Presse néerlandaise du mercredi 26 août 2009

Selon le quotidien Trouw, les Roms des Pays-Bas sont en colère contre le ministre de l’Intégration Van der Laan (PvdA), qui a écrit dans une lettre à la Deuxième Chambre que l’approche des problèmes de cette communauté est difficile à cause de sa "mauvaise organisation". Par ailleurs, "à quelques exceptions positives près, les personnalités-clés de la communauté rom ont souvent un casier judiciaire".
"Ce passage nous a choqués, c’est une honte", fait savoir M. Kostana Jovanovic, président de la Plate-forme nationale ’Roma’. Selon un porte-parole du ministre, il s’agit d’une "plainte fréquemment exprimée par les communes".

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "Un procureur américain va enquêter sur les interrogatoires de la CIA" (correspondant de Washington), "Le calme n’est qu’apparent à Naltchik" (correspondance du Caucase), "Rotterdam interdit les fêtes de danse gratuites"
Trouw (chrétien progressiste) : "Les Roms en colère contre Van der Laan", "Un petit chien tacheté pour plaire au shogun" (desiderata des shoguns japonais au fil des siècles, aux Pays-Bas)
de Volkskrant (centre gauche) : "L’enquête sur la CIA est risquée pour Obama" (correspondance de Washington), "Le vacarme des trains TGV suscite un flot de plaintes", "L’accord avec les Belges sur la location de 500 cellules de prison est incertain"
De Telegraaf (populaire) : "Patience, la Belgique ! Le ministre Leterme fera chou blanc sur le dragage, aujourd’hui à La Haye", "La Bourse, encouragée, passe la barrière de 300 points – Indice AEX"
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "’Bataille à la suite de graves erreurs de la direction de la police’" (fusillade de Hoek van Holland), "Première : implant dans l’oreille d’un bébé" (centre médical VU d’Amsterdam)

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas – Belgique

"Bien que la Belgique accroisse la pression exercée sur les Pays-Bas, le ministre des Affaires étrangères de nos voisins du Sud, Yves Leterme, rentrera les mains vides aujourd’hui, concernant l’Escaut occidental", affirme le Telegraaf dans son grand article à la une. "Le premier ministre Balkenende promettra de nouveau aux Belges que l’Escaut occidental sera certainement approfondi, mais selon des initiés le gouvernement ne sait pas encore comment résoudre les problèmes juridiques qui ont surgi. Une décision sera prise au plus tôt vendredi, en conseil des ministres."

"Le ministre belge des Affaires étrangères, l’ex-premier ministre Yves Leterme, s’entretiendra aujourd’hui avec son homologue Maxime Verhagen", écrit le Volkskrant à la une. "Une rencontre avec le premier ministre Balkenende est également prévue. Au programme figurent surtout la présidence belge de l’UE en 2010 et la coopération au sein du Benelux, mais aussi l’accord pénitentiaire et la question de l’Escaut occidental."
"L’accord prévoyant la détention à Tilburg de 500 condamnés belges est incertain. Le ministère des Finances belge trouve que le loyer annuel de 30 millions d’euros est trop élevé."

"Cela fait des siècles que l’Escaut est une source de désaccord", titre le même Volkskrant en page 3. "Un fossé profond sépare les Pays-Bas et la Belgique depuis le XVIe siècle."
Dans une brève interview, M. Arie van der Hek, ancien député PvdA et ancien président du Conseil portuaire national, estime qu’au moins un membre du gouvernement Balkenende IV mérite des critiques. "Verhagen aurait dû intervenir. Il aurait dû clamer qu’on ne peut pas violer tout bonnement des traités internationaux. Mais manifestement il était en train de dormir."
"Pourquoi toujours cette lutte entre Rotterdam et Anvers ? Ils sont à un jet de pierre l’un de l’autre. Ils ont des intérêts communs. C’est tout simplement idiot. Le vrai concurrent, c’est Hambourg."

