Presse néerlandaise du mardi 26 mars 2013

La majorité des journaux titrent sur l’assainissement du secteur bancaire à Chypre :

Trouw : Chypre montre des failles dans la zone euro.

De Volkskrant : Dijsselbloem : Chypre est un tournant.

AD Haagsche Courant : « Mister euro » fait trembler les banques.

De Telegraaf : Dijsselbloem sème la panique.

Het Financieele Dagblad  : Les grands patrons demandent une réforme en profondeur du système social et du marché du travail.

NRC-Handelsblad  : Accord à Chypre, assainissement du secteur bancaire.

Quatre thèmes à retenir ce matin :

Chypre

Les médias évoquent les « propos malheureux » de Jeroen Dijsselbloem sur Chypre. La réputation du nouveau président de l’Eurogroupe « a subi des dommages importants » hier, note le Financieele Dagblad à la une. « Après la forte baisse des actions bancaires suite aux propos du ministre néerlandais, l’Eurogroupe et la Banque Centrale européenne se sont sentis obligés de faire une déclaration quelques heures après, essayant de corriger les déclarations de Dijsselbloem ». Le FD explique que celui-ci, dans un entretien avec l’agence Reuters et le Financial Times, avait déclaré que les banques à problèmes ne pourront désormais plus compter sur l’argent du contribuable. Le Volkskrant relève que « pour Dijsselbloem, le temps où seul le contribuable européen paie les pots cassés via le fonds d’urgence européen est révolu. Ce changement de politique est inéluctable ».

UE - transfert de compétences

l’AD et le Volkskrant relèvent que « 56.000 personnes ont signé la pétition lancée par un groupe d’universitaires et d’intellectuels [parmi lesquels Thierry Baudet, Paul Clteur, René Cuperus, Ewald Engelen ou Ad Verbrugge] pour demander que chaque nouveau transfert de compétences nationales à Bruxelles soit approuvé par référendum. Cette pétition va être remise aujourd’hui à la Deuxième Chambre.

Anti-terrorisme

Le Volkskrant et le Telegraaf annoncent le « décès probable d’un troisième djihadiste néerlandais en Syrie ». Le Telegraaf publie dans ce contexte une interview du professeur Edwin Bakker, spécialiste du terrorisme et de l’anti-terrorisme à l’Université de Leiden, qui « constate une radicalisation très rapide » de certains jeunes musulmans, non seulement ceux qui sont « déjà connus sur CTinfobox, comme les activistes de Sharia4Holland et BehindBars, mais également des nouveaux. Pour les pouvoirs publics, il est « difficile de suivre l’évolution de la situation ». Aucune instance n’enregistre combien de djihadistes partent et pour quelle destination, « et vu le chaos en Syrie, ce serait très difficile ». Certains spécialistes, précisent le grand journal populaire, affirment qu’il y en a près de 250.

Accord social

L’AD et le Volkskrant relèvent que les employeurs, les syndicats et le gouvernement ne s’attendent pas à un accord social avant la mi-avril. Le ministre des Affaires sociales, Lodewijk Asscher, avait donné comme date butoir le 1er avril, pour pouvoir envoyer le projet de budget des Pays-Bas à Bruxelles avant le 1er mai. Dans ce contexte, le Financieele Dagblad se fait l’écho à la une de l’appel des patrons d’Unilever, Philips, Ahold, Marks &Spenser, Aalberts Industries, Heineken, AkzoNobel et DSM en faveur de la réforme du marché de travail.

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.
Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL. - consultez notre site internet http://www.ambafrance-nl.org.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page