Presse néerlandaise du mardi 3 juillet 2007

La Néerlandaise Michaëlla Krajicek s’est qualifiée pour les quarts de finale de Wimbledon en battant entre les averses l’Américaine Laura Granville en deux sets (6-3, 6-4). La demi-sœur de l’ancien vainqueur en simple messieurs Richard Krajicek est la première joueuse néerlandaise à se placer parmi les huit dernières, après Brenda Schultz en 1995, au tournoi britannique de Grand Chelem. Elle rencontrera la Serbe Jelena Jankovic ou la Française Marion Bartoli.

NRC Handelsblad (libéral) d’hier soir : "’Les auteurs des attentats ne sont pas des Britanniques’" (correspondance de Londres), "La Défense fait des coupes sombres pour rester en Uruzgan"
Trouw (chrétien progressiste) : "Un numerus fixus dans les soins à domicile à cause des mesures d’austérité des communes - Des milliers d’emplois menacés", "Kraijicek parmi les huit meilleures à Wimbledon, après une victoire facile"
de Volkskrant (centre gauche) : "Une femme bénéficie de l’asile dans l’affaire Zuma - Les Pays-Bas accordent un permis de séjour à la femme qui a accusé de viol l’ex-vice-président d’Afrique du Sud", "Les suspects des attentats terroristes en Grande-Bretagne sont des médecins du Moyen-Orient", "Michaëlla Krajicek en quarts de finale à Wimbledon"
De Telegraaf (populaire) : "Mettez fin aux allocations familiales des jeunes casseurs - Verdonk : Les parents doivent mieux s’occuper de leur progéniture", "Krajicek en quarts de finale à Wimbledon"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "La Cage Dorée tombée en disgrâce - Les agences de publicité : La réclame nuit à l’image des entreprises" (publicité durant le programme de téléréalité De Gouden Kooi), "Michaëlla Krajicek en quarts de finale à Wimbledon"

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Affaire Zuma

"Les Pays-Bas, pour des raisons politiques, ont accordé un permis de séjour valable cinq ans à la femme qui a accusé de viol l’ex-vice-président d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, l’an dernier", annonce le Volkskrant dans son grand article à la une. "Fezeka Kuzwayo est venue aux Pays-Bas en 2006, avec sa mère. Selon des initiés, sa venue a fait l’objet de concertations politiques à haut niveau."
"Il est exceptionnel que les Pays-Bas accueillent un ressortissant de l’Afrique du Sud, un pays démocratique. Mais Kuzwayo, qui a perdu son procès contre Zuma, ne serait plus en sécurité dans sa patrie, parce que des partisans de Zuma l’ont menacée de mort à plusieurs reprises. Selon des personnes impliquées, le précédent ministre des Affaires étrangères, Ben Bot, était pleinement au courant de sa fuite. Interrogé sur la question, Bot lui-même affirme qu’il n’en a qu’un ’souvenir très vague’. Il était au courant, mais, déclare un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, ’pas des détails’."
"D’anciens membres du mouvement antiapartheid néerlandais ont également été impliqués dans la venue de Kuzwayo et de sa mère, Beauty Sibongile Kuzwayo. Feu le père de Kuzwayo était un éminent membre de l’ANC. Il a été détenu avec Zuma sur l’île de Robbeneiland."
"Les deux femmes sont arrivées à Amsterdam peu après le jugement rendu dans le procès contre Zuma. Elles possédaient un visa d’affaires délivré par l’ambassade des Pays-Bas à Pretoria et avaient été invitées par l’Aids Fonds néerlandais."
"La ministre de l’Immigration de l’époque, Rita Verdonk, n’en aurait pas été informée. ’Bot préférait se quereller avec le gouvernement ANC qu’avec Verdonk’, dit une personne impliquée dans l’affaire. Bot lui-même dit à ce propos : ’Je ne peux pas m’imaginer que ce soit vrai.’ Verdonk n’a pas pu réagir lundi."
"Ce n’est que lorsque le visa d’affaires est arrivé à expiration que la procédure d’asile a été engagée. Il en est résulté un permis de séjour, le mois dernier. Durant la procédure, Fezeka Kuzwayo a travaillé pour l’Aids Fonds."
"Le Canada et le Royaume-Uni étaient également disposés à accorder leur protection à Kuzwayo. Avant de venir aux Pays-Bas, Fezeka Kuzwayo disposait aussi d’un visa britannique valide."
Une longue interview suit en page 4.

