Presse néerlandaise du vendredi 14 octobre 2011

Trouw (chrétien progressiste) : Il faut reconnaître les situations inadmissibles dans la prostitution.

De Volkskrant (centre gauche) : Les Pays-Bas sont un paradis fiscal pour beaucoup d’entreprises multinationales.

AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Wilders : Rutte sera davantage mis sous pression.

De Telegraaf (populaire) : L’épargne bancaire [devient] populaire.

Financieele Dagblad : Pas de clarté sur la santé des banques [européennes].

NRC-Handelsblad : Le Musée des Tropiques perd sa subvention.

* * *

AFFAIRES EUROPEENNES

Recapitalisation des banques

La presse dans l’ensemble évoque le projet de recapitalisation des banques et les problèmes qui y sont liés. Pour le Financieele Dagblad, « la recapitalisation des banques va prendre du temps parce que la Commission européenne et l’Autorité bancaire européenne ne savent pas exactement à quel point les banques européennes sont saines ». L’AD, de son côté, estime que les dirigeants européens jouent avec le feu en voulant faire contribuer les banques à une décote ou un défaut partiel de la dette grecque : « Il y a de grandes chances que l’Europe sombre de nouveau, dans ce cas, dans une récession ». Le Telegraaf attire l’attention sur les banques françaises qui, selon le journal populaire, « commenceraient à prendre conscience de leurs problèmes (…). Des diplomates français estiment que le FESF doit être transformé en banque, de manière à pouvoir emprunter de l’argent de la BCE ».

ACTUALITE INTERIEURE

Bilan d’un an de gouvernement Rutte

Le Volkskrant rappelle que la coalition minoritaire VVD-CDA, avec le soutien extérieur du PVV, fête aujourd’hui son premier anniversaire et établit un bilan de la mise en œuvre des points de l’accord de gouvernement. Dans l’ensemble, estiment les auteurs de l’article, « la machine tourne bien ». Certes, le droit de licenciement n’a pas été modifié et la déduction fiscale des intérêts d’emprunts immobiliers existe toujours, mais les subventions aux organisations d’aide au développement et les financements destinés aux zones naturelles ont été stoppés. Les quotas de contraventions routières ont disparu, l’interdiction de fumer a été assouplie pour les petits établissements, le projet de Musée d’Histoire Nationale a été enterré, les services fiscaux ont été dégraissés et la vitesse limite sur les autoroutes a été relevée (à 130 km/h) sur certains tronçons. Restent les grandes réformes, qui sont un travail de longue haleine, mais beaucoup sont déjà en chantier : les mesures d’économies dans les secteurs de l’enseignement, de la santé, de la culture, de la fonction publique, de la sécurité sociale et de la défense se succèdent rapidement. « En matière de législation, une année représente une courte période, mais il faut reconnaître que si les ministres continuent ainsi, ils auront transformé les Pays-Bas durant cette législature. Une seule promesse n’a pas été respectée : l’augmentation des effectifs de police (3000 agents supplémentaires). La difficulté des dossiers mis en chantier pour 2012 – relèvement de l’âge de la retraite, réforme de l’assurance maladie de base (AWBZ), réforme des ateliers sociaux, de la loi sur les jeunes handicapés (Wajong) et de l’aide sociale - en feront une année cruciale ».

Le bilan ministère par ministère se présente comme suit :

- Ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports (Mme Schippers -VVD) : L’assouplissement de l’interdiction de fumer dans les petits établissements est effectif. Les projets d’augmentation du nombre des infirmières (+12.000) et de réforme de l’assurance de base (AWBZ) pour les soins de longue durée sont en cours de réalisation.

- Ministère des Affaires intérieures (M. Donner - CDA) : cinq chantiers sont en cours de réalisation : alignement du droit du travail des fonctionnaires sur le régime général, simplification administrative, accord avec les maires pour la réforme des lois sur les jeunes handicapés (Wajong), sur les ateliers sociaux et sur l’aide sociale, gel des salaires des fonctionnaires, interdiction des vêtements cachant le visage.

- Ministère de l’Education, de la Culture et des Sciences (Mme van Bijsterveld - CDA) : Le relèvement du niveau des examens des filières Havo et Vwo de l’enseignement secondaire (conduisant respectivement à l’enseignement professionnel supérieur et à l’enseignement universitaire), la mise en place de pénalités pour les étudiants trop lents et les économies de 200 M€ sur le secteur de la culture et des arts sont effectifs. La mise en place d’un système d’emprunt social pour les étudiants de niveau master, les mesures d’austérité sur le secteur de l’enseignement adapté, la réforme en profondeur du système de télévision publique et la revalorisation du métier d’enseignant sont en cours de réalisation. Le projet de rémunération au mérite est suspendu, de même que la réduction du nombre de filières dans l’enseignement secondaire et la diminution des frais généraux dans l’éducation.

