Presse néerlandaise du mercredi 3 novembre 2010

Selon le quotidien à grand tirage AD, plus de deux tiers des 87 chasseurs F-16 néerlandais sont au sol faute de moyens financiers pour les entretenir. Il n’y en a plus que « 25 ou 26 » qui prennent encore régulièrement l’air, d’après des informations des bases aériennes de Leeuwarden (Frise) et Volkel (Brabant du Nord) retransmises par les syndicats militaires ACOM et AFMP. Les appareils défectueux sont « cannibalisés » pour faire voler ceux qui restent. Par ailleurs, il n’y a pas suffisamment de personnel pour l’entretien de tous les F-16, qui ont coûté environ 11 millions d’euros l’unité dans les années 1990.

* * *

- NRC Handelsblad (libéral) d’hier soir : « Washington se cramponne face au Tea Party » (correspondance de Las Vegas), « Le fisc va devoir faire des coupes sombres », « Kamp accorde un an aux partenaires sociaux – Le ministre assouplit les règles concernant les fonds de pensions sous la pression des syndicats et du patronat »
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : « Le manque d’argent cloue les F-16 au sol – Seuls 25 appareils sur 87 sont encore intacts », « La police grecque arrête des fabricants de bombes artisanales »
- de Volkskrant (centre gauche) : « Forte mortalité néonatale à cause des défaillances du système » (étude du centre médical d’Utrecht parue dans le British Medical Journal), « Nouvelle vague de lettres piégées à Athènes »
- Trouw (chrétien progressiste) : « Le nombre de demandes d’aide adressées aux églises protestantes des Pays-Bas a doublé – De plus en plus de gens s’adressent à l’Eglise – La crise économique joue un grand rôle », « Obama, affaibli, s’engage dans un champ de mines »
- De Telegraaf (populaire) : « Faire dépendre la cotisation maladie du salaire – Le directeur de Menzis : faire payer plus les revenus élevés », « Une pluie de lettres piégées » (correspondance d’Athènes)

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas Afghanistan

« Le gouvernement minoritaire VVD-CDA fait des tentatives désespérées pour convaincre l’opposition de la nécessité d’une nouvelle mission en Afghanistan », relève le Volkskrant (p.7). « Le PVV de Wilders, qui soutient le gouvernement, n’est pas favorable au projet de formation de policiers – une raison pour laquelle le ministre Rosenthal (Affaires étrangères, VVD) s’est adressé les derniers jours au D66, à GroenLinks et à la ChristenUnie. »
« Pour le premier parti d’opposition, le PvdA, la ‘nature et l’ampleur’ d’une mission sont déterminantes pour son soutien ou non à une proposition du gouvernement. Le leader PvdA Cohen a déclaré durant la campagne électorale qu’on pouvait ‘débattre avec lui’ d’une mission de formation. Le PvdA avait voté plus tôt contre une motion de GroenLinks et du D66, craignant qu’une nouvelle mission n’ait tout de même un caractère fortement militaire. Dans les rangs du PvdA cette crainte n’a fait que croître parce que les partis gouvernementaux actuels, le CDA et le VVD, voudraient surtout contenter les partenaires de l’OTAN. Si le PvdA décroche, il y a peu de chances que la Chambre soutienne largement une nouvelle mission. Outre le PVV, le SP en est également un adversaire déclaré. Ces trois partis détiennent 69 sièges sur 150. Il est d’usage que des militaires soient engagés avec plus qu’une faible majorité parlementaire, bien que le gouvernement, formellement, ait le droit d’envoyer des troupes sans l’approbation de la Chambre. »
« Le gouvernement préférerait prendre une décision ce mois-ci, lors d’une conférence au sommet de l’OTAN. Mais des sources proches du gouvernement doutent que le premier ministre Rutte puisse donner plus qu’une ‘indication’, en raison de l’incertitude sur le comportement de la Chambre » (également AD p.3, Trouw p.6).

Pays-Bas – Irak

« L’expulsion de demandeurs d’asile irakiens prévue aujourd’hui est reportée jusqu’à nouvel ordre », annonce le Trouw (p.7). « La Cour européenne des droits de l’homme a décidé que ces demandeurs d’asile ne pouvaient pas être expulsés de force, a déclaré un porte-parole du ministre Leers (Immigration et Asile) hier soir. »
Le Volkskrant (p.11) précise « plus personne ne sera renvoyé en Irak jusqu’au 24 novembre ». « Cette année, 421 demandeurs d’asile en fin de procédure sont retournés en Irak de leur propre gré,110 ont quitté les Pays-Bas sous la contrainte. »

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

PVV

« Il y a beaucoup de parallèles entre le PVV et le fascisme » titre le Volkskrant (p.9) au-dessus d’une interview du philosophe Rob Riemen, directeur de l’Institut Nexus. « Fascisme ! s’écriait-on jusqu’à une date récente à la moindre critique contre les immigrants. Mais actuellement la réflexion politiquement correcte a changé de couleur, explique le philosophe Rob Riemen. Il ne faut surtout pas qualifier Geert Wilders de fasciste, bien que son style et ses idées fassent penser au fascisme d’avant-guerre. Il exploite le ressentiment parmi la population, désigne les étrangers comme bouc émissaire et s’oppose à ‘l’élite’ et à tout ce qui est intellectuel, cosmopolite ou déviant d’une autre manière du ‘peuple’, écrit Riemen dans son manifeste De eeuwige terugkeer van het fascisme [L’éternel retour du fascisme] qui paraîtra jeudi. »
« Rob Riemen est directeur de l’Institut Nexus, un thinktank culturel qui organise des conférences prestigieuses sur l’art, la culture et la philosophie. Il a publié l’an dernier le livre Adel van geest [Noblesse d’esprit], un plaidoyer en faveur de valeurs spirituelles comme arme contre le nivellement, la consommation sans âme et le nihilisme, qui a eu beaucoup de succès. »

Néerlandais

« La plupart des Néerlandais sont satisfaits », note le Volkskrant (p.7) dans une brève. « C’est vrai pour la maison dans laquelle ils vivent, leur environnement, leur travail et leurs contacts sociaux. Les Néerlandais de formation supérieure sont plus satisfaits que ceux qui ont une formation moins élevée. Les personnes âgées sont également moins satisfaites. C’est ce qu’on lit dans une publication du Centraal Bureau voor de Statistiek (CBS) qui est parue mardi. Les Néerlandais de formation supérieure vivent plus longtemps et ont moins de troubles physiques » (également De Telegraaf p.1, AD p.4).

Le Trouw (p.4) parle dans ce contexte d’un « fossé » entre les deux groupes.

* * *

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Trouw (p.10), le Volkskrant (p.13) et l’AD (p.15) évoquent encore factuellement l’accord militaire franco-britannique.
Ariejan Korteweg (de Volkskrant p.48) se penche par ailleurs sur l’humour français, incarné par Louis de Funès et son « héritier » Daniel Boon (Bienvenue chez les Ch’tis) et le magazine Hara-Kiri. « Il était difficile à trouver aux Pays-Bas, mais dès que j’étais en France je l’achetais et le glissais dévotement dans Le Monde. »

* * *

A signaler :

Un entretien avec Liesbeth Spies, présidente intérimaire du CDA : « Le CDA est loin de s’être remis » (de Volkskrant p.11).

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 17/11/2010

Haut de page