Presse néerlandaise du mercredi 7 janvier 2009

L’actualité internationale, le froid et des questions de société aux Pays-Bas se partagent la une des journaux ce matin.
Beaucoup de piétons et de cyclistes ont fait une chute sur la neige et le verglas, surtout dans le Sud et le Sud-Ouest du pays, et les hôpitaux ont dû soigner de nombreuses fractures. Beaucoup de jeunes victimes sont tombées en faisant du patin sur glace, tandis que de nombreuses personnes âgées ont glissé en faisant leurs courses.
Pour ceux qui tiennent sur leurs jambes et brûlent d’envie de patiner, le Trouw publie au milieu de son premier cahier une grande carte des 23 parcours naturels favoris que compte le pays. Le journal rappelle que pour qu’un parcours soit reconnu officiellement par l’association nationale KNSB, la glace doit avoir au moins 12 centimètres d’épaisseur.

* * *

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "Les leaders du Hamas : on peut discuter avec nous", "Israël rejette le plaidoyer en faveur d’une trêve rapide" (synthèse de dépêches), "Ils sortent du néant pour aller au bus de distribution de soupe - La Haye étend fortement ses structures d’accueil de sans-logis à cause du grand froid"
De Telegraaf (populaire) : "Les jeunes vandales bannis du quartier - Hirsch Ballin s’en prend aux terreurs de la rue", "Chutes massives", "Knut est dans son élement" (ours polaire élevé au biberon)
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Sous l’emprise du froid – Enquête sur le comportement des personnes âgées sur la glace, à la suite d’accidents", "La moitié de l’Europe a froid à cause de la querelle du gaz" (correspondance de Bruxelles), "Israël touche des écoles de l’ONU à Gaza : 40 morts"
de Volkskrant (centre gauche) : "Offensive contre un établissement scolaire de l’ONU : 30 morts", "L’Europe risque d’avoir froid à cause de la querelle du gaz", "La Ligues des patineurs sur glace approuve cinq parcours sur 230 : la glace est épaisse de 12 cm"
Trouw (chrétien progressiste) : "La remise en liberté des pédophiles désormais signalée – Le Ministère public préviendra le maire", "Plus de gaz russe pour les Etats membres de l’UE"

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Gaz russe

"La querelle gazière entre la Russie et l’Ukraine s’est aggravée mardi et a entraîné des problèmes d’approvisionnement dans l’Europe tout entière et en Turquie", écrit le journal d’affaires Het Financieele Dagblad dans son grand article à la une."
"Les Pays-Bas n’ont pas encore reçu de demandes de fourniture supplémentaire de gaz de la part d’Etats membres de l’UE, a fait savoir un porte-parole de Gasterra, le pilier commercial et fournisseur de gaz détaché de la Gasunie. En ce moment, les Pays-Bas fournissent pleinement du gaz à l’Allemagne, surtout, mais aussi à l’Italie, à la France, à la Belgique et à l’Angleterre en raison du froid hivernal. La quantité de gaz disponible pour 2009 est déjà vendue et la capacité de transport supplémentaire est limitée."
"Les Pays-Bas restent de toute façon sur la réserve. Selon un porte-parole de la Commission européenne, une des options est que les Etats membres de l’UE mettent leurs réserves à la disposition des pays en difficulté. Pour les Pays-Bas ce n’est pas envisageable pour le moment. ’Les parties preneuses sont libres de s’adresser au marché pour acheter du gaz’, réagit un porte-parole du ministère des Affaires économiques. ’Dans notre optique c’est une affaire qui concerne le marché’."

L’éditorialiste du NRC Handelsblad d’hier soir explique que "le conflit entre la Russie et l’Ukraine affecte directement les intérêts géopolitiques et énergétiques de l’UE". "La Russie est un important fournisseur d’énergie et l’Ukraine un partenaire potentiel. La présidence tchèque est donc immédiatement mise considérablement à l’épreuve."
"La nouvelle querelle gazière entre la Russie et l’Ukraine confronte de nouveau l’Europe sur le fait que certains Etats membres – ce n’est pas le cas des Pays-Bas – sont trop dépendants de la Russie et, pour le transport de gaz et de pétrole, de pipelines qui traversent des pays instables. Même si les Etats membres de l’UE réussissent à gérer leurs besoins énergétiques de façon plus écologique, plus économique et plus efficace, la nécessité d’importer de l’énergie ne disparaîtra pas pour autant."
"L’Europe ne peut pas se passer de gaz russe, la Russie ne peut pas se passer des revenus que cela lui rapporte. L’énergie est par excellence une question dans laquelle l’Union européenne en tant que collectivité est plus forte que la somme de tous ses membres. Leurs comportements parfois solitaires et leurs concertations bilatérales montrent que les pays de l’Union européenne n’en sont pas suffisamment conscients."

