Presse néerlandaise du mercredi 28 septembre 2011

LES GRANDS TITRES

- Trouw (chrétien progressiste) : Coupes sombres dans les services d’urgence des hôpitaux.
- De Volkskrant (centre gauche) : Justice : en finir avec la fraude.
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : PvdA : le parti est victime de la faiblesse de ses positions.
- De Telegraaf (populaire) : Accorder des prêts immobiliers aux jeunes.
- Het Financieele Dagblad : Immobilisme sur les marchés des obligations.
- NRC-Handelsblad : Contribution néerlandaise au bouclier antimissile.

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Afghanistan – mission à Kunduz

La discussion sur les objectifs de la mission de formation des forces de police afghanes à Kunduz se poursuit dans les colonnes des journaux. Ainsi, le Volkskrant publie un reportage montrant que « les premiers cours de formation ont été donnés », mais qu’il « n’est pas possible de faire plus de huit heures ». Dans un encadré, ce journal précise que « La Deuxième Chambre attend une lettre du gouvernement » qui devra préciser les objectifs de cette mission.

Bosnie

Le Volkskrant relève que « les militaires néerlandais quittent la Bosnie au bout de vingt ans ». Théo Koelé note que « durant les missions successives, 16 militaires ont péri. (…) La décision du gouvernement de mettre un point final est due au ‘succès de la mission’. Le ministère de la Défense décrit la situation en Bosnie comme ‘durablement stable’. Faisant référence au drame de Srebrenica, le général Middendorp a déclaré lors de la cérémonie : ‘la fin de la présence militaire néerlandaise en Bosnie permet de fermer le livre, mais pas de l’oublier’ ».

* * *

AFFAIRES EUROPEENNES

Pacte de stabilité renforcé

Sous le titre « Dissidents néerlandais au sein de la gauche du Parlement européen », le Financieele Dagblad note que trois eurodéputés travaillistes (ainsi que trois de leurs collègues Verts) voteront aujourd’hui en faveur du Pacte de stabilité renforcé, qui doit imposer une discipline budgétaire plus stricte aux Etats membres de l’UE. (p.4)

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Aide au développement

« L’aide au développement n’est pas en sécurité », annonce le Trouw. Lors du débat sur le budget de l’aide au développement, le chef de file du PVV, Geert Wilders, a déclaré que si le gouvernement est contraint par la crise grecque d’imposer des économies supplémentaires, celles-ci « ne doivent pas grever le budget de Henk et Ingrid » et indiqué qu’il songeait plutôt au budget de la coopération comme variante d’ajustement. « Le CDA a aussitôt exprimé sa désapprobation. La députée Kathleen Ferrier exclut que les Pays-Bas réduisent leur contribution de 0,7% du PNB. Le secrétaire d’Etat Ben Knapen (CDA) a affirmé qu’il entendait s’y tenir ». (p.7)

PvdA

L’AD titre sur « la révolte » de certaines sections locales du PvdA : « Les membres des sections de six grandes villes – Groningue, Eindhoven, Nimègue, Maastricht, Enschede et Utrecht - ont lancé une initiative de ‘Renouveau de la gauche’ et vont organiser début novembre une série de congrès pour permettre à leurs membres de faire connaître les points sur lesquels ils souhaitent des changements. (…) Ce mouvement affirme ne pas viser le leader du parti Job Cohen ni le groupe parlementaire. Son objectif est ‘de trouver une réponse de gauche aux problèmes de la société’.
Le commentateur politique de l’AD estime que ce mouvement traduit un malaise au sein du parti. (…) « Les adhérents trouvent leur chef trop invisible et ne savent plus quelles valeurs le PvdA défend. (…) Les sondages ne sont qu’un instantané, mais Job Cohen a toutes les raisons de se faire du souci. (..) C’est le leader politique qui donne un visage au parti. Les qualités de gestionnaire de Cohen sont indéniables, mais tout le monde voit maintenant qu’il a été placé par son parti dans un rôle qu’il a du mal à assumer ».

Privatisations

Le Trouw annonce que la Première Chambre entame une étude sur les effets des privatisations qui ont été réalisées aux Pays-Bas durant les vingt dernières années. L’initiative en revient à la ChristenUnie. Le nom du président de la commission chargée de ce rapport sera connu la semaine prochaine.

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Dans la perspective de l’élection présidentielle, le correspondant du Volkskrant évoque le « rôle clef » des électeurs du centre (p.17).

* * *

A SIGNALER
L’échevin à la Santé d’Utrecht, M. Victor Everhardt, défend dans une tribune publiée par le Volkskrant (p.29) un projet d’expérience de ‘club privé’ pouvant produire et vendre du cannabis.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 28/09/2011

Haut de page