Presse néerlandaise du vendredi 30 août 2002

L’annonce que les chemins de fer néerlandais (NS) augmenteront l’an
prochain leurs tarifs de plus de 9 % au total a provoqué la colère des
organisations de consommateurs et des députés de la Deuxième Chambre. La
nouvelle, qui est contraire à ce que le Volkskrant
avait écrit hier, fait un grand titre ce matin et figure à la une de tous les
autres quotidiens.

 

  • NRC Handelsblad
    d’hier soir : "Boycott des grands constructeurs étrangers – Prix plus élevés
    pour les matériaux de construction", "Le CDA et le VVD condamnent les
    ballons d’essai des ministres LPF", "Les NS augmenteront leurs prix de
    plus de neuf pour cent"

Trouw
 : "Critiques sur l’augmentation des billets de train – Rover : la qualité
des transports ferroviaires ne justifie pas une augmentation de 9 pour
cent", "La Défense refuse d’indemniser une veuve"

De
Telegraaf
 : "Plus d’avantage pour les consommateurs d’électricité verte
– Heinsbroek supprime l’exonération de l’écotaxe", "9 pour cent de
plus pour le billet de train – Les NS restent sourds aux vives critiques"

de
Volkskrant
 : "Il est payant de réclamer des soins plus rapides",
"La NMa a ignoré les plaintes du ministère" (enquête sur la fraude
dans le bâtiment)", "Levée de boucliers contre la forte augmentation
des billets de train"

Algemeen
Dagblad
 : "Les réfugiés qui mentent démasqués plus rapidement –
Emploi de cartes militaires russes pour vérifier les dires des demandeurs
d’asile", "Guerre des prix des consoles de jeu",
"L’augmentation des billets de train provoque la colère"

 

 * * *

 Actualité internationale

Irak

" Des
groupements d’opposition irakiens se réuniront probablement à Amsterdam le
mois prochain pour nommer un gouvernement de remplacement
", annonce le Trouw
à la une. "C’est ce qu’une source au sein de l’opposition a confirmé à
notre journal. Mais la réunion pourrait aussi avoir lieu en Allemagne."

" Le
ministère des Affaires étrangères n’a pas pu confirmer à l’ANP que ’le
gouvernement néerlandais’ a approuvé la conférence
, comme des sources de
l’opposition irakienne l’ont affirmé vis-à-vis de l’agence de presse
Reuters."

"La
réunion est organisée par l’alliance des mouvements d’opposition Congrès
national irakien. Cent à trois cents délégués devraient élire un
gouvernement en exil. La réunion fait
suite à la visite de six leaders de l’opposition irakienne à Washington, ce
mois
. Ces leaders ont rencontré des représentants du gouvernement américain,
qui veut chasser l’actuel président irakien, Saddam Hussein, notamment en
soutenant l’opposition. Les Etats-Unis envisagent par ailleurs d’intervenir
militairement."

" Le
ministère des Affaires étrangères est extrêmement surpris d’apprendre que
l’opposition irakienne a l’intention d’élire un gouvernement en exil dans notre
pays, le mois prochain
", écrit le Telegraaf
(p.3). "Selon les informations, le gouvernement aurait autorisé la réunion
à Amsterdam, mais les Affaires étrangères déclarent n’avoir eu aucun contact
avec les Irakiens. ’Cette autorisation n’est d’ailleurs pas nécessaire, car
notre pays connaît la liberté de réunion, à condition qu’on respecte la
loi’, fait savoir un porte-parole du ministère. Le
gouvernement néerlandais
, par conséquent n’a pas l’intention de bloquer la réunion ."

Le
Volkskrant (p.5, Reuters-AFP-AP) et
le Trouw (p.9, correspondance de
Paris) évoquent dans ce contexte les réactions internationales aux projets du
gouvernement Bush. " Selon Chirac, le
Conseil de Sécurité de l’ONU devrait jouer un rôle plus important dans la
question irakienne
", écrit le second journal à la suite des déclarations
faites par le Président de la République à la conférence des ambassadeurs
français. " Le
président n’est pas partisan de l’usage unilatéral et préventif de la force
,
comme il a qualifié les projets de son homologue américain George Bush. Il a
par ailleurs qualifié ces projets de contraires à la coopération entre les
Etats, au respect du droit et de l’autorité du Conseil de Sécurité."

" Le
Conseil de Sécurité a constaté dès novembre 1998, dans sa résolution 1205,
que l’Irak ’violait de façon flagrante’ la résolution 687
", rappelle
le politologue Bart Tromp dans le journal d’Amsterdam Het Parool d’hier soir. " Cela
signifie en fait qu’il est légitime de reprendre l’action militaire contre
l’Irak
. " Mais le vice-président Cheney, dans le discours qu’il a
prononcé lundi à Nashville, "n’a pas appelé au désarmement du régime
de Bagdad par la voie de l’ONU". "Il y a là une tâche pour l’Union
européenne, car aussi déraisonnable que
soit la menace de guerre de Washington, laisser Saddam Hussein violer impunément
les accords conclus avec l’ONU n’est pas une politique intelligente non plus
."

