Presse néerlandaise du mercredi 18 mai 2011

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Les corporations n’ont pas l’intention d’augmenter les loyers à grande échelle.
- De Volkskrant (centre gauche) : Les F16 accompagnent les bombardiers.
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : La Grèce en solde.
- De Telegraaf (populaire) : Les Grecs doivent quitter l’Euro.
- NRC Handelsblad (indépendant) : L’échevin quitte le Conseil de Rotterdam.

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Libye

Le Volkskrant signale à la une que les F16 (avions de chasse néerlandais) participent aux frappes (strike packages) au-dessus de la Libye. Les Pays-Bas contribuent, dans le cadre de l’OTAN, au maintien de l’embargo sur les armes et de la zone d’exclusion aérienne de la Libye. Le commandant du détachement des F16 souligne que les avions néerlandais ne bombardent pas eux-mêmes, mais qu’ils aident seulement leurs collègues étrangers.

* * *

AFFAIRES EUROPEENNES

Grèce

Toute la presse évoque aujourd’hui la question grecque. Le Volkskrant note que « Le ministre des Finances, M. De Jager, n’a aucune confiance pour que la Grèce tienne ses promesses de vendre des biens d’Etat pour une valeur de 50 Mds€. Lundi, le ministre a sondé ses homologues européens afin que les privatisations soient exécutées par une institution indépendante. Il pense à des sociétés d’utilité publique, des aéroports, des terrains. Le ministre bénéficie d’une large majorité à la Deuxième Chambre. Le CDA, le VVD, le PvdA et les partis D66 et GroenLinks le soutiennent dans son action de monter la pression autant que possible, mais aussi de venir en aide à la Grèce si cela est vraiment nécessaire. Vis-à-vis des électeurs, le message est plus dur à passer. Le soutien à la Grèce est impopulaire. D’un sondage récent, il ressort que 62% des Néerlandais sont contre davantage d’aide. » Le journal considère que « le langage dur de M. De Jager à propos de la Grèce s’adresse surtout au public néerlandais. Bien que le ministre (CDA) bénéficie d’un soutien majeur à la Deuxième Chambre, la crise de l’Euro est pour lui potentiellement une bombe à retardement. Bien que les cadres de son parti soient favorables au soutien à la Grèce, 43% de l’électorat du CDA est d’avis qu’il ne faut pas aider davantage ce pays. Une résistance bien plus grande encore domine chez les électeurs VVD et PVV. Une nouvelle injection d’argent n’augmentera pas l’attractivité du CDA qui se porte déjà mal dans les sondages [le parti est crédité de 15 sièges au lieu des 21 dont il dispose actuellement à la Deuxième chambre]. Le partenaire de soutien de la coalition, le PVV, est très anti-européen, et souhaite que le contribuable néerlandais ne verse plus un sou pour les pays faibles de l’UE. Son chef de file, Geert Wilders, s’exprime aujourd’hui dans un article à la une du Telegraaf, titré « Les Grecs doivent sortir de la zone Euro ». La déclaration de M. De Jager, selon laquelle la faillite de la Grèce serait bien plus grave que la chute de Lehmann Brothers, fait dire à Geert Wilders : ‘C’est pour nous faire peur. Les banques et les fonds de pension néerlandais ne se sont pas tant engagés vis-à-vis de l’économie grecque, contrairement aux institutions françaises et allemandes. La conséquence pour les Pays-Bas d’une faillite de la Grèce ne sera donc pas aussi importante que ça’. »

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Réductions budgétaires

- La Cour des comptes estime que le gouvernement retarde de 250 M€ ses objectifs de réduction du budget pour cette année. Hier, comme chaque année, la Cour des Comptes a présenté ses conclusions à la suite du rapport annuel de l’Etat. Des 2,9 Mds€ planifiés pour 2011, seulement 2,65 Mds€ se traduisent en projets concrets. Le retard serait dû entre autres au report de six mois de la hausse de la TVA sur les arts de la scène. Le ministre des Finances, M. De Jager, a réagi vivement. Selon lui, la Cour ne tient pas compte du fait que le gouvernement a pris d’autres mesures. Il considère que le gouvernement maintient ses objectifs. (Trouw et Volkskrant) »

- « Suppression de 3.000 postes au nouveau ministère des Affaires économique, de l’Agriculture et de l’Innovation », titre le Volkskrant à la une. C’est ce que le ministère a annoncé au personnel mardi. Les économies prévues sont de 300 M€/an. Au total, 9.500 personnes travaillent pour le ministère. Celui-ci n’exclut pas des licenciements forcés. M. Verhagen, Vice-Premier ministre et ministre de l’Economie, de l’Agriculture et de l’Innovation, a déclaré qu’il souhaite un service public réduit et plus efficace avec moins de fonctionnaires et moins de règles. »

Politique d’asile

« Le ministre de l’Immigration et de l’Asile, M. Leers, a souligné lors d’un débat à la Deuxième Chambre mardi, qu’il n’a pas l’intention d’étendre son nouveau critère d’occidentalisation », note le Volkskrant. Seules les filles « occidentalisées » d’origine afghane peuvent prétendre à un permis de séjour. Ni les garçons afghans, ni les filles en provenance de Somalie, d’Irak ou d’Iran ne peuvent faire valoir leur occidentalisation pour l’obtention d’un permis de séjour. L’opposition estime qu’il s’agit d’un acte arbitraire, ce que nie M. Leers. Suite à la médiatisation d’une fille afghane (Sahar) en fin de procédure de demande d’asile, le ministre avait créé la notion de « fille occidentalisée » dans le droit d’Asile. Le ministre a reconnu que la situation en Somalie est également très difficile pour les filles, mais leur situation diffère toutefois de celle qui existe en Afghanistan : ‘Si quelqu’un a mal au bras et quelqu’un d’autre mal à la jambe, les deux ont mal. Mais c’est quand-même différent’. Le ministre n’a pas pu convaincre la majorité de l’opposition. »

* * *

AFFAIRES ECONOMIQUES

Réacteur nucléaire à Borssele

« La voie est libre pour la construction d’un nouveau réacteur à Borssele (Zélande). Delta et RWE ont signé une déclaration d’intention sur la répartition des actions à Borssele, ce qui ouvre la voie pour une nouvelle centrale nucléaire. La construction devrait commencer en 2015. Le ministre Verhagen avait déjà écrit à la Deuxième Chambre que la catastrophe nucléaire qui s’est déroulée à Fukushima ne présentait pas un obstacle à la construction d’un nouveau réacteur », note le Volkskrant. « Delta, entreprise appartenant à la province et les communes de Zélande, a convenu avec la société privée d’énergie allemande RWE, que Delta détiendra désormais 70% de la centrale existante et RWE 30%. Ainsi, le secteur public garde la main sur le seul réacteur que possèdent les Pays-Bas », conclut ce journal.

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Trouw et le Volkskrant rapportent les propos du père du Président Sarkozy, selon lequel Carla Bruni serait enceinte.

A SIGNALER

- Le Volkskrant consacre deux pages entières aux voitures électriques.
- En page économie, le Volkskrant, note que le tribunal de Bois le Duc a décidé que la banque Van Landschot n’avait pas le droit de clore le compte d’un coffeeshop, après s’être rendu compte de l’activité de son client.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 18/05/2011

Haut de page