Presse néerlandaise du vendredi 16 décembre 2005

Les pompiers ont été avertis trop tard de l’incendie qui s’est déclaré dans le centre de détention de Schiphol le 27 octobre dernier, selon la commission qui a enquêté sur les responsabilités de la commune de Haarlemmermeer, à la demande du collège du maire et des échevins. D’après la commission, les autorisations municipales pour les ailes J et K précisaient que l’installation de détection d’incendie devait être raccordée directement au central d’alarme des pompiers. Dans la pratique, cela n’a été fait qu’après que les gardiens s’étaient assurés qu’il y avait vraiment le feu. De "précieuses minutes’ ont été perdues ainsi, conclut la commission, qui fait aussi mention de lacunes dans un rapport de l’institut TNO sur le type de conteneur utilisé à l’aéroport pour enfermer les personnes à expulser.

-NRC Handelsblad d’hier soir : "Verdonk présente ses excuses sous la contrainte", "L’alerte à l’incendie de Schiphol est venue trop tard", "Le désarroi des patients âgés peut être évité" (soutenance de thèse médicale)
-Trouw : "TNO n’avait pas signalé tous les risques - Le rapport ne mentionnait pas les concentrations mortelles de monoxyde de carbone"
-de Volkskrant : "Bush dit oui à l’interdiction de la torture - Une grande victoire du Sénat américain" (correspondance de New York), "L’action de l’AD fait la fortune d’une seule famille - Les dons faits par les lecteurs après le tsunami vont à la famille du trésorier de la fondation" (reportage du Sri Lanka)
-AD Haagsche Courant : "’Ne vous surassurez pas’ - Demain dans l’AD : le ministre Hoogervorst vous dit comment économiser des centaines d’euros", "L’Irak vote", "Motion de censure contre la bavarde Freya" (correspondance de Bruxelles)
-De Telegraaf : "Des éclats de verre dans les pots d’Olvarit - Nouveau scandale dans le secteur des aliments pour bébé", "Une handicapée brûlée sous la douche"

* * *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Conseil européen

"La France et la Pologne, au début du sommet européen de Bruxelles, ont fait pression sur la Grande-Bretagne pour qu’elle dégage davantage de fonds pour les nouveaux Etats membres", rapportent les correspondants à Bruxelles du Volkskrant (p.5). "Dans une lettre ouverte publiée par le Financial Times , le ministre français des Affaires étrangères Douste-Blazy et son homologue polonais Stefan Meller écrivent que la proposition budgétaire britannique ne ’peut pas former la base d’un accord’. Cette proposition réduit fortement l’aide aux dix nouveaux Etats membres."
"La collusion de Paris et Varsovie est un revers pour le premier ministre Blair, qui tient à boucler les négociations budgétaires ce soir ou samedi. Le premier ministre britannique a reconnu jeudi qu’il sera ’très difficile’ d’aboutir à un accord."
"Le ministre des Finances Zalm était assez optimiste concernant la possibilité d’un accord. Il en a estimé la probabilité à ’plus de 50 pour cent’." "Le premier ministre Balkenende a déclaré à l’issue du premier tour des pourparlers qu’il ’est clair que nous aurons une journée très difficile demain’. Selon lui, l’atmosphère était ’pragmatique’, mais il y avait ’clairement diverses positions’."

"Le sommet sur le budget de l’UE est bloqué", titre le Telegraaf (p.11). "Les 25 leaders de l’UE n’ont pratiquement pas avancé hier soir, dans leur dur combat pour le nouveau budget pluriannuel européen." "’Il est clair que nous ne sommes pas encore dans la dernière phase’, a fait valoir le premier ministre Balkenende, qui va essayer aujourd’hui d’obtenir une réduction de 1 milliard d’euros sur la contribution annuelle des Pays-Bas à l’UE." "Pour les Pays-Bas, le ’compteur’ était encore à 850 millions hier soir."

ACTUALITE INTERIEURE

Peter R. de Vries

"Il y a peu de chances que Peter R. de Vries secoue les milieux politiques de La Haye", remarque le Volkskrant à la une. "C’est aujourd’hui que 41 pour cent des Néerlandais doivent se prononcer en faveur d’une carrière politique du journaliste spécialisé dans les affaires criminelles. Mais les sondeurs d’opinion de TNS NIPO et Maurice de Hond s’attendent à ce qu’il n’atteigne pas la barre qu’il s’est imposée."
"TNO NIPO bouclera cet après-midi le dernier sondage demandant si Peter R. de Vries apporte quelque chose à la politique et s’il doit pour cette raison aller à La Haye. La semaine dernière le compteur était à 28 pour cent. L’enquêteur Remco Frerichs de TNS NIPO juge ’peu probable’ que De Vries franchisse le fossé de 13 pour cent."
"De Hond s’attend à ce qu’il fasse encore un bond en avant, parce que le groupe des indécis va diminuer. Mais pour arriver à 41 pour cent il faudra que la moitié des ’sans opinion’ de la semaine dernière succombe maintenant aux charmes de De Vries. Ce ne sera pas le cas, pense De Hond, qui s’attend à ce que De Vries arrive à environ 30 pour cent. L’affaires des disquettes de l’AIVD ne le sauvera pas, selon le sondeur d’opinion."

