Presse néerlandaise du mercredi 13 juin 2012

Trouw (chrétien progressiste) : Les sociétés de gestion de logements sociaux n’obtiennent plus de prêts.

De Volkskrant (centre gauche) : Les jours des fonctionnaires récalcitrants semblent comptés.

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Les Pays-Bas retiennent leur souffle [match de football Pays-Bas - Allemagne].

De Telegraaf (populaire) : Nous sommes meilleurs [football].

Het Financieele Dagblad  : Après la débâcle de Vestia [gestion de logements sociaux], les banques demandent un taux d’intérêt beaucoup plus élevé au secteur public.

NRC-Handelsblad : L’accord avec Apple offre de nouvelles perspectives à TomTom.

* *

AFFAIRES INTERNATIONALES

Pays-Bas – Bolivie

La plupart des grands quotidiens rendent compte de la visite hier du Président bolivien aux Pays-Bas. Sous le titre « Emile Roemer très honoré de la visite d’Evo Morales », le Volkskrant relève que le Président « a souhaité rencontrer en aparté Emile Roemer, chef de file du SP (gauche radicale). Le député SP, Harry van Bommel, présent lors de l’entretien avec Emile Roemer, a évoqué « une discussion particulièrement franche » durant laquelle la lutte contre la pauvreté, notamment la suppression de l’aide néerlandaise à la Bolivie, ont été abordées. Après l’entretien, Emile Roemer a expliqué qu’il existe bien entendu des différences entre le SP et le Président bolivien, « mais ce qui nous lie est notre conscience que l’émancipation sociale et la répartition équitable de nos richesses est d’une grande importance ». Sous le titre « Roemer bavarde avec le Président controversé, Evo Morales », l’AD évoque également l’entretien entre Emile Roemer et Evo Morales. Il note que le Président « a aussi rencontré le ministre [démissionnaire] des Affaires étrangères, Uri Rosenthal, et a effectué une visite à la Floriade [exposition internationale d’horticulture qui a lieu tous les 10 ans] en compagnie de la ministre [démissionnaire] des Infrastructures et de l’Environnement, Melanie Schultz ». Uri Rosenthal a précisé qu’il s’agissait purement d’une visite de courtoisie : « Nous avons surtout parlé de quinoa ». Le Trouw, pour sa part, note que « Morales cherchait surtout le soutien d’entreprises néerlandaises pour l’exploitation durable de lithium et de la culture de quinoa. »

AFFAIRES EUROPEENNES

MES

Le Financieele Dagblad annonce que le Sénat se prononcera le 26 juin sur la participation des Pays-Bas au Mécanisme européen de stabilité. Les coûts s’élèveraient pour les Pays-Bas à 4,6Mds€, auxquels s’ajoute une garantie de 35Mds€. Le FD remarque que des experts extérieurs, invités hier par la commission parlementaire des Finances, sont unanimes sur le MES : « ce mécanisme doit absolument être mis en place sinon l’euro ne survivra pas ». Martin Visser, le correspondant à Bruxelles du FD, craint que « le parlement néerlandais soit mis hors jeu dans des situations urgentes. Le droit budgétaire néerlandais pourrait avoir moins de valeur que celui de l’Allemagne. Lorsqu’un appel au MES est prévisible, l’unanimité est nécessaire et les Pays-Bas pourraient éventuellement voter contre. Mais en cas d’urgence, les trois grands pays de la zone euro sont les seuls à disposer d’un droit de veto ». Le quotidien précise : « Le mois dernier, une grande majorité de la Deuxième Chambre a déjà voté en faveur du MES. Le PVV (parti de Geert Wilders), le SP (gauche radicale), la ChristenUnie (chrétien sociale), le SGP (parti protestant traditionnel) et le PvdD (parti pour les animaux) avaient voté contre. Le gouvernement néerlandais aimerait ratifier le MES d’ici le 1er juillet 2012. »

ACTUALITE INTERIEURE

Liste électorale du CDA

Le Volkskrant relève « le renouvellement radical » des candidats figurant sur la liste du CDA pour les élections législatives du 12 septembre. « C’est pratiquement une génération complète qui doit céder la place. Douze nouveaux figurent parmi les vingt premiers candidats de la liste ». Ce journal relève que les ministres du gouvernement démissionnaire actuel - Maxime Verhagen, Hans Hillen, Jan Kees de Jager, Joop Atsma, Marja van Bijsterveldt, Ben Knapen – ne figurent pas parmi les candidats : « la conséquence est qu’il n’y a pratiquement plus de noms connus. Seuls Sybrand van Haersma Buma et Mona Keijzer, les numéros 1 et 2 de la liste, jouissent d’une certaine notoriété. (…) C’est de loin la restructuration la plus importante dans l’histoire du parti. (…) Parmi les partants figurent notamment Ad Koppejan, connu pour sa lutte contre la dépoldérisation et son hostilité au soutien du PVV à la coalition gouvernementale, ainsi que sa collègue de dissidence Kathleen Ferrier ».

Abattage rituel

« Une majorité sénatoriale reste opposée à l’interdiction de l’abattage rituel », note le NRC. Lors du débat qui s’est tenu hier, mardi 12 juin, à la Première Chambre - et doit s’achever par un vote mardi 19 juin – « les groupes VVD, PvdA, D66, CDA, ChristenUnie et SGP ont indiqué qu’ils appréciaient la proposition de loi de la présidente du groupe PvdD (parti pour les animaux), Marianne Thieme, tout en précisant qu’ils ne la soutiendraient pas. GroenLinks est divisé sur cette question. Les sénateurs n’ont pas été convaincus par la modification que Mme Thieme proposait d’effectuer (l’abattage rituel sans insensibilisation ne serait autorisé que s’il est prouvé que la méthode utilisée ne provoque pas de souffrances supplémentaires pour les animaux), qui, aux yeux du PvdA, du VVD, du D66 et de GroenLinks, présente trop peu de garanties juridiques. (…) A la demande du sénateur PvdD Nico Koffeman, le vote de mardi prochain se fera à main levée. En cas d’échec de sa proposition, ce parti déposera un nouveau texte : ‘La Première Chambre veut mettre fin à toute cette discussion, mais ne peut pas ignorer le débat suscité par la souffrance animale. Je continue le combat’ ».
(Voir également la RdP du 5 juin).

AFFAIRES ECONOMIQUES

Port de Rotterdam

Sous le titre « Le port de Rotterdam aura les grues les plus hautes du monde », le Financieele Dagblad note que « pour pouvoir décharger les bateaux porte-conteneurs géants, la société APM Terminals fait construire les grues les plus hautes du monde. Cette acquisition fera de Rotterdam le seul port, pour le moment, capable de traiter le déchargement de la nouvelle génération de porte-conteneurs. L’investissement total d’APM Terminals s’élève à 500M€. » Le FD précise que le nouveau terminal « pourrait prendre en charge annuellement presque 2,5 millions de conteneurs, soit un doublement de la capacité d’APM Terminals à Rotterdam. »

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Trouw relève que « Les femmes voilées n’ont pas le droit d’entrer en France (aéroport Charles de Gaulle).

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.
Compte Twitter de l’ambassade : www.twitter.com/FranceinNL.
Site internet de l’ambassade : http://www.ambafrance-nl.org.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page