ACTUALITE INTERIEURE

Demandeurs d’asile

"L’IND fait diligence", remarque le Trouw (p.7) en marge d’un reportage sur les demandeurs d’asile en fin de procédure qui se présentent à Amsterdam, dans l’espoir de profiter de "l’amnistie générale" accordée par le gouvernement. "Le règlement d’amnistie des demandeurs d’asile en fin de procédure est exécuté avec une grande rapidité. Durant les mois à venir, le Service d’immigration et de naturalisation (IND) approchera d’abord les demandeurs d’asile qu’il connaît déjà. Le service envoie quelque deux mille lettres par semaine."
"Ensuite l’IND s’adressera au groupe d’étrangers qui ont initialement menti sur leur identité. Ils pourront rectifier leurs déclarations. A partir du 1er octobre, le service traitera les déclarations des maires. Si l’IND suit la recommandation faite par le maire, un permis sera délivré."
"Une vive discussion se déroule au sein des communes, sur la question de savoir si elles doivent remettre à l’IND les dossiers des clandestins qui n’ont pratiquement aucune chance d’obtenir un permis de séjour. La commune de Groningue en est partisane, Hilversum s’y oppose vivement."
"L’IND pense délivrer tous les permis de séjour dans le délai d’un an."

Défense

"Le ministre de la Défense Van Middelkoop a présenté ses excuses à la Deuxième Chambre, lundi, pour ses propos concernant une éventuelle prolongation de la mission militaire en Uruzgan", rapporte le Volkskrant à la une.
"A la fin de la semaine dernière, Van Middelkoop (ChristenUnie) a parlé de ’l’intention’ de poursuivre l’opération au-delà d’août 2008. A la Deuxième Chambre, il a souligné hier soir que ’toutes les options sont sur la table’, y compris le retrait des troupes néerlandaises d’Afghanistan. Il a qualifié ses propos antérieurs d’’erreur’, ’un lapsus’ et, à la suite du député SP Van Bommel, de ’stupides’."
"’Il est bon que le ministre regrette ses déclarations’, a fait valoir la députée Van Gennip (CDA). Les porte-parole de la plupart des autres partis se sont ralliés à elle. Le député VVD Boekestijn a estimé que les excuses étaient insuffisantes. Selon lui, le ministre a causé un préjudice international irréparable. Le député SP Van Bommel pense qu’après les propos de Van Middelkoop, plus aucun pays de l’OTAN ne sera disposé à prendre la relève des Néerlandais au sein de l’ISAF."
"Le ministre a fait valoir à la Chambre que les alliés connaissent la position officielle des Pays-Bas. Le conseil des ministres a décidé vendredi d’’étudier la possibilité et l’opportunité de la poursuite de la contribution à l’ISAF après le 1er août 2008, que ce soit sous une forme modifiée ou non’. Selon Van Middelkoop, une étude a ainsi été engagée qui doit déboucher sur une décision dans le courant de l’été. Ensuite la parole sera à la Chambre."

ECONOMIE, FINANCES

Transports publics

"Connexxion va offrir des services de transport public en Allemagne et en Scandinavie", annonce le Financieele Dagblad à la une. "Le transporteur hilversumois prendra la responsabilité de la stratégie d’expansion internationale au sein de l’alliance avec la société française Transdev, annoncée samedi. Pour le président du conseil d’administration, Peter Kortenhorst, c’est la réalisation des ambitions étrangères qu’il caresse depuis longtemps."
"C’est ce qui est apparu hier après-midi, lors d’une conférence de presse à Hilversum. Kortenhorst y a annoncé qu’un accord sur les grandes lignes d’une alliance entre Connexxion et un consortium formé par Transdev et la Banque des communes néerlandaises (BNG) était intervenu. Le consortium reprend les deux tiers des actions Connexxion détenues par l’Etat néerlandais. Transdev en recevra 75 %, la BNG le reste."
"Avec un chiffre d’affaires de plus de trois milliards d’euros par an, la nouvelle entreprise sera la cinquième entreprise de transport public du monde. Kortenhorst n’a pas voulu préciser le montant du transfert. Un porte-parole du ministère des Finances a fait savoir qu’il s’agissait d’un montant situé entre 200 et 250 millions d’euros. La finalisation de l’alliance (Kortenhorst s’est explicitement distancié du terme de reprise) est prévue pour septembre" (également NRC Handelsblad d’hier soir pp.1 et 11, de Volkskrant pp.1 et 7, AD Haagsche Courant p.16).

L’éditorialiste du Financieele Dagblad souligne que "Transdev a une grande expérience de la conception et de l’exploitation de liaisons de transport public dans les grandes villes, notamment en France, en Angleterre et au Portugal". "Le groupe doit par conséquent avoir la possibilité d’appliquer ce savoir-faire aux Pays-Bas. Mais les trois grandes villes rechignent à procéder à l’adjudication publique de leurs transports." "Les gestionnaires provinciaux viennent de donner le bon exemple, aux gestionnaires urbains de le suivre maintenant. Ils ont eux aussi l’obligation de proposer aux consommateurs les meilleurs transports publics au prix le plus bas possible. Il faut espérer que la venue de Transdev ouvrira le marché des transports dans les grandes villes."

AFFAIRES FRANÇAISES

L’AD Haagsche Courant (p.13) publie une brève sur le meurtre à Paris de Brahim Deby, le fils aîné du président tchadien Idriss Deby Itno.

Le Volkskrant (p.19), sous le titre "Un site de rêve avec un toit par-dessus", consacre un reportage au Festival d’Aix-en-Provence.

Dernière modification : 07/12/2009

Haut de page