Presse néerlandaise du mercredi 4 janvier 2012

Trouw (chrétien progressiste) : Succès grandissant des fonds de pension à risque.

De Volkskrant (centre gauche) : Montée des tensions dans la rue à cause de la crise.

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Criminalité croissante des Européens de l’Est.

De Telegraaf (populaire) : Les avions de sport et de loisir représentent un danger [pour l’aviation civile].

Het Financieele Dagblad  : Encore un départ à la direction de KPN.

NRC-Handelsblad : Pour les Hongrois, la démocratie est menacée.

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Pays-Bas – Iran

Le Telegraaf relève les « Critiques de Wilders à l’encontre de Rosenthal ». Le chef de file du PVV désapprouve le retour de l’ambassadeur des Pays-Bas à Téhéran : « C’est un camouflet au visage de la Grande-Bretagne ». C’est également un mauvais signal au moment où l’Iran teste des nouveaux missiles dans le détroit d’Ormuz et s’exprime en terme menaçants vis-à-vis des Etats-Unis : « Uri Rosenthal normalise les relations diplomatiques avec l’Iran alors que ce pays représente une menace de guerre », indique le député PVV Kortenoeven.

ACTUALITE INTERIEURE

Génocide

« La Deuxième Chambre n’est pas favorable à une interdiction du négationnisme », relève l’AD. La ChristenUnie défendra durant la nouvelle session parlementaire sa proposition de loi « visant à ce que la négation du génocide puisse être pénalisée aux Pays-Bas, comme c’est la cas en France. Le député Joël Voordewind souligne que ‘cela inclut naturellement le génocide arménien. La réaction de la Turquie à la législation française en dit long. Ce pays n’ose pas assumer sa propre histoire’. La négation de l’holocauste n’est pas spécifiquement interdite aux Pays-Bas, même si des condamnations ont été prononcées à l’encontre de personnes niant le génocide juif pendant la Seconde Guerre mondiale. ‘Nier le génocide arménien ou le ridiculiser est une forme de racisme’, selon J.Voordewind. La proposition de Voordewind n’a aucune chance. ‘Une proposition superflue’, estime le VVD, ‘l’intention est bonne, mais les Arméniens qui se sentent offensés par une personne niant ces événements ont déjà la possibilité de s’adresser à la justice’. Pour le PvdA, ‘cela n’a pas de sens. La liberté d’expression est précieuse, la France va beaucoup trop loin. Ce n’est pas de cette façon que l’on règlera la discussion’. Le SP estime que ‘c’est par le débat qu’on lutte contre les idées idiotes, pas au tribunal. On ne peut pas enfermer les idées’. Le PVV n’est pas non plus favorable à la proposition de la CU, estimant que la liberté d’expression doit primer : ‘celui qui nie l’holocauste est plus à sa place chez le psychiatre qu’au tribunal’ ».

Tirage des journaux

La publication des chiffres des tirages de la presse nationale au troisième trimestre 2011 montre une poursuite de la tendance à la baisse : « Le Telegraaf est de nouveau le grand perdant » titre le Financieele Dagblad. Entre juillet et septembre 2011, le grand quotidien populaire a enregistré une baisse de 6,9% (563.225 ex.). « Son grand rival », l’AD, a perdu 3,4% (400.000 ex.). Le Financieele Dagblad a « enregistré une baisse de 2,5% sur son édition papier, mais contrairement à d’autres journaux, une forte augmentation des abonnements à l’édition électronique ». Le NRC et nrc.next « sont des vainqueurs inattendus : NRC-Handelsblad connaît une augmentation de 2,5% (185.000ex.), alors qu’en 2010, il n’avait pas bénéficié du rétablissement noté dans le reste du secteur. Le tirage du nrc.next a progressé de plus de 6%. Ces résultats représentent un encouragement pour l’entreprise NRC Media, qui renonce provisoirement, pour des raisons financières, à introduire une édition du matin du NRC Handelsblad ». Parallèlement, ajoute le journal financier, presque tous les journaux régionaux perdent du terrain, à l’exception du Friesch Dagblad (14.227 ex., +1000).

