Presse néerlandaise du mardi 5 avril 2011

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Trop peu de capacité d’accueil pour les victimes de trafic humain
- De Volkskrant (centre gauche) : Les écoles primaires veulent former elles-mêmes leurs enseignants
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Réapprendre l’épargne aux jeunes
- De Telegraaf (populaire) : Des mitrailleurs dans un club de tir
- NRC-Handelsblad : Ouattara soupçonné de bain de sang

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Signes religieux à l’école

La plupart des journaux évoquent la décision du tribunal d’instance de Haarlem, hier, de permettre à un collège catholique à Volendam d’interdire le port du voile islamique dans ses locaux (Telegraaf (p9), Volkskrant (p4), AD p11). La procédure avait été engagée par une élève musulmane de 15 ans. Le Volkskrant note que « la décision du tribunal est remarquable dans ce sens que la CGB (la commission pour l’égalité de traitement) avait donné auparavant raison à la jeune fille. D’après cette commission, le juge a outrepassé la loi, qui stipule que les écoles confessionnelles ne peuvent pas interdire les expressions d’une autre religion, sauf si elles peuvent démontrer que cela est indispensable pour leur identité. » Le Telegraaf souligne « la sensibilité politique de ce sujet, notamment au sein du PVV (parti de Geert Wilders), partenaire extérieur du gouvernement, qui a une opinion tranchée sur la question. M. Wilders est très content de la décision du tribunal, tandis que le PvdA et GroenLinks s’inquiètent. Le Vice-Premier ministre, M. Verhagen (CDA), déclare au journal que « le juge a en principe toujours raison. C’est une bonne chose que les écoles puissent protéger leur identité, mais dans ce cas, une école islamique a également le droit d’exiger le voile islamique. Du moment que cela est en accord avec l’Etat de droit, les écoles peuvent donner un contenu à leurs convictions profondes. » M. Zoontjes, professeur de droit constitutionnel à l’Université de Tilburg, souligne dans le Volkskrant que « la décision du tribunal pourrait avoir de lourdes conséquences puisqu’elle rendrait maintenant possible une interdiction éventuelle du foulard islamique dans 5.500 écoles primaires et 500 établissements secondaires. Le proviseur du collège concerné, de son côté, ne voit pas dans la décision du juge une raison de crier victoire : ‘Nous aurions préféré éviter cette procédure. Il s’agit, après tout, d’une jeune enfant qui pourrait sortir fragilisée de cette affaire. Nous sommes contents que le juge ait repris notre argument fondé sur la conviction religieuse de notre établissement. L’élève suit maintenant depuis des mois les cours sans foulard. Nous chercherons ensemble une solution pour le cas où elle déciderait de nouveau de porter un foulard’. »

Trafic d’êtres humains

Le Trouw évoque les chiffres publiés par le Centre de Coordination sur le Trafic d’Etres Humains (Comensha) pour l’année 2010. Cet institut a établi que l’an dernier, aux Pays-Bas, 993 personnes ont été victimes de trafic humain, soit une augmentation de 10% par rapport à 2009. 11% des victimes étaient des hommes. 1 homme sur 15 et une femme sur 6 étaient mineurs. 80% des victimes travaillaient dans le secteur de la prostitution. La majorité des victimes sont de nationalité néerlandaise (315). Les autres sont originaires de pays d’Europe de l’Est, d’Afrique de l’Ouest et de Chine. L’amélioration des échanges d’information entre la police et les organisations d’aide permet d’affiner le recensement des victimes.

* * *

AFFAIRES ECONOMIQUES

Chômage

L’institut Forum pour le développement multiculturel vient de publier les chiffres du chômage chez les allochtones, note le Volkskrant (p.23). Entre 2009 et 2010, la moyenne est passée de 11 à 13% dans cette catégorie de population. Les Surinamiens, qui représentent 10%, sont les moins touchés, alors que les Marocains représentent une proportion de 15%. Chez les jeunes allochtones non occidentaux, le taux de chômage atteint une moyenne de 24%. Pour le directeur de Forum, M. Sadik Harchaoui, deux principales raisons expliquent la montée du chômage chez les allochtones : « En premier lieu, naturellement, la crise. On voit qu’en cas de réorganisation, les allochtones perdent souvent leur emploi. Mais il y a aussi un énorme décalage entre les secteurs qui ont besoin de personnel et les formations qui attirent les jeunes. Beaucoup d’entre eux choisissent par exemple le management, alors que les secteurs des soins et de l’éducation offrent beaucoup plus de possibilités ».

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Volkskrant consacre une page à l’aboutissement, après 2 ans, des recherches menées pour retrouver l’épave de l’airbus AF447, disparu dans l’Océan indien (p.4).

Le Volkskrant, le NRC et le Trouw consacrent quelques reportages à la situation en Côte d’Ivoire et à l’intervention militaire française respectivement sous le titre : «  Intervention française en Côte d’Ivoire », « Les Français renforcent leur présence » et « Les Français se réfugient à Abidjan ».

Le débat sur la laïcité et l’Islam est évoqué par le Volkskrant et le Trouw. Le premier publie une interview de M. Jean-François Copé réalisée par son correspondant et le second une interview de Mme Malika Sorel, politologue auteur du Puzzle de l’intégration.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 05/04/2011

Haut de page