Presse néerlandaise du mardi 27 mai 2003

La nouvelle répartition controversée des fréquences radio FM fait plusieurs titres àla une ce matin.

La constitution du gouvernement Balkenende II, qui prêtera serment aujourd’hui et posera sur les marches du palais Huis ten Bosch pour la traditionnelle "photo de famille" avec la Reine, fournit les autres manchettes.

NRC Handelsblad d’hier soir : "Israël approuve le projet de paix par étapes – ’La route vers l’enfer’ est pavée de mauvaise volonté", "Découverte d’une nouvelle fraude au groupe Ahold", "Les Pays-Bas peuvent diriger une partie de l’Irak"

Algemeen Dagblad  : "Chaos sur les ondes – Les fréquences des radios commerciales changeront dimanche", "La mission de paix espagnole s’achève dans une catastrophe"

De Telegraaf  : "Répartition des radios, après dix ans – Les stations commerciales changent de fréquence pour 320 millions d’euros", "L’interdiction de fumer coà»tera 50 000 emplois dans l’hôtellerie-restauration"

de Volkskrant  : "On a trop fêté et fait bonne chère, au travail maintenant", "L’Etat encaisse 323 millions d’euros pour les fréquences", "Tilburg a recours aux citoyens pour réduire le nombre de vols àla tire"

Trouw  : "Balkenende II joue la sécurité avec des politiques ’haguenois’", "Les fusiliers marins pourront administrer le désert"

 

 

 

Le dossier du jour : Election de la Première Chambre (Sénat)

" Le CDA et le VVD pourront compter sur une faible majorité àla Première Chambre ", annonce le Trouw (p.3). "Grâce àun siège restant, les chrétiens-démocrates ont obtenu un siège de plus que prévu aux élections sénatoriales, hier. Le CDA et le VVD occuperont ensemble 38 sièges sur un total de 75 ."

" Le CDA et le VVD forment le nouveau gouvernement avec le D66", rappelle le journal chrétien progressiste . " Les trois partis auront bientôt 41 sièges au sénat, où le soutien du D66 ne sera pas nécessaire pour avoir la majorité . Les démocrates ont perdu un de leurs quatre postes de sénateur ."

" Le CDA passe de 20 à23 sièges et reste le premier parti de la Première Chambre . Le PvdA a également enregistré un gain considérable : de 15 à19 . Le VVD évolue en sens inverse et perd 4 de ses 19 sièges ."

" Si les libéraux ont obtenu les 15 sièges prévus, le comportement de vote des membres libéraux des Etats Provinciaux a été rebelle . La liste des candidats élus s’écarte beaucoup de l’ordre de succession des candidats établi par la direction du parti. Ainsi, les libéraux du Limbourg ont voté pour l’inéligible numéro 19 de la liste, G. Biermans, pour exprimer leur mécontentement du fait qu’il n’y avait pas de Limbourgeois mieux placé. Comme les libéraux ont aussi voté différemment dans d’autres provinces, six des quinze premiers candidats doivent céder la place àdes candidats moins bien placés , dont Biermans. L’ancien ministre de la Défense Van Eekelen est l’un des candidats VVD bredouilles."

"Parmi les petits partis, c’est surtout GroenLinks qui a reculé. Il est descendu de 8 à5 sièges . La ChristenUnie descend de 4 à2 et a autant de sièges que le SGP . Le SP passe de 2 à4 et le Groupe sénatorial indépendant, pour lequel votent beaucoup de représentants de partis provinciaux, conserve 1 siège ."

" Le résultat des élections pour la Première Chambre est pratiquement établi d’avance, parce que les membres des Etats Provinciaux ont l’habitude de rester fidèles àleur parti . Le siège supplémentaire pour le CDA est une conséquence des accords avec la ChristenUnie et le SGP sur les votes restants." " Certains n’ont pas tellement respecté cet usage. La LPF, qui fait sa première entrée au sénat, pouvait escompter 2 sièges compte tenu de la composition des Etats Provinciaux, mais le parti n’en a obtenu qu’un ."

" Les élus de la Première Chambre entreront en fonctions le 10 juin . Pour la première fois, les sénateurs éliront alors leur président par le biais d’une élection libre."

" Avec deux femmes sur un total de quatre sénateurs, le SP peut s’enorgueillir d’avoir la liste la plus féministe ", constate le même Trouw dans un deuxième article. "Anja Meulenbelt et Tineke Slagter-Roukema feront leur entrée au sénat le 10 juin. La Première Chambre comptera alors 23 femmes" (également De Telegraaf p.3, Algemeen Dagblad p.5, de Volkskrant p.6).

