Presse néerlandaise du mercredi 2 juin 2010

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Le drapeau turc flotte à Gaza
- De Volkskrant (centre gauche) : Israël libère les passagers étrangers du convoi d’aide de Gaza
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Vaccin contre le cancer possible dans les dix ans
- De Telegraaf (populaire) : Le CDA jette l’éponge

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Gaza

« Verhagen : Israël était en droit de contrôler les navires », relève le Trouw, qui fait référence à une réponse du ministre des Affaires étrangères à la Deuxième Chambre. « Sur la base du droit de la guerre maritime, explique ce journal, Israël était habilité à contrôler le chargement du convoi d’aide à destination de Gaza, a fait savoir M. Verhagen à la Deuxième Chambre. En réponse à des questions écrites de GroenLinks et du SP, Verhagen précise en outre qu’Israël peut décider de mettre en place un blocus : ‘le risque pris lorsque l’on force un blocus est du côté de celui qui tente de le forcer, partant du principe que le blocus a été convenablement annoncé’. La question suivante portait sur l’intervention israélienne : le ministre estime qu’il y a trop peu d’informations pour pouvoir exprimer un jugement fondé. Une enquête israélienne doit faire apparaître ce qui s’est exactement passé. La question d’une enquête des Nations Unies ne se posera qu’ensuite. Concernant le fondement juridique de l’intervention militaire, qui fait l’objet de beaucoup de discussions, Verhagen est d’avis qu’Israël est habilité à intervenir ‘si l’on part du principe qu’il existe un conflit armé avec le Hamas’. Cet état de fait permettrait à Israël de contrôler en haute mer des navires neutres afin de vérifier que leur cargaison ne contient pas des armes qui pourraient être destinées à l’ennemi ».

Elsevier et le Telegraaf indiquent dans leur édition en ligne que « le Néerlandais Amin Abou Rashed, arrêté par Israël après que le convoi international ait cherché la confrontation avec la marine israélienne, est un membre éminent du mouvement terroriste islamiste radical Hamas. Il est en possession d’un passeport néerlandais, d’origine palestinienne et opèrerait à partir de Rotterdam. Selon le site officiel des frères musulmans, il est l’un des initiateurs de ce convoi ».

Surinam

« Desi Bouterse veut devenir président », notent les journaux. « La Mega Combinatie, qui a gagné les élections au Surinam, veut présenter la candidature de Desi Bouterse pour la présidence », explique le NRC. « Selon les critiques, le Surinam, avec Bouterse comme président, risquerait l’isolement international. L’ancien chef militaire est le principal suspect du procès en cours sur les meurtres de décembre et il a été condamné à 11 ans de prison par contumace aux Pays-Bas. Un avis de recherche international empêche Bouterse de voyager librement ». L’ex leader militaire a toutefois fait savoir, précise ce matin le Volkskrant, « qu’il est prêt à prendre ce poste. Les deux partis avec lesquels il devrait former un gouvernement ne semblent pas non plus opposés à sa candidature ».

Uruzgan

Le Volkskrant consacre un grand reportage à « l’autoroute de l’Uruzgan ». « Les Néerlandais tiennent beaucoup à terminer la première partie de la route vers Tarin Kowt », qui restera comme « un symbole de leur séjour » dans cette région.Le Volkskrant précise que « le mois prochain, les premières unités américaines arrivent en Uruzgan pour prendre la relève des Néerlandais ».

