Presse néerlandaise du mercredi 26 octobre 2016

- Trouw : [Nouvelle démocratie] Il faudrait remettre en question le traditionnel conseil municipal.
- De Volkskrant : [Juliana] La Reine emprisonnée.
- AD Haagsche Courant : Le Ministère public rejette les réclamations de dommages et intérêts contre Wilders.
- De Telegraaf : [Violences dans les transports publics] : Punition dure.
- Het Financieele Dagblad : La société fructueuse VDL Nedcar a réussi à obtenir une nouvelle commande de BMW.
- NRC Handelsblad : L’unité de la gauche semble être une utopie.

* * *

Objectifs climatiques

Sous le titre « Le pacte climatique de Paris doit atterrir dans les polders », le Trouw évoque un « sommet climatique national » organisé aujourd’hui à Rotterdam, à l’initiative de Sharon Dijksma. Le journal note que la secrétaire d’Etat Dijksma (Infrastructure et Environnement) « ouvrira le bal » avec le Premier ministre Mark Rutte. L’objectif de ce mini-sommet néerlandais : faire un brainstorming sur la réduction de l’émission de CO2 et déterminer un premier paquet de mesures concrètes. Sous la devise « Bring Paris Home », Mme Dijksma souhaite réserver, à l’accord climatique international conclu à Paris le 12 décembre 2015, un rôle significatif aux Pays-Bas. A l’occasion de cette initiative, le Volkskrant publie, sous forme de lettre ouverte, « un plaidoyer pour l’accélération de la transition énergétique », co-signé par les PDG de grandes sociétés telles que Siemens Pays-Bas, Eneco, Shell Pays-Bas, Van Oord et la Société portuaire de Rotterdam et soutenu par 40 autres entreprises. Cette « coalition de transition » lance un appel au (prochain) gouvernement pour qu’il donne la priorité à la transition énergétique et pour qu’il en fasse un sujet majeur. Elle incite le (prochain) gouvernement également à : 1) créer une Loi sur le climat visant la réalisation, en 2050, des objectifs de l’accord climatique de Paris, avec des objectifs concrets intermédiaires pour 2030 et 2040 ; 2) créer un poste de ministre des Affaires économiques, climat et énergie ; 3) instaurer un « mécanisme de suivi » qui doit superviser, de façon indépendante et à long terme, que ce qui aura été convenu soit respecté ; 4) créer une banque d’investissements nationale qui permettra d’innover davantage et de réaliser des projets énergétiques à terre et offshore. (Trouw p4, De Verdieping p12,13, VK p2,25, AD p19, FD p9, Telegraaf p21)
http://www.trouw.nl/tr/nl/4332/Groen/article/detail/4402258/2016/10/25/Bedrijfsleven-roept-politiek-op-tot-steviger-milieuplannen.dhtml
http://www.volkskrant.nl/opinie/nieuwe-regering-moet-van-energietransitie-prioriteit-maken~a4402285/

Accord d’association avec l’Ukraine

L’AD rend compte de l’échange qui s’est tenu hier entre la Commission Affaires européennes de la Deuxième Chambre et la vice-ministre ukrainienne chargée des Affaires européennes, Mme Olena Zerkal, sur la ratification de l’accord d’association avec l’Ukraine, rejeté par les Néerlandais lors d’un référendum consultatif. Selon le journal, l’Ukraine ne serait pas favorable à la création d’une clause supplémentaire contraignante qui serait à ratifier par les autres 27 membres de l’UE. « Les négociations sont terminées, nous n’allons pas en discuter de nouveau », a déclaré Mme Zerkal. Pour la vice-ministre, la seule sortie acceptable se situerait dans une déclaration unilatérale néerlandaise dans laquelle les Pays-Bas énumèrent leurs préoccupations et qui serait validée par le Conseil européen. « Nous pourrons soutenir une telle option », a-t-elle dit après son échange avec les députés VVD, PvdA, SP et CDA hier. Avec le ministre lituanien des Affaires étrangères elle a essayé de les convaincre du fait que l’accord doit être signé. Les trois partis dont le Premier ministre Rutte a besoin pour obtenir une majorité favorable à un compromis – à savoir le D66, ChristenUnie et GroenLinks – n’ont pas assisté aux échanges. Le journal précise que les leaders des partis restent en étroit contact avec le Premier ministre et rappelle que le gouvernement devra faire savoir à la Deuxième Chambre, avant le 1er novembre, ce qu’il fera des résultats du référendum. Vendredi, le sujet sera évoqué lors du conseil des ministres. Le Financieele Dagblad retient que Mme Zerkal a mis en garde contre la possibilité d’une baisse des échanges commerciaux entre les Pays-Bas et l’Ukraine, en cas d’un rejet de l’accord d’association. [Voir aussi RdP du 24 octobre 2016] (AD p11, FD p3)
http://www.ad.nl/binnenland/oekraine-kan-leven-met-verklaring-nederland-bij-eu-verdrag~a724c2a7/

A signaler

- L’AD consacre un article à une rencontre de 2 jours des ministres de la Défense de l’OTAN. Le journal évoque le soutien donné aux 4000 militaires déployés à la frontière russe avec l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie et la Pologne, et indique que les Pays-Bas enverront une compagnie vers la Lituanie. Cette compagnie fera partie d’un bataillon sous commandement allemand. (AD p5)

- Le Volkskrant évoque l’amélioration de l’enseignement supérieur depuis quatre ans. (VK p11)

- Le Volkskrant s’intéresse à la banque ABN AMRO qui est à la recherche d’un nouveau dirigeant. Le journal évoque les noms de candidats potentiels : d’une part Wouter Bos et Pauline van der Meer Mohr qui auraient la préférence du monde politique, et d’autre part Chris Vogelzang et Joop Wijn favorisés par la banque elle-même. (VK p15).

- L’AD publie un article sur la ministre Melanie Schultz (Infrastructure) qui est en visite en Iran où elle accompagne une mission commerciale. Le journal note que les entreprises néerlandaises sont intéressées par les contrats potentiels qui sont à conclure dans le domaine de la gestion des eaux et du développement portuaire.

- Sous le tire « A la recherche des alliés dans le suivi de l’affaire MH17 », le Telegraaf évoque le débat sur le MH17 qui se tient aujourd’hui à la Deuxième Chambre. (Telegraaf p9)

- Le Telegraaf évoque le fait que le Burundi, le Namibie et l’Afrique du Sud ont dépassé les Pays-Bas dans le classement qui mesure l’égalité des sexes. Les Pays-Bas occupent la 16ème place sur le Global Gender Gap Index présenté aujourd’hui par le Forum Economique Mondial. (Tel. p4)

La France dans la presse néerlandaise

- « La police en France en a marre », note le Telegraaf. (Tel. p17)

- Le Financieele Dagblad évoque l’augmentation du chiffre d’affaires pour l’investisseur immobilier franco-néerlandais Unibail-Rodamco. (FD p15)

- Le Volkskrant mentionne que Jean-Marie Le Pen a perdu son immunité comme membre du Parlement européen. (VK p5)

- Le NRC consacre deux pages au MIPcom à Cannes (NRC pC2,3)

PDF - 72.3 ko
Presse néerlandaise du mercredi 26 octobre 2016
(PDF - 72.3 ko)
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 27/10/2016

Haut de page