Presse néerlandaise du mercredi 22 juillet 2009

"Le PVV veut savoir exactement combien les allochtones coûtent à l’Etat et combien ils rapportent", annonce le Trouw. "Mais la question est de savoir si les ministères vont coopérer à cette analyse coûts-bénéfices." "Le collègue de parti de Geert Wilders Sietse Fritsma a commencé à bombarder de questions parlementaires écrites tous les membres du gouvernement ayant peu ou prou à voir avec la politique des migrants. En début de semaine, il a adressé ses demandes aux ministères des Finances, des Affaires sociales, de la Santé publique, du Logement, de l’Education, des Affaires économiques et de la Défense. L’idée centrale des questions de Fritsma est toujours la même : La Haye dépense des sommes disproportionnées pour les allochtones (non occidentaux) et n’en récupère pas grand-chose."

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "Croissance accélérée du chômage – 16 000 nouveaux chômeurs en juin", "Exigence professionnelle : pas de Marocains" (supermarchés AH to go)
Trouw (chrétien progressiste) : "Le PVV : combien nous coûtent les allochtones ? Le parti de Wilders exige de presque tous les ministères une analyse coûts-bénéfices détaillée", "Cinq musées rivalisent pour le prix" (prix annuel décerné par la BankGiro Loterij)
de Volkskrant (centre gauche) : "Un ’œil au beurre noir’ pour Jupiter – La tache découverte par un amateur australien est due à un énorme impact", "Statistiquement, le risque de grippe n’est-il pas faible ?" (Marche de Quatre Jours à Nimègue)
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Le nombre de vacanciers en panne bat tous les records – Plus de touristes voyagent avec une voiture mal entretenue", "Incendies de forêt en Espagne : quatre morts"
De Telegraaf (populaire) : "Le fisc gaffe à grande échelle – Parfois des milliers d’euros réclamés à tort", "Lance Armstrong : ’Je reviendrai l’an prochain’" (Tour de France)

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas – Islande

"Le ministre des Affaires étrangères Verhagen a fait valoir à son homologue islandais que son pays doit approuver l’accord sur l’affaire Icesave, s’il veut satisfaire aux critères d’adhésion à l’Union européenne", relève le Volkskrant à la une. "Le Parlement islandais menace de désapprouver deux emprunts de quatre milliards d’euros au total. Le gouvernement islandais a conclu ces accords avec les Pays-Bas et la Grande-Bretagne, sous réserve de ratification par le Parlement. Le vote aura peut-être lieu cette semaine."
"Les Pays-Bas avancent le montant que l’Islande doit rembourser aux anciens épargnants d’Icesave en faillite, avec un prêt de 1,3 milliard d’euros sur quinze ans, contre un taux d’intérêt de 5,5 pour cent. L’Islande doit compenser les premiers 20 887 euros de chaque épargnant."
"’La résolution du problème concernant Icesave favoriserait le traitement rapide de la demande d’adhésion de l’Islande à l’Union européenne’, a déclaré Verhagen au téléphone à son homologue islandais Ossur Skarphedisson, selon ses propres dires. ’Cela montrerait que l’Islande, dans la pratique, prend au sérieux les directives de l’UE’."
"Le groupe parlementaire PvdA va encore plus loin. Le député PvdA Luuk Blom déclare : ’Nous ne voulons nous entretenir avec l’Islande que lorsque tout sera réglé. D’abord l’argent, ensuite les entretiens’."
"Le Parlement islandais a approuvé la semaine dernière le projet du gouvernement d’adhérer à l’UE. Verhagen fait savoir que les Pays-Bas veulent que les pays candidats satisfassent à tous les critères européens avant de pouvoir rejoindre l’Union. ’C’est aussi valable pour le respect de la directive sur les systèmes de garantie des dépôts’, peut-on lire dans un communiqué de presse du ministère qui a fait suite au coup de fil de Verhagen à l’Islande."Il reste à voir si la menace voilée de Verhagen fera son effet car la Gauche Verte, le parti qui détient la clé du vote du Parlement, est eurosceptique. La population islandaise est contre les emprunts contractés auprès des Néerlandais et des Britanniques" (également Het Financieele Dagblad p.4, AD p.5, De Telegraaf p.7, Trouw p.11).

En rubrique économique du Volkskrant, la députée islandaise Lilja Mosesdottir (Gauche Verte) exprime son regret d’avoir quitté l’université, où elle enseignait l’économie, pour devenir parlementaire. "Après des décennies de politique de droite il y a enfin une coalition de gauche, me rappelle-t-on. Je détruirai tout cela si deux autres membres de la Gauche Verte et moi votons contre. Car cela fera immédiatement tomber le gouvernement. De plus l’Islande, sur le plan international, aura la réputation d’être un pays peu fiable avec lequel il ne faut pas faire affaire." "Je pense que le vote sera constamment reporté. Mais il faudra avoir voté fin septembre au plus tard. Beaucoup de mes collègues et moi disons que nous avons besoin de plus de temps."

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Grippe mexicaine

Le nombre de cas de grippe mexicaine aux Pays-Bas est monté à 211, a fait savoir l’Institut national de la Santé publique et de l’Environnement (RIVM) mardi. A la fin de la semaine dernière, 175 personnes étaient contaminées par la nouvelle grippe A (H1N1) ou grippe mexicaine. 65 des 211 personnes qui ont ou ont eu cette maladie ont été contaminées par le virus aux Pays-Bas. Les autres l’ont été à l’étranger (de Volkskrant p.3, ANP).

Cause animale

L’ensemble de la presse annonce l’arrestation du militant pour la cause animale Peter J. (24 ans), plus connu sous le nom de "vegan streaker" (streaker : perturbateur courant nu lors d’un spectacle ou match). Le Ministère public le soupçonne d’avoir voulu commettre un attentat contre la Reine Beatrix, parce qu’elle porte souvent une fourrure en public. J. a reconnu avoir été responsable de la "libération" de 2 500 visons à Stavenisse (Zélande), fin avril (NRC Handelsblad d’hier soir pp.1 et 3, De Telegraaf pp.1 et 7, de Volkskrant p.3, Trouw p.4, AD p.4).

* * *

ECONOMIE, FINANCES

Chômage

Le nombre de chômeurs augmente rapidement aux Pays-Bas, mais moins vite que ne le prévoyait le Centraal Planbureau (CPB). D’avril à juin, 386 000 personnes en moyenne étaient sans emploi, 16 000 de plus que durant la période mars-mai. Le taux de chômage atteint ainsi 4,8 pour cent de la population active, contre 4 pour cent un an plus tôt, selon les statistiques du Centraal Bureau voor de Statistiek (CBS).
La croissance du chômage a été la plus forte parmi les jeunes. 11,4 des jeunes de 15 à 24 ans n’avaient pas de travail d’avril à juin, soit un peu plus de 100 000 personnes.
Le CPB s’attend à ce que le taux de chômage atteigne 5,5 pour cent en 2009 (de Volkskrant pp.1 et 7, Trouw p.11, AD p.14, De Telegraaf p.23).

Dernière modification : 05/08/2009

Haut de page