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Campagne électorale

« Le CDA jette l’éponge », titre le Telegraaf, « le CDA risque de diminuer de moitié dans les sondages » annonce l’AD, « le CDA se prépare à l’ère sans Balkenende », croit savoir le Volkskrant, « Balkenende veut toujours gagner », répond le Trouw : « On s’interroge et on se surveille à La Haye, car les choses bougent au CDA. Huit jour avant les élections, les trois instituts de sondage indiquent une stagnation (21 sièges pour TNS Nipo) ou une baisse (de 26 à 25 sièges pour Synovate, de 25 à 23 pour De Hond) du CDA », explique le Volkskrant. « La différence par rapport au VVD est de 12 à 16 sièges, ‘nous n’y arriverons pas, nous ne décrocherons pas la médaille d’or, nous devons courir pour l’argent, tout miser sur la deuxième place’ commente une personne bien informée. Balkenende reste imperturbable, indique son entourage, il est combatif dans les débats, pour le 9 juin, c’est tout ou rien ».
Elsevier croit savoir que « la direction du CDA cherche un successeur pour Jan Peter Balkenende. La numéro deux de la liste, Ank Bijleveld, a déjà fait savoir qu’elle était disponible ; le nom du ministre démissionnaire des Affaires étrangères, Maxime Verhagen, circule également ».

Le Trouw consacre deux grandes pages à un portrait / interview de M. Balkenende, sous le titre « Je ressens (ma fonction) comme une sorte de mission », soulignant que « Jan Peter ne se retirera pas sans combattre pour le trophée de Premier ministre le plus longtemps en fonction : ‘Au fil des ans, j’ai connu tous les sondages, essuyé toutes les critiques, et vous l’avez remarqué, j’ai toujours continué. Je vis ces fonctions comme une sorte de mission, ce qui me pousse est un dévouement à la chose publique, les questions de société ont toujours été au centre de mes préoccupations ».

Le NRC publie pour sa part une interview de la tête de liste SP, M. Emile Roemer, qui explique que « le PvdA se sent talonné par le SP » et que « les travaillistes ne pourront réaliser leur programme qu’avec le SP ».

La tête de liste du parti ChristenUnie, M. André Rouvoet, met en garde, dans le Financieele Dagblad, contreune « coalition violette, qui ne prendrait pas de mesures assez énergiques pour lutter contre la crise économique ».

Mairie d’Amsterdam

L’AD annonce que trois candidats sont actuellement en lice pour prendre la succession de M. Job Cohen à la mairie d’Amsterdam, pour le PvdA M. Eberhard van der Laan, pour le VVD, Mme Anne-Marie Jorritsma et pour le D66, M. Rogier van Boxtel.
« En ce qui concerne l’expérience de gestionnaire, Jorritsma a le meilleur dossier », estime l’AD : « députée, ex-ministre et vice-Premier ministre, maire. En outre, beaucoup de conseillers municipaux estiment que le temps est venu d’avoir une femme à la mairie. Pour le volet financier, elle peut évoquer son ancien poste de ministre des affaires économiques (de 1998 à 2002). Et en tant que maire d’Almere, elle a également une bonne expérience du maintien de l’ordre public et de la sécurité. Le lien affectif avec la ville est plus difficile pour Jorritsma, dont les racines sont clairement en Frise. Van Boxtel et Van der Laan sont mieux placés de ce point de vue. Tous deux ont été actifs en politique locale, van der Laan y habite depuis des années et van Boxtel a été conseiller d’Ajax dans le domaine technique. Tous deux ont une expérience gouvernementale, même si celle-ci ne dépasse pas quinze mois pour van der Laan ; en revanche, en matière de maintien de l’ordre, leur CV est vide ».

Loi anti-squatters

La Première Chambre adopté hier la loi anti-squatters, qui devrait entrer en vigueur au 1er octobre, annoncent le Volkskrant et le Telegraaf.

Pays-Bas – Norvège

Le Trouw et le Volkskrant publient des photos de la visite d’Etat de la Reine Beatrix en Norvège.

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NÉERLANDAISE

Le correspondant en France du Volkskrant rend compte de la visite d’une délégation conduite par M. Marcouch, conseiller municipal d’Amsterdam et candidat aux élections législatives sur la liste du PvdA, en banlieue parisienne.
Le Trouw, sous le titre « la France a de nouveau besoin de l’Afrique », évoque la conférence de Nice.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parues dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 16/06/2010

Haut de page