"Peter R. de Vries n’a pas le charisme de Pim", souligne l’Algemeen Dagblad (pp.6 et 7).

PRESSE HEBDOMADAIRE

Le "double numéro de Noël" de Vrij Nederland, outre l’interview de la vice-première ministre belge Freya Van den Bossche, dont la presse quotidienne a abondamment parlé à cause de sa sortie contre le gouvernement Balkenende II, contient aussi la relation d’une rencontre à Francfort entre la journaliste Nelleke Noordervliet et Daniel Cohn-Bendit. "Des émeutes à Paris ? Le monde entier téléphone toujours à Dany." L’entretien sera diffusé par la VPRO le dimanche 18 décembre.
On retiendra aussi une bande dessinée cynique et échevelée sur les travaux du gouvernement, de Peter van Straaten (caricaturiste du Het Parool, notamment) et Frank Poorthuis, dans laquelle le genièvre joue un rôle appréciable dans le processus décisionnel et les contacts de certains ministres avec les médias...
Elsevier donne la parole au premier ministre Jan Peter Balkenende, qui parle des sacrifices que ses fonctions entraînent, de sa famille et de ses idéaux, de son amour pour sa Zélande natale. "J’étais fermement convaincu que notre agenda de réformes était vraiment nécessaire. Il faut être solide pour le suivre contre vents et marées. Non, je n’ai ni regret, ni mauvaise conscience. Je m’attelle de tout cœur à la tâche que j’ai trouvée sur mon chemin. Je sais encaisser et je sais que ce que je fais est intègre. Quand l’intérêt national l’exige personne ne peut m’écarter de ma route." "Les Néerlandais peuvent être fiers. On rencontre des Néerlandais partout à l’étranger. Nous y sommes, avec nos banques, nos fleurs et notre design." De la méfiance des Néerlandais vis-à-vis de l’Europe, Balkenende dit : "On peut critiquer l’Europe, mais il ne faut pas que cela dégénère en euroscepticisme ou en négativisme. Pour moi il est établi que notre avenir est en Europe. Tous mes collègues du Conseil européen le savent. Quand je m’entretiens avec des chefs d’Etat et de gouvernement, je n’ai pas le sentiment que les Pays-Bas sont maintenant un Etat membre pestiféré."
Autres interviews à signaler dans le magazine conservateur : celle de Jeremy Rifkin, dont le livre Le rêve européen est un best-seller aux Etats-Unis comme en Europe, et celle de l’ancien eurocommissaire Frits Bolkestein. "On punit toujours le gouvernement - ce sera aussi le sort du PvdA lorsqu’il gouvernera de nouveau. Et le gouvernement actuel s’est bien débrouillé dans les grandes lignes, jusqu’à présent. Le nouveau système de sécurité sociale du ministre VVD Hans Hoogervorst, j’y crois. A mon humble avis, le gouvernement Balkenende est bien meilleur que sa réputation. Et c’est vrai aussi pour le premier ministre."
Comme 2006 sera l’année Rembrandt, le numéro de Noël consacre 14 pages richement illustrées au grand peintre.
HP/De Tijd révèle cette semaine que la Reine Beatrix, pour des raisons qui remontent au début du XVIIIe siècle en Angleterre, possède aussi la nationalité britannique. Pour le RVD, sollicité par l’hebdomadaire indépendant, il s’agit "tout au plus d’une question théorique".
Sur le plan culturel, HP/De Tijd s’intéresse à la traduction par l’écrivain Bernlef du roman Un pedigree, de Patrick Modiano, auteur français "tombé en disgrâce aux Pays-Bas".

AFFAIRES FRANÇAISES

Le Volkskrant, dans son cahier littéraire, présente le Dictionnaire égoïste de la littérature française, de Charles Dantzig.
Le Telegraaf (p.11) rapporte la découverte d’un dépôt d’armes et de munitions à Clichy-sous-Bois, "un succès de l’action antiterroriste de la police française".

Dernière modification : 16/12/2005

Haut de page