- Ministère de la Sécurité et de la Justice (M. Opstelten - VVD) : La mise en place de peines minima pour les crimes graves, la création d’une police nationale, la lutte contre la culture illégale de cannabis et l’introduction de cartes de membres dans les coffeeshops, la suppression des quotas de contraventions, l’application de la loi sur les squats et la reconnaissance du droit à se défendre contre un attaquant sont effectives ou bien avancées. La création de 500 postes « d‘animal cops » (police affectée au bien-être des animaux) est en cours de réalisation. La promesse de créer 3000 postes d’agents de police supplémentaires n’a pas été réalisée.

- Ministère de l’Immigration et de l’Asile (M. Leers – CDA) : Le rapatriement rapide des demandeurs d’asile déboutés, la pénalisation de l’illégalité et la limitation des possibilités d’immigration pour les migrants sans perspective d’avenir aux Pays-Bas sont en cours de réalisation. Les projets d’expulsion des illégaux criminels et de limitation des possibilités de regroupement familial ne sont pas encore réalisés.

- Ministère des Infrastructures et de l’Environnement (Mme Schultz – VVD) : Le relèvement à 130 km/h de la vitesse limite sur certain tronçons d’autoroute est effectif. Le projet de construction d’infrastructures avec l’aide des entreprises est en cours (32 projets définis).

- Ministère des Affaires étrangères (M. Rosenthal – VVD) : La mission d’entraînement en Afghanistan et les économies sur l’aide au développement sont effectives. Le ministère s’efforce de contenir l’élargissement de l’UE.

- Ministère des Finances (M. de Jager - CDA) : La réduction des dépenses dans la fonction publique (6,6 Mds€) progresse conformément au calendrier. Les projets d’équilibre budgétaire en 2015 et de reconduction du rabais néerlandais dans l’UE ne seront pas faciles à réaliser.

- Ministère des Affaires économiques, de l’Agriculture et de l’Innovation (M. Verhagen - CDA) : La réduction de 12% des charges administratives des entreprises et le projet de positionnement des Pays-Bas parmi les cinq premières économies de la connaissance sont en cours de réalisation.
- Ministère de la Défense (M. Hillen – CDA) : Le plan de réduction des dépenses à hauteur d’1 Md€ est en cours d’application.
- Ministère des Affaires sociales et de l’Emploi (M. Kamp – VVD) : Les projets de lutte contre la fraude sociale et de relèvement de l’âge de la retraite à 66 ans sont en cours de réalisation.

Interview de Geert Wilders

« Wilders avertit que les projets d’immigration européens, les réductions budgétaires supplémentaires et l’instabilité au sein du parti chrétien-démocrate pourraient mettre sa coopération avec les partis de la coalition (VVD et CDA) sous forte pression », note l’AD. Le quotidien consacre sa une et une page intérieure à une interview de Geert Wilders et constate que le chef de file du PVV est plutôt satisfait de sa première année de coopération avec le VVD et le CDA. Selon Wilders, les projets de ce gouvernement sont prometteurs sur le plan de la sécurité, de la réduction du nombre d’immigrants et de la création de postes de personnel soignant. Sur sa relation difficile avec le ministre de l’Immigration et de l’Asile, M. Leers, il déclare qu’il a confiance en lui : « Du moment qu’il met en œuvre et qu’il fournit ce qui a été convenu, il est plutôt efficace. J’ai eu quelques altercations avec lui, mais il est sur la bonne voie et cela mérite des compliments ».
Concernant les projets d’immigration européens, Wilders est très négatif : « J’espère que le gouvernement arrivera à changer ces projets ». Et à propos du CDA [profondément divisé sur sa coopération avec Wilders], il déclare : « J’espère que le CDA se reprendra et deviendra plus stable. J’ai beaucoup de respect pour Verhagen et Haersma Buma. (…) Je suis content de ne pas être à leur place ». Et enfin, sur la question « Pensez-vous que vous pourriez être un meilleur Premier ministre que Rutte ? », Wilders répond : « Même dans le cas où nous arriverions en tête des élections, il n’est pas sûr que nous trouverions les partenaires nécessaires pour former une majorité. Mais je serais très honoré. Je pense que je ferais un bon Premier ministre mais ce n’est pas à l’ordre du jour, même si c’est peut-être plus proche qu’on ne le pense ». L’AD précise que d’une enquête réalisée par Eenvandaag, il ressort que 41% des électeurs PVV souhaitent que Wilders arrête son soutien au gouvernement en raison de la décision du gouvernement de renforcer le FESF.
Sur le chef de file de la gauche radicale, Emile Roemer (SP), Wilders déclare : « Il est bien sympathique et c’est un bon politicien, mais il n’a jamais eu de responsabilité, lui (…). Nous aussi, nous aurions pu choisir l’année dernière de nous ranger dans l’opposition ».

LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

Tous les grands quotidiens évoquent la décision du parquet de Paris de classer sans suite la plainte de Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 14/10/2011

Haut de page