Actualité internationale


Pays-Bas – Irak

Le NRC Handelsblad (p.1) d’hier soir et la presse de ce matin reprennent une nouvelle annoncée par le Telegraaf d’hier : le gouvernement britannique a demandé aux Pays-Bas de prendre la direction de la province d’Al-Mouthanna, dans le Sud de l’Irak . Le ministère néerlandais de la Défense l’a confirmé hier matin. Une mission de reconnaissance de trente militaires néerlandais s’est rendue le week-end dernier dans le Sud de l’Irak, pour dresser un inventaire de "avantages et des inconvénients" de la province proposée par les Britanniques. Al-Mouthanna est une grande province peu peuplée qui a une frontière avec l’Arabie Saoudite et le Koweït.

Dans une lettre àla Deuxième Chambre, le ministre intérimaire de la Défense, Kamp, souligne que l’envoi de la mission de reconnaissance n’anticipe "en aucune manière" sur le processus décisionnel relatif àl’Irak.

Feuille de route"

" Les Etats-Unis ont réussi àfaire avancer le processus de paix au Moyen-Orient ", note l’éditorialiste du NRC Handelsblad d’hier soir. "Le succès de leur action militaire contre le régime de Saddam en Irak a eu pour effet secondaire de donner aux entretiens entre Israël et les Palestiniens une impulsion dont l’importance égale celle des développements pacifiques après la guerre du Golfe, en 1991. Après presque deux ans de terrorisme et de représailles, une ’feuille de route’ offre une perspective de paix . L’approbation par le gouvernement israélien de ce plan de paix international est un jalon ." "A l’Autorité Palestinienne maintenant de montrer de quoi elle est capable et de faire cesser les attentats-suicide et les autres formes de terrorisme."

"La haine et la méfiance empêchent des entretiens souples, mais les leaders se rendent compte qu’ils sont au bord d’une faillite morale et économique, une situation précaire entre la guerre et la paix. Seule la pression américaine peut faire pencher la balance du bon côté."

" Y a-t-il de l’espoir ? " s’interroge le Financieele Dagblad ce matin. " Oui . Yasser Arafat, corrompu et non fiable, a été poussé àl’arrière-plan et Sharon a pris le virage sans qu’une crise ministérielle israélienne ne suive ." Abbas et Sharon se rencontreront mercredi. Tous trois sont convaincus de la nécessité de rompre le statu quo. C’est un gain. Pour le conserver, il faut un soutien extérieur. Pas seulement les Etats-Unis, mais aussi l’Union européenne, les Nations Unies et la Russie doivent maintenir le processus de paix sur les rails ."

Convention européenne

Le Financieele Dagblad (p.5), le Volkskrant (p.5) et le Trouw (p.6) rapportent àleur tour que la Convention européenne reste profondément divisée sur les principales propositions de réforme des institutions européennes et que le temps commence àpresser.

Le Trouw entame en outre une série d’articles explicatifs sur les "questions cruciales". "Le premier, sur les compétences, est intitulé "L’UE doit-elle lutter contre l’obésité des citoyens ?" et rend compte du point de vue de l’Allemand Erwin Teufel, ministre président du Bade-Wurtemberg. "Les Pays-Bas", conclut le journaliste Gerbert van Loenen, "restent plutôt dans le vague, s’agissant des compétences de Bruxelles et de l’action des Etats membres eux-mêmes. La Haye, en tout cas, n’a pas envie de donner àla Deuxième Chambre un nouvel instrument – un carton rouge – si cela ralentit inutilement l’introduction de nouvelles lois. Il préfère dans ce cas l’approche pragmatique existante."

Actualité intérieure


Balkenende II

" Balkenende II sera aussi dominé par la génération d’après-guerre ", écrit le Trouw dans son grand article àla une. " La seule exception est le D66 Brinkhorst – son retour était l’une des surprises de cette formation de gouvernement – qui, avec ses 66 ans, peut dire qu’il est encore d’avant la guerre. Mais les quinze autres ministres sont surtout des quadragénaires et des quinquagénaires ."

" Du point de vue politico-sociologique, les Pays-Bas auront maintenant un gouvernement conservateur moderne . Beaucoup de responsables ont grandi àune époque où les citoyens, d’un côté, se permettaient de plus en plus de libertés, mais de l’autre s’adressaient de plus en plus aux autorités en cas d’adversité. Maintenant qu’ils sont eux-mêmes au pouvoir, ils se proposent de prendre des mesures passablement radicales. On touchera aux libertés civiques. Et dans l’adversité, par exemple en cas d’incapacité de travail et de maladie, les citoyens ne pourront plus faire appel aussi vite àl’Etat et ils devront prendre davantage de responsabilités."

"Balkenende I était aussi remarquable àun autre égard : l’équipe ministérielle ne comptait qu’une seule femme, Maria van der Hoeven (CDA)." " Les femmes seront nettement mieux représentées dans Balkenende II, même si la parité n’est complète que chez les secrétaires d’Etat . Presque un tiers des seize ministres est de sexe féminin, et ces cinq femmes représentent une amélioration par rapport àPaars I, qui comptait quatre ministres féminins ."