"Un grande partie de la Deuxième Chambre s’irrite des ’réactions émotionnelles’ des politiques flamands", note l’AD (p.7). "Ainsi, certains ont appelé à l’instauration d’un péage pour les camions néerlandais sur les routes belges et au boycott des moules zélandaises."

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Intégration

"Le ministre Eberhard van der Laan (Intégration) s’inquiète", relève le Trouw (p.6) en rubrique intérieure. "Durant le premier semestre de cette année, 20 000 inscriptions à un ’parcours d’intégration’ ont été enregistrées. ’C’est très peu par rapport aux 50 000 prévues pour cette année’, a déclaré Van der Laan."
"Seules 13 des 52 grandes communes concernées respectent le calendrier : Breda, Tilburg, Bois-le-Duc, Enschede, Hengelo, Lelystad, Maastricht, Sittard-Geleen, Zaanstad, Alphen a/d Rijn, Hilversum, Roermond et Spijkenissen. Au demeurant, cela montre que les prévisions sont réalisables, selon le ministre."
"Il s’avère par ailleurs que 80 000 personnes tenues de suivre un parcours d’intégration n’ont pas encore été approchées pour des cours. Van der Laan veut que les communes leur fassent rapidement une offre et que les bénévoles soient approchés de façon plus ciblée et plus efficace pour qu’ils suivent les cours, par le biais de tous les canaux possibles. A cet effet, la campagne médiatique Het begint met taal [Cela commence par la langue] sera revitalisée" (également de Volkskrant pp.1 et 3).

* * *

ECONOMIE, FINANCES

Retraite

"La centrale syndicale CNV [chrétienne] est prête, conditionnellement, à signer une recommandation dans laquelle le Conseil social et économique (SER) prône l’élévation à 67 ans de l’âge de la retraite de base AOW", annonce le journal d’affaires Het Financieele Dagblad à la une. "La CNV avait commencé par dire que c’était aller trop loin."
"La CNV débat maintenant avec la première centrale syndicale néerlandaise, la FNV, dans l’espoir qu’elle accepte elle aussi l’élévation de l’âge de la retraite, à des conditions strictes. La CNV veut que les revenus dépassant la norme Balkenende [un fonctionnaire ne doit pas être mieux payé que le premier ministre] soient imposés plus lourdement et qu’on réduise la déductibilité fiscale des intérêts sur les prêts immobiliers. En outre, il faut qu’il y ait une perspective de recommandation unanime du SER. C’est ce que confirment des initiés."
"Si le SER n’aboutit pas à une recommandation unanime avant le 1er octobre, le gouvernement imposera l’élévation de l’âge de la retraite", rappelle le journal.

Banques

"Le ministre des Finances Bos suit avec intérêt les projets français visant à ramener les bonus des banquiers à 70 % de leur salaire, au maximum", rapporte le Trouw (p.11) dans une brève. ’Nous examinons la question, elle vaut la peine d’être considérée’, a-t-il dit hier. Les banquiers français sont disposés à modérer leurs bonus, à condition que leurs collègues étrangers le fassent aussi, ont-ils fait savoir à la ministre de l’Economie, Christine Lagarde."

Le Volkskrant (p.7) note de son côté que "le conservatisme financier permet à la France de traverser la crise". "Grâce à l’ingérence de l’Etat aucune grande banque française n’a fait faillite, et l’économie croît de nouveau."

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Trouw (p.7) publie un reportage de Perpignan sur les protestations des cultivateurs de fruits et légumes contre les produits espagnols.
Le Volkskrant (pp.1 et 5) évoque le taux de fécondité français qui, avec celui de l’Irlande, est le plus élevé d’Europe : une française a en moyenne 2,02 enfants, contre 1,5 en moyenne en Europe et 1,75 aux Pays-Bas.

(Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parues dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.)

Dernière modification : 09/09/2009

Haut de page