Presse néerlandaise du mercredi 22 décembre 2010

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Le Sénat fait sentir au gouvernement qu’il n’a pas la majorité
- De Volkskrant (centre gauche) : Le gouvernement Rutte cède au Sénat
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Nouveaux abus dans une crèche
- De Telegraaf (populaire) : Chaos total sur les voies ferrées
- NRC-Handelsblad : Le ministère de l’économie mise sur le vent et le soleil

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Sénat

« La Première Chambre a fait très clairement comprendre au gouvernement qu’il faudra compter avec elle », constate le Trouw après le débat sur le taux de TVA applicable aux Arts de la scène qui s’est tenu hier au Sénat. Les sénateurs sont parvenus hier à faire repousser le relèvement de la TVA du 1er janvier au 1er juillet 2011. La Première Chambre s’est montrée plus hostile que ne l’avait prévu le gouvernement. Les sénateurs sont allés jusqu’à demander que l’on fasse rentrer de vacances le Premier ministre. Après concertation entre le gouvernement et les présidents des groupes VVD, CDA et PVV de la Deuxième Chambre, Geert Wilders a finalement cédé. Le plan fiscal a ainsi pu être sauvé ». Pour Syp Wynia dans Elsevier, « le véritable enjeu n’était pas la TVA, mais les élections sénatoriales du printemps prochain. Le Sénat a été hier le théâtre du premier grand test pour le gouvernement Rutte. La question de la TVA sur les arts de la scène s’y prêtait particulièrement bien puisque les partis gouvernementaux CDA et VVD avaient des doutes sur cette mesure. (…) L’attitude du Sénat doit être comprise sur l’arrière-plan des élections provinciales du 2 mars, qui décideront de la majorité de la future Première Chambre. Si la coalition ne devait pas y être majoritaire, les choses deviendraient très difficiles, comme vient de le montrer ce conflit entre le gouvernement minoritaire et la majorité sénatoriale ».
S’agissant du mécénat culturel, le Volkskrant consacre un grand article aux activités de la RaboBank, le plus grand sponsor des Pays-Bas avec 30 à 50 millions € par an (culture et sport). La Rabobank vient de mettre fin à 8 ans de mécénat en faveur du musée Van Gogh et de passer un contrat de 3,5 ans avec la Bachvereniging (Association Bach). Ces dernières années, la Rabobank a sponsorisé les expositions Vermeer, Holbein au Mauritshuis, Carravagio au Van Gogh, Go China ! au Musée de Groningue et de Drenthe (Groninger en Drents Museum) et Juliana au Palais Het Loo. (p.3)

Défense

La presse néerlandaise d’hier après-midi et de ce matin reprend un communiqué mis en ligne sur les sites des ministères de la Défense et des Affaires étrangères : « A la demande du gouvernement français, le navire de ravitaillement Hr Ms Amsterdam est envoyé en Côte d’Ivoire. La France coordonne une intervention éventuelle pour assurer la sécurité des citoyens des pays européens et c’est en cette qualité qu’elle a demandé l’aide des Pays-Bas. L’Amsterdam va assurer pendant une courte période le ravitaillement de navires français. Si nécessaire, il peut intervenir en soutien d’opérations d’évacuation. Du fait de la tension en Côte d’Ivoire, provoquée par une controverse sur le résultat des élections, un certain nombre de mesures préventives sont prises pour assurer la sécurité des citoyens européens sur place. 32 Néerlandais séjournent encore en Côte d’Ivoire. Depuis l’avis publié par le ministère des Affaires étrangères, 18 Néerlandais ont quitté le pays. Des représentants de l’Ambassade des Pays-Bas au Ghana sont à Abidjan, le port de Côte d’Ivoire, pour apporter un soutien consulaire. Les Pays-Bas n’ont pas d’ambassade en Côte d’Ivoire. L’Amsterdam faisait route vers les Pays-Bas après avoir participé aux missions de lutte contre la piraterie Atalanta et Ocean Shield et aurait dû rejoindre le port de Den Helder le 23 décembre. Son retour est maintenant prévu pour la deuxième moitié de janvier ». Le Telegraaf précise que ce navire, qui avait terminé sa mission en Somalie le 12 décembre, se trouvait hier vers le détroit de Gibraltar et devrait arriver d’ici 7 à 10 jours en Côte d’Ivoire. (Telegraaf p.10, Trouw p.13 , Volkskrant p.2)

Extrémisme

Le Trouw fait état de l’apparition aux Pays-Bas de « Sharia4Holland », la branche néerlandaise de « Sharia4Belgium », qui a pour objectif de « faire des Pays-Bas un état islamique ». « L ’AIVD (services de renseignement) et le NCTb (Coordinateur national pour la lutte contre le terrorisme) sont « au courant de ces activités mais ne voient pas encore de motif d’intervenir. (…) Sharia4Holland a un site internet, un canal sur Youtube et une page sur Facebook (avec plus de 150 amis). Il se présente comme un groupe de jeunes des Pays-Bas prêts à se battre pour la loi d’Allah ».

* * *

AFFAIRES ECONOMIQUES

Energie

Le NRC annonce que le ministère des Affaires économiques, de l’Agriculture et de l’Innovation (EL&I) veut faire des Pays-Bas une « tête de peloton en matière de technologies durables » (parcs d’éoliennes en mer, panneaux solaires, biocarburants). « C’est la première fois depuis le début des années quatre-vingt que le ministère EL&I définit une politique industrielle et se concentre sur un certain nombre d’entreprises et de techniques. Les Affaires économiques ont opté pour les technologies dans lesquelles les Pays-Bas ont déjà une position forte et offrent les plus grandes chances de succès. Le nombre d’emplois verts doit doubler d’ici 2020. Des mesures d’encouragement sont prévues : assouplissement de la législation, fonds d’aide aux nouvelles entreprises, regroupement de la recherche scientifique, acquisitions de l’Etat (panneaux solaires sur les murs antibruit le long des autoroutes).Verhagen veut également accroître la place de l’énergie nucléaire ».

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le correspondant du Volkskrant publie un reportage sur Châteauroux et les efforts de la Société sino-française de développement économique (SFDEC) pour y attirer des entreprises chinoises : « Portail de l’Europe ou cheval de Troie ? », se demande Ariejan Korteweg.

* * *

La prochaine revue de presse paraîtra le lundi 3 janvier 2011.

* * *

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 22/12/2010

Haut de page