" Ce qui manque, ce sont des Néerlandais d’origine allochtone . Avec un peu moins de deux millions de personnes, c’est un groupe considérable de la population."

" Si les responsables viennent des quatre coins du pays pour ce qui est de leur lieu de naissance et de résidence, leur carrière porte l’estampille de La Haye . Treize ministres ont une longue expérience de la politique, du fonctionnariat ou du monde des conseillers."

" C’est une équipe avec une mission ", remarque le Volkskrant àla une, " même si le titre fade de l’accord de gouvernement laisse penser le contraire ". "Ce n’est pas une devise qui permet de vendre des savonnettes, remarque le ministre VVD de la Défense Henk Kamp, pince-sans-rire. ’C’est typiquement un compromis’, marmonne Cees van der Knaap (CDA), secrétaire d’Etat au même ministère. Le député Bert Bakker (D66) se contente de dire ’bof’. ’Du point de vue poétique, c’est un peu maladroit.’ Bref, le titre de l’accord de gouvernement – Participer, davantage de travail, moins de règles – n’est pas le point fort du nouveau gouvernement."

"Mais si le slogan n’est pas très sexy, il indique bien les intentions de ce gouvernement, assurent les trois hommes politiques qui ont joué un rôle important, àl’arrière-plan, dans la formation de Balkenende II."

" Le repêchage de Balkenende commence avec de grandes ambitions dans le domaine financier et économique ", constate l’éditorialiste de l’ Algemeen Dagblad . "Sa nouvelle équipe de ministres compte des personnes plus ou moins expérimentées qui devraient être capables de beaucoup. Mais il reste àvoir dans la pratique quotidienne du gouvernement si l’antenne sociale de cette équipe est suffisamment développée . A cet égard, les signes précurseurs ne sont pas tous favorables, ainsi qu’il ressort notamment de l’agitation qui règne d’ores et déjàau sein du CDA."

" L’opposition sociale au gouvernement sera indubitablement grande ", prévoit le Telegraaf . " Il faudra qu’il fasse preuve de raison, qu’il cède quand c’est possible et qu’il persiste si c’est nécessaire pour le pays . Balkenende et son équipe méritent le bénéfice du doute ."

Le même doute perce aussi chez Kees Lunshof , le commentateur politique du journal populaire. " Il est absurde de qualifier d’ores et déjàBalkenende de raté. Il doit beaucoup de ses échecs àd’autres . Mais il n’a certainement pas réussi non plus . Pour cela, il doit avoir davantage d’autorité. Ce serait déjàbien s’il parlait plus tranquillement et s’il n’avait pas toujours recours aux mêmes tournures prévisibles. Il doit aussi se rendre sur le tas pour expliquer et défendre sa politique."

A noter qu’en rubrique mondaine du même Telegraaf, Stan Huygens" (pseudonyme de Sjuul Paradijs) révèle qu’en milieu chrétien-démocrate on a très prudemment suggéré àMa Balkenende qu’il vaudrait peut-être mieux qu’elle ne s’exprime pas dans les médias, jusqu’ànouvel ordre" .

Economie, Finances


Fréquences radio

"La vente de fréquences radio àdes stations commerciales rapporte plus de 323 millions d’euros àl’Etat", rapporte le Volkskrant dans son grand article àla une. "Avec l’attribution des fréquences radio pour une durée de huit ans et trois mois s’achève une comédie politique qui a duré presque dix ans. Classic FM cessera d’émettre le 1er juin, de même que Radio 10. Trois grandes radios, Sky, Noordzee et Radio 538 changeront de fréquence entre elles. Des quatre grandes radios commerciales, seule Yorin FM conservera sa fréquence actuelle."

"La comédie a commencé lorsque le gouvernement Paars a décidé de vendre les fréquences aux enchères. Après un lobby radiophonique dans le cadre duquel les députés de la Deuxième Chambre ont été bombardés de milliers d’e-mails, la Chambre a choisi une autre méthode : répartir les fréquences par le biais d’un concours, le montant de l’offre restant cependant l’un des indicateurs."

"Yorin paie 33 millions d’euros, Sky 56 millions, Radio 538 57 millions et Noordzee FM, qui appartient depuis l’an dernier àJohn de Mol, verse un montant record : 80 millions d’euros" (également De Telegraaf p.1, Algemeen Dagblad p.1, Het Financieele Dagblad p.1, Trouw p.8).

Affaires françaises

Le NRC Handelsblad (p.9) d’hier soir donne le palmarès du Festival de Cannes : "Gus van Sant gagne àun maigre Festival de Cannes, avec un film insolite".

Dernière modification :

Haut de page