Presse néerlandaise du mercredi 28 avril 2010

« Chaque année au moins 3 000 personnes meurent aux Pays-Bas durant leur travail ou par suite des conséquences de leurs activités professionnelles », relève le quotidien à grand tirage De Telegraaf. « Cela représente plus de quatre fois le nombre de morts de la circulation l’an dernier. Ces chiffres choquants ressortent d’une enquête effectuée pour le compte de la centrale syndicale FNV, qui les publie aujourd’hui à l’occasion du Workers Memorial Day. »
« Il ressort de cette étude que les cancers dus à la manipulation de produits chimiques et d’amiante sont la principale cause de décès : 1 350 cas. Les maladies cardiaques et vasculaires – notamment dues à une charge de travail beaucoup trop forte – figurent aussi parmi les principales causes : 825 décès. Par ailleurs environ 570 travailleurs meurent chaque année d’affections pulmonaires et 50 de maladies infectieuses. »

* * *

- NRC Handelsblad (libéral) d’hier soir : « On demande cinq minutes de courage – Belgique : La paralysie totale à propos de’BHV’ menace la démocratie », « Projet de fusions des ports d’Amsterdam et de Rotterdam »
- De Telegraaf (populaire) : « Les automobilistes sont à la merci des sautes d’humeur des agents de police », « Chaque année trois mille morts à cause du travail », « Bicker Caarten nommé rédacteur en chef de l’organisation de radiotélédiffusion WNL »
- Trouw (chrétien progressiste) : « Les hospices jettent les convocations de leurs résidents – Les handicapés mentaux peuvent voter, mais n’en ont pas l’occasion », « La polarisation des grands partis politiques a augmenté en quatre ans »
- de Volkskrant (centre gauche) : « L’ancien député provincial Hooijmaaijers exerçait des pressions sur les politiques » (affaire de corruption administrative), « La crise budgétaire de l’UE s’étend au Portugal »
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : « ‘Tout le monde libre le 5 mai’ – Le Comité National : il faut fêter la libération ensemble », « Van Gaal mène Bayern Munich en finale de la Ligue des champions » (football)

* * *

Le dossier du jour : Paysage politique néerlandais

« En comparaison de la dernière campagne électorale pour les législatives, à l’automne 2006, la politique s’est polarisée davantage », note le Trouw à la une. « C’est ce qui ressort d’une analyse de fond des programmes électoraux effectuées par les rédacteurs du Kieskompas [boussole électorale]. Kieskompas, un guide en ligne réalisé par l’Université Libre d’Amsterdam (VU) en association avec le Trouw, est de nouveau actif à partir d’aujourd’hui, dans la perspective des élections législatives du 9 juin. Les électeurs, sur la base de trente ‘thèses’, peuvent ainsi voir s’ils sont proches ou non d’un ou de plusieurs partis. »
« Le père spirituel du Kieskompas, le politologue André Krouwel (VU) dessine un champ des forces politiques bidimensionnel en traçant deux axes, un axe gauche/droite (défini par des thèmes économiques) et un axe progressiste/conservateur (défini par des thèmes non économiques). »
« Comparé à 2006, le centre de ce champ des forces politiques est moins peuplé. Le CDA est passé un peu plus à droite, tout comme le VVD. Le PvdA s’est nettement gauchisé. Ces glissements sont surtout dus aux positions adoptées par ces trois grands partis dans le domaine de l’économie et des finances publiques. »
« Sur l’axe progressiste/conservateur on constate l’évolution inverse : s’agissant des thèmes non économiques les positions des partis politiques se sont rapprochées. Le graphique montre par ailleurs que la ChristenUnie et le D66 occupent des positions uniques dans le champ des forces néerlandais. La ChristenUnie est le seul parti à se trouver dans le quadrant gauche/conservateur. Le D66 est le seul à se situer dans le quadrant droite/progressiste. »

« Le Kieskompas a eu un succès considérable dès la première année, 2006 », rappelle le journal en page 22-23, en marge d’un entretien avec le politologue Krouwel. « En définitive, cette liste a été remplie 3,4 millions de fois. Pour autant que Krouwel et ses collaborateurs puissent en juger, il y a eu plus de 1,9 million de visiteurs uniques. ‘Nous n’avons compté que ceux qui ont vraiment rempli tout le Kieskompas’, précise Krouwel. ‘Si nous ajoutons les gens qui n’ont visité le site que brièvement, nous obtenons des chiffres beaucoup plus élevés’. »
« Le Kieskompas est accessible à partir d’aujourd’hui sur le site Internet du Trouw (www.trouw.nl/kieskompas). Comme en 2006, le Trouw publiera assez régulièrement des articles sur le comportement des électeurs sur le site Kieskompas. Les tendances dégagées des listes remplies ne sont pas des sondages d’opinion. Le Kieskompas ne peut pas prédire les résultats des élections du 9 juin. L’échantillonnage effectué parmi la population néerlandaise n’est pas suffisamment représentatif pour cela. »

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Amsterdam

La coalition « violette-verte », c’est-à-dire PvdA-VVD-GroenLinks, d’Amsterdam a conclu un accord sur le collège municipal à former dans lequel les positions des partenaires de coalition sont clairement reconnaissables. Lundi vers minuit, après deux semaines de négociations, les trois partis se sont accordés sur la politique à appliquer les quatre prochaines années dans la capitale. Ils ont présenté hier leur accord « Kiezen voor de stad » (opter pour la ville). Les grandes lignes en sont les réductions budgétaires, les investissements, l’économie et la durabilité.
La devise des sociaux-démocrates est : « Renforcement social », les libéraux insistent sur la croissance économique et GroenLinks veut des investissements durables (NRC Handelsblad d’hier soir pp.1 et 3), Trouw p.6, de Volkskrant p.6).

L’éditorialiste du NRC Handelsblad souligne que cette coalition « bénéficie d’un très large soutien » et se félicite du retour du VVD dans l’administration de la ville. « Amsterdam, dans le passé, n’a jamais eu lieu de s’en plaindre. »

PVV

Le PVV de Geert Wilders a perdu un troisième candidat aux élections législatives. « Il s’agit de l’étudiant Arjan Brogt, 27 ans, qui s’affiche comme entrepreneur », écrit le Volkskrant à la une (également Trouw p.4, De Telegraaf p.7).

* * *

ECONOMIE, FINANCES

Ports

« Les entreprises portuaires de Rotterdam et d’Amsterdam doivent coopérer ou fusionner à terme », relève le NRC Handelsblad d’hier soir à la une. « De cette façon elles n’auront plus à se faire concurrence et pourront éviter des investissements inutiles. C’est ce que fait valoir le Conseil (indépendant) des Transports et Voies d’Eau dans une recommandation au ministre Eurlings (Transports et Voies d’Eau, CDA). Une meilleure coopération ou une fusion permettra de créer un réseau portuaire néerlandais (‘Gateway Holland’) » (également Trouw p.13, De Telegraaf p.23).

Le commentateur éditorial du NRC Handelsblad voit là « une belle tâche pour le prochain ministre des Transports et Voies d’Eau : une politique portuaire nationale dans le cadre d’une perspective européenne ».

Selon l’éditorialiste du Telegraaf, « le Conseil met le doigt sur le point crucial ». « A une époque où l’Etat doit être près de ses sous, il s’agit de surmonter les vieux antagonismes. »

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Trouw (p.3), l’AD (p.15) et le Volkskrant (p.16) évoquent la mise en détention en France de Manuel Noriega.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 17/05/2010

Haut de page