Presse néerlandaise du mercredi 18 décembre 2013

- Trouw : Blok fait des concessions, mais est-ce suffisant ?
- De Volkskrant : Triple résultat pour le gouvernement.
- AD Haagsche Courant : Quitte pour la peur.
- De Telegraaf : Le Sénat approuve le projet sur le logement [social].
- Het Financieele Dagblad : L’accord sur les retraites est presque prêt.
- NRC-Handelsblad : Demande d’aide record des Nations-Unies pour la Syrie.

* * *

Accord de coalition :

Après le vote hier soir par le Sénat - après des concessions faites par le ministre du Logement, Stef Blok, au Sénateur PvdA Duivensteijn - de l’Accord sur le Logement [voir RdP du 13.02.13] réalisé en février entre la coalition et les trois partis d’opposition D66, CU et SGP, le Volkskrant commente que « cette journée, qui avait commencé dans l’inquiétude pour le gouvernement, a finalement pris les contours d’un triomphe politique dans la soirée. En effet, hier, le ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, a également conclu un accord de principe avec le D66, la CU et le SGP sur la réforme des retraites et le gouvernement a réussi à se mettre d’accord avec les communes sur le transfert des compétences de l’Etat en matière de soins. Le gouvernement a franchi une étape importante dans sa quête permanente de soutien aux réformes prévues dans l’accord de coalition. L’équipe ministérielle pourra les mettre en œuvre après le Nouvel An. Le résultat obtenu hier soir au Sénat est une importante confirmation de la coopération de plus en plus étroite entre la coalition et les trois partis d’opposition ». (VK1).
[RdP du 13.02.2013 http://www.ambafrance-nl.org/Presse-neerlandaise-du-mercredi-13,18033]

Défense :

Le Trouw rend compte de la conférence de presse donnée hier par le Commandant des forces armées, Tom Middendorp, sur le déploiement des militaires néerlandais au Mali dans le cadre de la mission Minusma. Selon le général Middendorp, « il ne faut pas faire l’erreur de considérer cette mission sous l’angle des expériences antérieures en Bosnie et Afghanistan ». Le général voit une importante différence entre les missions précédentes, où il s’agissait de résoudre des conflits qui avaient déjà fortement escaladé et la mission au Mali, qui tente d’étouffer un conflit à la racine. Le journal note que le général « n’a pas pu donner une réponse claire à la question sur l’identité exacte de l’ennemi au Mali ». La mission néerlandaise, qui vise surtout la collecte de renseignements, devrait probablement répondre à cette question. Traumatisés par les expériences de Srebrenica, les Pays-Bas insistent sur leur autonomie en matière de défense et leur indépendance en cas d’attaque. La direction de la Défense néerlandaise considère que l’organisation de l’opération leur en donne les moyens.

Curaçao :

Sous le titre « Les suspects ne manquent pas dans l’affaire Wiels », le Trouw annonce l’ouverture aujourd’hui du procès de responsables présumés de l’assassinat d’Helmin Wiels à Curaçao le 5 mai dernier [voir RdP du 06.05.13]. « Quatre suspects vont être présentés à la justice. L’enquête a dès le début été entourée de multiples rumeurs concernant des tueurs à gage, des bandes criminelles et des responsables politiques corrompus ou autres personnalités publiques qui auraient commandité son assassinat. Le ministère public précise que tous les suspects ne sont pas encore arrêtés et n’exclut pas l’existence d’un donneur d’ordre qui aurait payé pour ce meurtre. On ignore encore quel rôle les quatre suspects présentés aujourd’hui au tribunal ont pu jouer. En outre, un certain nombre de suspects ne sont plus vivants : en juin dernier, le corps de Raul Martinez, considéré par la justice comme l’un des meurtriers d’Helmin Wiels, a été retrouvé découpé en morceaux sur une plage ; peu de temps après, Luigi Florentina, suspect de complicité dans le meurtre de Wiels et de l’assassinat de Martinez, a été arrêté à Zoetermeer et transféré à Curaçao : il s’est pendu dans sa cellule ».
[RdP du 06.05.2013 http://www.ambafrance-nl.org/Presse-neerlandaise-du-lundi-6-mai,18325]

A signaler :

- Le Telegraaf croit pouvoir annoncer une réorganisation de la holding Air-France KLM, que les directions des deux compagnies d’aviation n’ont pas souhaité confirmer.

La France dans la presse néerlandaise :

- Le correspondant du Trouw s’inquiète du poids du secteur public sur l’économie française.

--------

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page