Tribune d’Ahmed Markouch (PvdA)

Dans une tribune publiée par le Volkskrant, le député travailliste (PvdA), Ahmed Markouch, revient sur les incidents de la St-Sylvestre. En effet, le ministre de la Sécurité et de la Justice, Ivo Opstelten, s’est plaint que cette année, autant d’agents de police et de secouristes aient été agressés que l’année dernière. Ahmed Markouch a patrouillé la nuit de la Saint Sylvestre avec la police de quartier à La Haye dans des secteurs réputés difficiles. Il s’indigne que le ministre n’ait pas mobilisé des agents de police turcs et marocains : « Le ministre met les agents de quartier en danger s’il ne mobilise pas des agents turcs et marocains spécialement formés, capables de distinguer des délinquants de citoyens bienveillants dans les quartiers à risque. (…) Heureusement, toutes les mosquées à La Haye étaient ouvertes. Avec des associations sportives et un temple sikh, elles ont mobilisé 900 volontaires pour regagner l’espace public sur un petit groupe de jeunes agitateurs (…). Sans ces bénévoles, les policiers n’auraient pas pu faire face. L’Etat aurait dû recourir aux institutions socioculturelles qui reçoivent des subventions à cet effet. [J’appelle] toutes les communes des Pays-Bas à mobiliser ces institutions, et la ville de La Haye ferait bien d’examiner pourquoi elles étaient les grandes absentes de cette nuit-là. »

Criminalité sur internet

Le Telegraaf évoque la mise en place d’une équipe de police spéciale qui « s’occupera exclusivement de la lutte contre la pornographie infantile et le tourisme sexuel impliquant des enfants. Les 40 agents se concentreront principalement sur la production et la diffusion de matériel pornographique montrant des enfants, notamment sur internet. Patricia Zorko, de la KLPD (police nationale), a également déclaré que les effectifs de l’équipe du High Tech Crime seront doublés et passeront de 30 à 60 agents pour lutter contre la criminalité sur internet. La Recherche Nationale, qui fait partie de la KLPD, a effectué en total 150 enquêtes. 175 grands criminels ont été arrêtés aux Pays-Bas et 23 à l’étranger. En plus, 1.700 kg de cocaïne, 132 kg d’héroïne et 546.215 cachets d’amphétamine ont été confisqués, bien plus qu’en 2010. »

Moins d’attaques à main armée à Amsterdam

« Moins d’attaques à Amsterdam et dans ses environs », titre le Volkskrant. « Grâce à l’offensive menée depuis deux ans par la police amstellodamoise, le nombre d’attaques a diminué de 25% l’année dernière. Selon le chef du corps de police d’Amsterdam, M. Aalbersberg, « c’est le résultat d’un travail persévérant des services de renseignements et des brigades volantes à moto, des mesures préventives et d’un bon travail d’enquête ». Le Telegraaf précise que « l’année dernière, 335 attaques à main armée ont eu lieu, contre 449 en 2010. Depuis que la police d’Amsterdam est en train de « reconquérir la rue », elle suit intensivement 253 des 600 récidivistes. Ces délinquants, qui sont pour la plupart violents et jeunes, ont été arrêtés 15 000 fois ces dernières années. »

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Le Volkskrant publie un portrait du chef de file du MoDem sous le titre « la Présidence est une vocation pour Bayrou ».
Le Volkskrant relève l’appel à la démission adressé par le Président Sarkozy au dictateur syrien, mardi, à la base maritime de Lanveoc-Poulmic.

A SIGNALER

Le Volkskrant publie (p.24) un grand article sur la situation de Shell en Irak.
Toute la presse relève la démission de Carla Smits Nusteling, directeur financier de KPN, qui serait symptomatique d’un certain malaise à la tête de cette entreprise (FD1, VK4).
Les ventes d’automobiles sont en augmentation (+15,2%) aux Pays-Bas, indique le Volkskrant, notamment des petits modèles de Volkswagen (Polo), de Renault (Twingo) et de Peugeot (107).

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 04/01/2012

Haut de page