Presse néerlandaise du vendredi 22 juin 2012

- Trouw (chrétien progressiste) : Les assureurs visent les clients en bonne santé qui rapportent.
- De Volkskrant (centre gauche) : Beaucoup plus de nuisances à cause des wagons de marchandise.
- AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : Division au PvdA à cause de la liste électorale. Le seul conseiller du leader du PvdA est Samsom lui-même.
- De Telegraaf (populaire) : Guerre au PvdA à cause de la liste électorale.
- Het Financieele Dagblad : America Movil fait son entrée chez KPN.
- NRC-Handelsblad : Les leçons de l’Accord de Printemps : comment faire accepter des prélèvements aux électeurs.

* * *

AFFAIRES EUROPEENNES

Relation franco-allemande

« L’Elysée doit développer un nouvel amour pour l’Allemagne », estime le correspondant en France du Volkskrant, qui relève que « pour le nouveau Président de la République, la ligne directe avec la chancelière allemande n’est pas forcément la panacée. C’est un nouvel élément dans les rapports de force européens ». Pour Ariejan Korteweg, « les prochaines semaines sont déterminantes pour fixer la marge de manœuvre » de François Hollande (Conseil européen sommet social, renouvellement des emprunts à long terme sur les marchés financiers). Le journaliste cite Michel Rocard, qui explique que « Merkel a parfaitement le droit de tirer parti du fait que d’autres pays – dont la France – s’en sortent moins bien dans la crise que l’Allemagne. L’important est de savoir si la France est prête à coopérer à l’intégration européenne : ce sont les marchés financiers qui le demandent ». M. Korteweg relève que Laurence Parisot, dans le quotidien Le Monde, demande elle aussi plus de fédéralisme. « Elle se montre positive sur la stratégie de Hollande vis-à-vis de Berlin : la fixation sur Berlin n’est pas bonne pour la créativité. Dans le passé, des pays plus petits, comme la Belgique et les Pays-Bas, ont joué un rôle crucial ».

Subventions européennes

Le Volkskrant indique que « La Haye risque un revers financier de plusieurs millions d’Euros ».
Le ministère des Affaires sociales a transmis 29 M€ destinés à des projets de formation professionnelle à une agence de gestion qui a fait faillite ce mois-ci. Le secrétaire d’Etat aux Affaires sociales Paul de Krom (VVD) vient d’en informer la Deuxième Chambre.

ACTUALITE INTERIEURE

Elections législatives

- Le PvdA a présenté hier sa liste électorale, qui doit encore obtenir l’aval du Congrès du 30 juin. Le chef de file travailliste, Diederik Samsom, a souligné le caractère « social et activiste » de cette lise, « avec une touche internationale et culturelle ». La continuité est assurée par les candidatures de Jetta Klijnsma, Ronald Plasterk, Mariette Hamer et Frans Timmermans, qui figurent parmi les dix premiers sur la liste. Deux spécialistes des questions économiques et financières apparaissent à des places éligibles : Henk Nijboer, fonctionnaire du ministère des Finances et Michiel Servaes, actuellement conseiller économique à l’ambassade des Pays-Bas à Londres. Les journaux relèvent également que la directrice d’Afrique du ministère des Affaires étrangères, ex-ambassadeur en Syrie, Mme Desiree Bonis, figure en 9ème place. Le Financieele Dagblad souligne que « le PvdA privilégie l’expérience et met l’accent sur l’Europe et les finances ».Le Telegraaf et l’AD retiennent pour leur part les mécontentements suscités par l’élaboration de la liste électorale : « le seul conseiller du leader du PvdA est Samsom lui-même », titre ainsi l’AD.

- GroenLinks présente aujourd’hui sa liste électorale. Selon le Trouw, les Verts « s’appuient des politiciens expérimentés ». Le n°2 est Bram van Ojik, « un économiste de 57 ans, ancien président du PPR [Parti Politique Radial, vert et progressiste, intégré dans GroenLinks pour les élections de 1989], député GroenLinks de 1993 à 1994, fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères depuis 1997 (aide au développement). Les députés actuels Liesbeth van Tongeren, Jesse Klaver et Linda Voortman occupent les places 3, 4 et 5 ». Elsevier relève qu’à sa demande, le député Tofik Dibi occupe la place n°10.

- Le D66 annonce lui aussi aujourd’hui la composition de sa liste électorale. Le Volkskrant note que la députée Stientje van Velthoven, qui « est apparue comme un réel talent politique », occupe la deuxième place. Ce journal relève l’apparition de trois nouveaux noms parmi les dix premiers : la présidente de COC (Association en faveur de l’intégration de l’homosexualité), Vera Bergkamp, un spécialiste des questions d’éducation, Paul van Meenen, et un directeur du ministère des affaires sociales, Steven Weyenberg. Le spécialiste des questions financières, Wouter Koolmees, occupe la troisième place. Un diplomate, Sjoerd Sjoerdsma, apparaît en onzième position ».


LA FRANCE DANS LA PRESSE NEERLANDAISE

- Le Volkskrant et le Financieele Dagbald relèvent qu’Air France a annoncé la suppression de 5100 emplois. Le directeur d’AF, M. Alexandre de Juniac, explique au correspondant en France du FD que « KLM et AF ont convenu de faire des économies : nous, 1,9 Md€, et eux 850 M€. Les problèmes des deux compagnies sont de nature différente. Et nous nous tenons mutuellement informés de nos progrès ». M. de Juniac relève que « Lufthansa prend aussi des mesures rigoureuses, de même qu’Iberia, Suisse et Austrian Airlines. Cela devient de plus en plus difficile ».

- Le correspondant de l’AD évoque, après l’élection de la nouvelle Assemblée Nationale, le budget du parlement et la rémunération des députés.

A SIGNALER

Le Volkskrant note que « le Parlement Européen s’oppose à nouveau au traité anti-piratage » ACTA.

Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Compte Twitter de l’ambassade : www.twitter.com/FranceinNL.

Dernière modification : 09/09/2014

Haut de page