Presse néerlandaise du mercredi 6 août 2003

L’attentat contre l’hôtel Marriott en Indonésie et la
canicule en Europe sont les principaux sujets de la presse de ce jour.

  • Trouw : L’Indonésie promet une réplique dure à l’attentat 
  • Volkskrant : L’Indonésie sous le choc après l’attentat contre
    l’hôtel
  • Algemeen Dagblad : L’Europe sous l’empire de la canicule. Le dernier
    rendez-vous du directeur de Rabo lui a été fatal
  • Telegraaf : Bain de sang à Djakarta. Problèmes pour les centrales nucléaires

 

* * *

 

Actualité intérieure

Antilles néerlandaises

Le Trouw et le Volkskrant annoncent que le poste de Premier ministre
des Antilles va revenir le 11 août prochain à la sœur d’Anthony Godett, Mirna
Louisa-Godett – " une date symbolique, précise le Trouw, puisque
c’est le jour de la naissance de leur père, Wilson " papa "
Godett, chef de la révolte de 1969 ".

Mme Godett occupera le poste de Premier ministre
" jusqu’à ce que son frère soit lavé des soupçons de corruption qui
pèsent sur lui. Cela peut durer encore un certain temps, peut-être 5 ans, estime le
leader du FOL. Et il ne veut pas attendre si longtemps. La présence de sa sœur à la
tête du gouvernement permet d’appeler celui-ci gouvernement Godett. Et pour tout de
même pouvoir gouverner, Godett devient conseiller personnel de sa sœur et occupe un
bureau au siège du gouvernement, Fort Amsterdam. Mirna Godett est inconnue sur le plan
politique ". Interrogée sur ses capacités à diriger un gouvernement, Mme
Godett a expliqué à la télévision : " mon frère et mon mari sont
à ma droite, Papa Godett et le Saint-Esprit sont à ma gauche, et le peuple est derrière
moi, le conseil des ministres est devant moi, et Dieu est dans ma tête ".

 

Chômage

Le Telegraaf reprend les résultats d’une étude du SCP (Sociaal
Cultureel Planbureau) sur les mesures de lutte contre le chômage, ainsi que les
réactions du ministre des affaires sociales, M. de Geus : " Toutes les
mesures pour aider les personnes touchant une allocation de chômage à retrouver du
travail sont pratiquement sans effet ", résume le grand journal populaire.

" M. de Geus s’attend à une amélioration de la
situation grâce aux mesures qui ont été prises. Il n’a pas la moindre intention de
revenir sur son projet de supprimer l’allègement fiscal pour les entreprises qui
embauchent des chômeurs de longue durée. Il n’est pas du tout convaincu que ces
réductions de charges ont eu une influence positive. Selon lui, les employeurs auraient
de toute façon embauché ces personnels faiblement payés. Le ministre hésite également
à introduire des mesures obligeant les employeurs à respecter des quotas pour les
invalides ".

" L’an passé, rappelle le Telegraaf, 12,5 milliards
d’Euros ont été utilisés pour favoriser la réinsertion professionnelle des
chômeurs, 50% de plus qu’en 1998. Le SCP a regardé si le nombre de personnes
touchant une allocation (chômage ou sociale) qui trouvent un emploi a augmenté depuis
1992. Il s’avère que le résultat est très faible. Il y a 10 ans, 52% des chômeurs
retrouvaient du travail en un an. Quelques années plus tard, ce chiffre était passé à
57%. Pour ceux qui perçoivent une allocation sociale, le chiffre est passé de 20 à 27%.
Le nombre de personnes en incapacité de travail (WAO) à ne plus toucher
d’allocation à la suite d’une amélioration de leur état de santé est resté
stable aux environs de 4%, et l’on ignore si elles ont retrouvé du travail.
Concernant les personnes en WAO qui ont trouvé un travail à temps partiel, après 2
années, il s’avère que 14% ont un emploi. L’énorme augmentation du nombre
d’emplois de ces dernières années a surtout profité aux jeunes qui arrivaient sur
le marché du travail et aux femmes qui voulaient s’y réinsérer. M. de Geus
prévoit une amélioration de la situation une fois que la réinsertion des personnes
percevant une allocation sociale aura été confiée à des entreprises spécialisées.
Celles-ci feront des bénéfices si elles parviennent à trouver des emplois pour leurs
clients. De plus, les caisses d’assurance chômage auront quatre semaines pour
établir un plan de recherche d’emploi. A côté de cela, les mairies auront un
intérêt financier à aider les personnes qui perçoivent une allocation sociale à
retrouver du travail. De Geus n’est absolument pas d’accord avec le SCP
lorsqu’il affirme que les chances de trouver un emploi ont baissé avec la récession
économique. Il souligne que chaque année, 700.000 emplois sont libérés par des
départs à la retraite ou des déménagements. Ce nombre d’emplois vacants doit
aussi permettre à ceux qui perçoivent des allocations de trouver un travail. Le ministre
est d’accord qu’il faut accorder une attention particulière aux nouveaux
chômeurs, pour éviter qu’ils restent longtemps dans cette situation ".

 

Mullah Krekar

Le Telegraaf (p7) et le Volkskrant (p3) notent que
" l’Etat doit payer des dommages et intérêts au Mullah
Krekar ".

L’état néerlandais doit payer au chef kurde 4970 Euros, et lui
rembourser 540 Euros de frais de justice pour avoir été injustement détenu quelques
mois (du 12 septembre au 13 janvier) dans la prison de haute surveillance de Vught. Il
avait été arrêté à l’aéroport de Schiphol alors qu’il se rendait en
Norvège, où il habite depuis 1991 en tant que réfugié. Il est actuellement sous le
coup d’un arrêté d’expulsion dans ce pays. Mullah Krekar Il est le chef du
mouvement kurde Ansar Al Islam, considéré par les Etats-Unis comme une organisation
terroriste ayant des liens avec Al Qaida.

 

Affaires françaises

Le Telegraaf (p23) et le Volkskrant (p9) notent que la Commission
Européenne demande des explications à la France sur son soutien à Alsthom.

Nominations

L’ancien, secrétaire d’Etat à la défense, M. van Hoof
devient maire de Delfzijl à partir du 18 août. Mme Anne-Marie Jorritsma, qui était
maire par intérim de Delfzijl, deviendra alors maire d’Almere.

Dernière modification :

Haut de page