Gaza

"Les Pays-Bas sont prêts à envoyer des observateurs dans la bande de Gaza après un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas", annonce le Volkskrant dans une brève, à la une. "Ils devraient veiller à l’arrêt des livraisons d’armes au mouvement de résistance à partir de l’Egypte."
"’Un cessez-le-feu rapide et permanent n’est possible que si Israël peu partir du principe que le Hamas ne se réarmera pas de roquettes. Les frontières de Gaza pourront alors être rouvertes à l’indispensable aide humanitaire et économique’, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Verhagen. Son ministère a parlé mardi soir d’une ’initiative diplomatique’ des Pays-Bas et du Danemark. Le leader du groupe parlementaire D66, Pechtold, réclamera un débat d’urgence."

En page d’opinion du même Volkskrant, un groupe de Néerlandais d’origine palestinienne appelle le gouvernement à condamner la violence israélienne à Gaza. "En tant que citoyens néerlandais, nous appelons ce gouvernement à faire preuve de justice, en intimant immédiatement à Israël l’ordre de mettre fin aux hostilités dans la bande de Gaza. Ce n’est qu’en adoptant un tel point de vue que le gouvernement Balkenende pourra rétablir sa crédibilité. Les Pays-Bas pourront alors dire à juste titre : nous défendons le droit international, où que ce soit et pour qui que ce soit dans le monde."

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Presse

"Le tirage des quotidiens nationaux a baissé plus vite l’an dernier qu’il y a deux ans", relève le Trouw (p.15) en rubrique économique. "Durant le troisième trimestre 2008, les tirages distribués des quotidiens nationaux ont baissé de 2,9 pour cent par rapport à la même période en 2007. La différence entre les troisièmes trimestres de 2007 et 2006 était de 1,6 pour cent. La tendance se renforce donc, ainsi que le montrent les derniers chiffres de l’Institut des tirages HOI sur le dernier trimestre 2008."
"Le tirage du Trouw a également baissé. Avec une baisse de 1,5 pour cent, notre journal est resté légèrement en dessous de la moyenne nationale." "Les petits journaux protestants ont connu une légère croissance, le Nederlands Dagblad de 2,1 pour cent et le Friesch Dagblad de 3,1 pour cent."
"Le NRC Handelsblad accuse le plus fort recul, de 5,2 pour cent, et ne tire plus qu’à 211 317 exemplaires. La version pour jeunes du journal, Nrc.next, a encore crû de 1,4 pour cent. Un an plus tôt le tirage avait encore grimpé de 21 pour cent durant le troisième trimestre."
"Le Telegraaf reste le plus grand journal en termes de lecteurs, avec 718 833 exemplaires (une baisse de 2,5 pour cent). L’AD reste en deuxième position (tirage 460 288), en dépit d’une baisse de 4,2 pour cent. Le Volkskrant est troisième avec 285 569 exemplaires, une baisse de 3,9 pour cent."

Le Volkskrant (p.18) ajoute que l’hebdomadaire Elsevier, le seul magazine d’opinion à succès pendant des années, perd désormais de nombreux abonnés. Après des années de croissance, le nombre d’exemplaires vendus est descendu de 139 000 au troisième 2007 à 130 000 un an plus tard. Vrij Nederland a baissé de 45 000 à 41 000 abonnés payants. HP/De Tijd, qui a un nouveau rédacteur en chef depuis cette semaine, est descendu de 32 000 exemplaires au troisième trimestre 2007 à 30 000 un an plus tard.

Cinéma

2008 a été une très grande année pour les cinémas des Pays-Bas, avec 23,4 millions d’entrées et une augmentation du chiffre d’affaires de plus de 3 pour cent (165 millions d’euros au total). De plus, les films néerlandais ont attiré beaucoup de monde. C’est ce que la Nederlandse Federatie Cinematografie (NFC), qui réunit les producteurs de films, les exploitants de salles et les distributeurs, a fait savoir hier (Het Financieele Dagblad p.3, de Volkskrant p.14).

* * *

AFFAIRES FRANÇAISES

Le NRC Handelsblad (p.5) d’hier soir signale l’ouverture à Paris du procès des suspects de l’attentat de Djerba (Tunisie, avril 2002).

Le Trouw (p.8), dans une brève, cite un article du quotidien Le Monde relatif à la possible suppression de la fonction de juge d’instruction.

A signaler :
Le Trouw consacre six pages de son cahier de Verdieping à une enquête, la troisième de ce genre, qu’il a fait effectuer sur la perception de l’Etat de droit par les Néerlandais. Il souligne entre autres que le pourcentage de Néerlandais en faveur de la réintroduction de la peine de mort est descendu de 41 à 38 pour cent. 77 pour cent sont d’avis que la police n’inspire pas suffisamment de respect.

Dernière modification : 21/01/2009

Haut de page