Presse néerlandaise du mercredi 25 mars 2009

"Après quatre heures de négociations, le gouvernement, le patronat et les syndicats ont conclu un accord social hier soir", annonce le Trouw à la une. "Avec cet accord social, il y a sur la table un plan de sauvetage national pour redresser l’économie et contenir les dépenses publiques. Les détails de l’accord seront publiés aujourd’hui."
"Un peu moins de vingt-quatre heures plus tôt, les négociateurs du CDA, du PvdA et de la ChristenUnie avaient abouti à un accord historique, prévoyant l’investissement de six milliards d’euros et des économies de l’ordre de cinquante milliards, longtemps après la législature actuelle. Cet accord est historique dans ce sens que la coalition a pris la décision fondamentale de reporter de deux ans l’âge de la retraite de base AOW, actuellement 65 ans, instaurée par Drees."

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "Les partis de la coalition d’accord sur un plan contre la crise économique – L’âge de l’AOW à 67 ans, des investissements en 2009 et 2010, des économies en 2011, il reste à mener une concertation cruciale avec les partenaires sociaux", "Pourquoi La Haye a reçu le sommet afghan", "Il y a bonus et bonus" (exemples de primes, bonus et compensations)
Trouw (chrétien progressiste) : "Un accord social historique"
de Volkskrant (centre gauche) : "Accord nocturne sur l’approche de la crise", "Approche sévère de la violence contre les agents de police"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "La crise : tout le monde en pâtira – Le gouvernement obtient le soutien des syndicats"
De Telegraaf (populaire) : "Suppression de l’impopulaire taxe aérienne", "Un meurtre dans une cour de récréation – Les enfants sous le choc" (Amsterdam), "Pensez à votre cœur lundi" (passage à l’heure d’été)

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Crise économique

Voici les principales mesures décidées par le gouvernement et les partenaires sociaux, telles que les énumère le Trouw à la une :

Investissements
- Réalisation accélérée des projets routiers et fluviaux (600 millions d’euros)
- Lutte contre le chômage des jeunes (200 millions)
- Suppression de la taxe aérienne (300 millions). Cela représenterait une stimulation de l’économie néerlandaise de 1,3 milliard.
- Prime à la casse pour les vieilles camionnettes (60 millions)
- Stimulation de l’énergie éolienne en mer (160 millions)
- Subventions en faveur de l’énergie durable et de l’isolation des maisons et bâtiments anciens (400 millions)
- Entretien et économies d’énergie dans les écoles et les hôpitaux (320 millions)

Economies (cinq milliards d’euros par an à partir de 2011)
- Relèvement de la l’âge de la retraite de base AOW à 67 ans (les détails sur le rythme, les étapes et les exceptions ne sont pas encore fixés). Un accord est cependant intervenu avec les partenaires sociaux.
- Diminution de la prime de soins
- Au moins trois ans de modération salariale pour les fonctionnaires (pas de rupture des conventions collectives en cours). Pas de désindexation.
- Le forfait pour habitation personnelle d’une maison de plus d’un million d’euros ne suivra pas l’inflation.

"Aucun accord n’a été conclu concernant des économies à réaliser sur l’achat de chasseurs JSF ou un éventuel report du projet", précise le journal chrétien progressiste. "Les partenaires sociaux ont pour ainsi dire participé les semaines dernières aux négociations sur les mesures contre la crise", souligne-t-il dans une analyse en page 4. "C’est unique, mais aussi compréhensible compte tenu du caractère des mesures." "Ce qui se passait sur la scène n’était pas toujours en accord avec ce qu’on faisait dans les coulisses."
"Le fait qu’un gouvernement sollicite d’abord le soutien des partenaires sociaux, avant celui des groupes parlementaires de la coalition et qu’il informe la Chambre dans son ensemble est unique dans l’histoire politique des Pays-Bas. Les partenaires sociaux ont une influence sur le paquet de mesures politiques dont les membres individuels d’un groupe parlementaire de la coalition, et encore plus d’un groupe d’opposition, ne peuvent que rêver. Mais il était clair dès le début que la coalition dépendait totalement du soutien des partenaires sociaux, si elle voulait aboutir à un paquet de mesures ayant des chances de succès."
"Balkenende, Bos et Rouvoet y ont attaché beaucoup d’importance, et accepté par-dessus le marché le fait que cela nuise à la transparence pour les non-initiés."
"Le premier ministre Balkenende commentera les mesures décidées à la Deuxième Chambre, aujourd’hui. Mais celle-ci n’en débattra que demain. Dans des conditions normales, il est vrai."

"Tout le monde sentira l’approche de la crise économique dans son porte-monnaie", remarque l’AD dans son grand article à la une. "La réduction de la prime de soins affectera surtout les revenus moyens, l’augmentation du forfait pour habitation personnelle touchera les riches et la modération salariale s’appliquera à tout le monde."

Ambassade des Etats-Unis à La Haye

"La fondation Duindigt a saisi la section administrative du Conseil d’Etat contre le déménagement au Waalsdorplaan, à Wassenaar, de l’ambassade des Etats-Unis", relève l’AD dans son cahier haguenois. "Cette fondation ne voit pas la nécessité du déplacement de l’ambassade du Lange Voorhout et estime que son établissement à Wassenaar est contraire à la ligne politique provinciale et nationale. Dans l’attente du traitement de cet appel, la fondation a demandé au Conseil d’Etat de suspendre provisoirement la décision d’autorisation de travaux." "On abat des arbres et on construit des voies d’accès, ce qui entraîne des conséquences irréversibles’, affirme la fondation."
"L’appel sera traité vendredi."

* * *

AFFAIRES FRANÇAISES

L’AD (pp.2 et 13) et le Trouw (p.9) annoncent que "quelques centaines de victimes" des essais nucléaires effectués entre 1960 et 1996 seront dédommagées.

Le Telegraaf (p.13) fait mention de la "grande panique" des europarlementaires à l’idée que M. Jean-Marie Le Pen pourrait présider temporairement le Parlement européen, en attendant l’élection de son nouveau président. "Le règlement interne du Parlement prescrit que tant qu’il n’y a pas de président élu, c’est le doyen d’âge qui assure la présidence."

Dernière modification : 08/04/2009

Haut de page