Presse néerlandaise du mardi 28 juillet 2009

Le quotidien de Volkskrant déplore la mort hier soir, à l’âge de cinquante ans, du journaliste et critique littéraire Michaël Zeeman. Il était "d’une valeur inestimable" pour le journal, fait savoir le rédacteur en chef Pieter Broertjes. "Son érudition était inégalée dans le journalisme néerlandais."
Depuis 1991, Michaël Zeeman, décédé à son domicile à Rotterdam d’une tumeur du cerveau, écrivait pour le Volkskrant des articles sur la poésie, la prose, la musique, le théâtre, les arts plastiques et la culture en général.

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "L’inspection de la Santé publique : plainte contre Women on Waves (avortement par pilule), "L’Inde a désormais son propre sous-marin nucléaire", "L’UE ouvre la porte à l’Islande"
de Volkskrant (centre gauche) : "’La lecture était tout pour lui’ - Michaël Zeeman, 50 ans, est décédé", "Une nuit d’attente pour le dentiste" (reportage de la Virginie)
Trouw (chrétien progressiste) : "’Augmentation de la production de gaz dans la mer des Wadden’ – La NAM prévient les habitants des îles", "Lutte contre la maladie d’Alzheimer : Emoi à la suite d’une lettre pour quémander un don"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Essai du vaccin contre la grippe : qui ose ? – On cherche des cobayes pour tester le nouveau vaccin", "Des animaux de compagnie stressés se sauvent de leur adresse de vacances"
De Telegraaf (populaire) : "Dialogue avec les talibans – Début d’entretiens dans une province afghane" (correspondance de Kaboul), "Déjà au moins 1,5 milliard de piles vides récupérées", "’Les cambrioleurs à l’affût sur Internet’" (lancement par le ministre de la Justice Hirsch Ballin d’une campagne de sensibilisation aux dangers en ligne)

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Union européenne – Islande

"L’Union européenne se hâte de traiter la demande d’adhésion de l’Islande", note le correspondant à Bruxelles du Volkskrant (p.5). "Un premier rapport sur la capacité de l’île à devenir membre sera probablement disponible dès la fin de l’année. Les Pays-Bas ne bloquent pas cette procédure, en dépit d’un conflit avec Reykjavik sur le remboursement de l’épargne néerlandaise par la banque en faillite Icesave."
"Un traitement adéquat de la question Icesave est cependant une condition impérative pour que l’Islande puisse finalement devenir membre de l’UE. Les Pays-Bas ont insisté sur ce point lundi, durant une réunion des ministres européens des Affaires étrangères. Bien que l’Islande ne soit pas favorisée, les négociations avec Bruxelles seront probablement bouclées plus rapidement que dans le cas de la Turquie et de la Macédoine, des pays qui ont obtenu le statut de candidat plus tôt."
"L’Islande a refusé pendant des décennies de rejoindre l’UE. La crise économique qui a durement touché l’île l’a fait changer d’avis. Au début du mois, une faible majorité du Parlement islandais s’est prononcée pour l’adhésion à l’UE."
"Le commissaire européen Rehn (Elargissement) a souligné que l’Islande a déjà introduit deux tiers de la législation européenne. Par ailleurs c’est une démocratie stable, avec une justice qui fonctionne bien." "Des points délicats sont l’accès des pêcheurs européens aux eaux poissonneuses de l’Islande, et la chasse aux baleines à laquelle ses habitants ne veulent pas renoncer. Les négociations dureront certainement deux ans, de sorte que l’Islande pourra adhérer à l’UE en 2012 ou 2013 au plus tôt" (également Het Financieele Dagblad p.5, AD p.13).

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Energie

"La Nederlandse Aardolie Maatschappij [Société néerlandaise du pétrole, NAM] va accroître l’extraction de gaz naturel dans les Wadden", annonce le Trouw dans son grand article à la une. "Les forages doivent commencer l’année prochaine, a fait savoir un porte-parole du producteur de pétrole et de gaz. Selon la NAM, il y a beaucoup plus de gaz sous les Wadden qu’on ne le pensait. L’entreprise estime les réserves supplémentaires de gaz à 6 à 10 milliards de mètres cubes. C’est suffisant pour approvisionner Amsterdam et Rotterdam en gaz pendant sept à huit ans. ’Nous aimerions bien exploiter ces champs’, déclare le porte-parole de la NAM. Le ministère des Affaires économiques, qui accorde les licences de forage, confirme l’intérêt manifesté par le premier producteur de gaz des Pays-Bas" (également AD p.5, Het Financieele Dagblad p.5, de Volkskrant p.6).

"Depuis lundi, les Néerlandais peuvent investir dans des éoliennes au large de la Belgique", annonce le Volkskrant à la une. "La société holding Meewind a pris une participation de 12 pour cent dans le projet Belwind, un grand parc d’éoliennes à 46 kilomètres au large de Zeebruges. Les particuliers peuvent investir à partir de 1 000 euros."
"Le parc belge d’éoliennes est un héritage de l’entreprise néerlandaise Econcern, qui a fait faillite il y a deux mois. Un nouveau consortium composé notamment de Meewind, de Rabobank et de SHV s’est chargé du financement qui s’élève à plus de 600 millions d’euros."
Aux Pays-Bas, la plupart des demandes de construction de parcs d’éoliennes sont refusées à cause des routes de navigation ou des colonies aviaires, précise le journal en page 7. "Seules 9 demandes sur 77 en mer du Nord ont été honorées."

Le Telegraaf (p.3) ajoute qu’il y aura trois nouveaux parcs d’éoliennes en mer du Nord, à 56 kilomètres au nord de Schiermonnikoog, à la frontière maritime avec l’Allemagne.

Interruption volontaire de grossesse

"La Deuxième Chambre veut des éclaircissements du gouvernement sur la définition juridique de la grossesse", note le Volkskrant (pp.1 et 3). "Aux termes de la loi, une femme n’est enceinte que lorsqu’elle est en retard de 16 jours sur ses règles. Ce n’est qu’au-delà que l’interruption de la grossesse est considérée comme un avortement. Le VVD et GroenLinks craignent que le gouvernement n’ait modifié cette définition récemment. C’est pour cette raison que les médecins pratiquant l’IVG sur le bateau de l’association Women on Waves – qui bat pavillon néerlandais – ont provisoirement suspendu leurs activités. Ils craignent de courir le risque d’être poursuivis par suite d’un changement de formulation."

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Plusieurs quotidiens annoncent que le président Sarkozy a quitté l’hôpital où il était en observation après un malaise.

Dernière modification : 11/08/2009

Haut de page