Presse néerlandaise du mercredi 21 décembre 2011

Trouw (chrétien progressiste) : Sérieuses critiques sur l’institut de journalisme de Zwolle.

De Volkskrant (centre gauche) : Des millions de subvention pour le parc naturel de Bleker.

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Inquiétude sur les implants mammaires.

De Telegraaf (populaire) : Les cambrioleurs dénoncés par leurs petites amies.

Het Financieele Dagblad  : Revers pour le Trésor suite aux mauvais résultats de la Nederlandsche Bank.

NRC-Handelsblad : Des centaines d’écoles vont devoir fermer [dans des villages].

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Recherche

Le Volkskrant annonce que l’équipe du professeur Ron Fouchier, de l’Université Erasme de Rotterdam, qui a réalisé à la demande de l’autorité de la santé américaine NIH une étude sur le virus de la grippe aviaire H5N1, pourra publier un article sur ses travaux dans la revue Science. L’institut de la sécurité biologique américain a donné son feu vert, à condition que cette publication ne contienne pas de détails sur les méthodes utilisées pour effectuer les recherches et aboutir au résultat : produire en laboratoire une variante très contagieuse du virus de la grippe aviaire. Ces recherches doivent permettre d’éviter une pandémie et de produire rapidement des vaccins. « Les Américains craignaient qu’une publication sur ces recherches permette à des terroristes de fabriquer ce virus et de l’utiliser éventuellement comme arme biologique. Le professeur Ab Osterhaus, directeur du département de virologie de l’Université Erasme, a fait savoir que la publication a été adaptée à ces exigences, mais que les scientifiques y ont ajouté un commentaire critique : ‘si on veut parler de terrorisme, la principale menace vient de la nature’, explique-t-il. Il voit dans ces restrictions une violation de la liberté scientifique ».

Homme politique de l’année

Peter de Waard relève dans le Volkskrant que le chef du groupe parlementaire SP (gauche radicale), Emile Roemer, a été élu homme politique de l’année par le programme de télévision EénVandaag, par l’hebdomadaire HP/DeTijd et par un jury de jeunes, après avoir terminé deuxième, à un point du Premier ministre Mark Rutte, dans l’élection organisée par la presse. « Il s’exprime clairement, il est jovial et il prouve que les élus de gauche ne sont pas forcément des pisse-vinaigre. Dans une année de crise, un rire joyeux et des propos directs ne peuvent pas faire de mal. Mais dans ce cas précis, la forme l’emporte sur le fond. Roemer est avant tout contre tout. Si le SP avait été au gouvernement, les Pays-Bas n’auraient pas mis un sou dans le sauvetage de la zone euro. Roemer a également dit non à toutes les mesures d’économies et il veut mettre un terme à la modération salariale. Avec Roemer au gouvernement, les Pays-Bas suivraient le modèle grec tout en faisant exploser la zone euro. Jolande Sap (GroenLinks) et Job Cohen (PvdA) paient le prix fort pour leur attitude responsable. Ils ont soutenu le gouvernement pour sauver la zone euro parce qu’ils sont convaincus que dans le cas contraire, ils auraient plongé les Pays-Bas dans un abîme économique et entraîné le reste de l’Europe avec eux. Ils font primer l’intérêt de la société sur le plaisir de remporter un trophée en fin d’année. Ce choix est moins facile à expliquer en une phrase à la télévision, avec un sourire avenant ».

AFFAIRES ECONOMIQUES

Revenus des agriculteurs en baisse

Les revenus 2011 des agriculteurs et horticulteurs néerlandais sont en forte baisse. C’est ce qui ressort des chiffres d’Eurostat. Tandis que l’agriculteur européen moyen a vu augmenter ses revenus de 6,7%, le cultivateur néerlandais a perdu 8,1%. D’après le LEI (institut économique agricole), le secteur agricole néerlandais n’a pas pu profiter de la hausse des cours du blé. Les cultivateurs néerlandais produisent surtout des pommes de terre et des oignons dont les prix ont connu une forte baisse en 2011. Le revenu moyen par exploitation est passé de 124 000€ en 2010 à 56 000€ en 2011. Les cultivateurs de légumes sous serre ont vu baisser davantage leurs revenus à cause de la bactérie EHEC. (Volkskrant et Trouw).

Le baromètre de la confiance économique historiquement bas

« Les consommateurs néerlandais n’ont jamais été aussi pessimistes. Ils voient leurs perspectives financières pour l’année prochaine très sombres. », note le Trouw. Le Financieele Dagblad consacre également un article aux derniers chiffres du CBS (bureau central des statistiques) selon lesquels la confiance des consommateurs a fortement baissé au mois de décembre. « Ce sont de mauvaises nouvelles pour l’économie néerlandaise. Les économistes considèrent que la confiance des consommateurs est une condition sine qua non pour relancer l’économie. Chaque mois, le CBS mesure l’indice de confiance de 1 000 foyers. Celui-ci est passé de -32% en novembre à -37% en décembre [solde des réponses positives et négatives] »

Suppression des groupements interprofessionnels

Le Trouw relève qu’une majorité de la Deuxième Chambre a voté hier en faveur de la suppression des groupements nationaux interprofessionnels. « Contre l’avis des chrétiens démocrates, le VVD (libéral), le PVV (parti de Geert Wilders), le SP (gauche radicale), le D66 (démocrate-libéral) et GroenLinks (Verts) ont voté en faveur de la suppression des 11 groupements et syndicats interprofessionnels. Le ministre des Affaires économiques, Maxime Verhagen, a mis en garde contre le fait que 300 fonctionnaires supplémentaires seraient nécessaires pour reprendre un certain nombre de leurs tâches : ‘des tâches qui sont bien mieux accomplies par les groupements interprofessionnels’. Actuellement, ces groupements et syndicats représentent 750 emplois pour un chiffre d’affaires de 250M€. Ils représentent les intérêts de 400 000 entreprises. » Le Financieele Dagblad précise que « mardi, quelques grandes entreprises du secteur agricole et agroalimentaire ont placé une annonce où elles appelaient les parlementaires à voter contre la suppression. Le ministre des Affaires sociales (VVD) n’a pas encore voulu faire savoir si le gouvernement va appliquer cette motion. »

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

- Le Financieeele Dagblad publie un portrait de Michel Sapin.

A SIGNALER

- L’AD publie un portrait de la députée ChristenUnie Carola Schouten, proclamée « jeune talent politique de l’année » par la presse parlementaire.
- D’une lettre du ministre des Finances, M. De Jager, à la Deuxième Chambre il ressort que la DNB (banque centrale néerlandaise) pourrait essuyer une perte pour l’année 2011 en raison de la crise de l’euro : « il faut sérieusement tenir compte de la possibilité que la DNB présente des bénéfices moindres, voire une perte ». (Financieele Dagblad)

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 21/12/2011

Haut de page