 

Sommet de Johannesburg

" Les
Pays-Bas donneront 3 millions de dollars supplémentaires au Fonds mondial de
l’environnement
", relève le Trouw
(p.9). "Cette contribution supplémentaire est nécessaire pour montrer aux
pays en développement que les pays riches sont des partenaires fiables, selon
la secrétaire d’Etat Agnes van Ardenne (CDA, Coopération)."

"Le
Fonds mondial de l’environnement a besoin de 3 milliards de dollars. Etant donné
que la contribution des Etats-Unis est insuffisante, il manque un montant de 80
millions de dollars. C’est une somme modeste, mais d’importants pays en développement
comme le Brésil risquent de tirer prétexte de ce manque pour ne pas respecter
leurs engagements sur la protection des forêts tropicales et la biodiversité.
Or ces engagements touchent au cœur de la déclaration finale du sommet de
l’ONU sur le développement durable qui se tient à Johannesburg jusqu’au 4
septembre."

 

Actualité
intérieure

Chemins de fer

" Les
organisations de consommateurs et la classe politique sont en colère
à
cause de la forte hausse des tarifs que les NS ont annoncée jeudi pour l’année
prochaine", note le Volkskrant
à la une. " Les NS vont augmenter le
prix des billets de train de presque 10 % et ils n’excluent pas une
nouvelle hausse le 1er janvier 2004
."

"Jeudi, le Volkskrant, se fondant sur des sources au sein de la compagnie
ferroviaire, avait annoncé qu’elle avait renoncé au projet visant à augmenter
fortement, en une fois, le prix des billets. Plus tard dans la journée, il
s’est avéré que les NS procéderaient tout de même à cette hausse, fut-ce en
deux phases. Le 1er janvier 2003, les
prix augmenteront de 4,9 % en moyenne, puis de 4,15 % le 1er juillet
."

"’Je n’exclus pas que le prix des billets
augmente une nouvelle fois le 1er janvier 2004’, a déclaré le directeur
commercial des NS, Bert Meerstadt. Selon lui, cette forte hausse est inévitable."

"Les organisations de consommateurs et
les députés de la Deuxième Chambre sont furieux. ’Ce n’est pas ainsi qu’on
traite ses clients. Les NS rompent leurs promesses et ne sont pas fiables’, déclare
le président de l’organisation de voyageurs Rover. L’ANWB, Rover et les syndicats du troisième âge vont essayer de
mobiliser les voyageurs et le ministre contre l’augmentation des prix
."

"Le
ministre des Transports De Boer est déçu, mais déclare ne pas pouvoir faire
grand-chose pour le moment. ’Le contrat les y autorise, mais je trouve que c’est
contraire à l’esprit de leur propre promesse’" (également Trouw pp.1 et 5, De Telegraaf
pp.1 et 6, Algemeen Dagblad pp.1 et
4).

 

Deuxième Chambre

Le
Volkskrant (p.2) et le Trouw
(p.3) annoncent que Gerritjan van Oven
(54 ans) va revenir à la Deuxième Chambre. Il reprendra
le siège de Dick Benschop
, qui a récemment annoncé son départ de la scène
politique. Normalement, c’est Marja Wagenaar qui aurait dû succéder à
Benschop, mais elle a entre-temps accepté un poste au sein de la compagnie d’énergie
Nuon. Van Oven avait déjà été député PvdA durant les deux dernières législatures.

 

Intégration

" Que
Nawijn continue tranquillement de penser tout haut
", conclut le
chroniqueur J..A.A. van Doorn dans le Trouw
(p.17), après avoir philosophé sur le lâcher incessant de ballons d’essai par
les responsables et les députés de la Liste Pim Fortuyn et sur les
commentaires "modérés et prévisibles" qu’il inspire à la presse.
"Pour le moment, Paars n’est guère en droit de parler. Le PvdA, notamment,
a laissé pourrir le problème de l’intégration pendant des décennies. Il
reste à voir si Nawijn aura plus de succès avec ce ’dossier migraine’. Mais il
mérite le bénéfice du doute, car une chose est sûre : si l’on ne s’attaque pas avec énergie aux aspects négatifs de la société
multiculturelle, il y a de fortes chances qu’un autre ’Pim Fortuyn’, moins
comique, se lève pour exploiter l’insatisfaction
."

 

Presse hebdomadaire

Les magazines s’en prennent cette semaine à
la nouvelle coalition, plus particulièrement à la Liste Pim Fortuyn.
"Herman Heinsbroek, philosophe à la noix", titre Vrij Nederland , qui éreinte le fameux feuillet A4 publié in
extenso par le Volkskrant, mercredi.
"En fait, Heinsbroek réinvente Postbus 51 [boîte postale 51, un organisme
public d’information télévisuelle]. Il aurait mieux fait de le préciser. De même
qu’il aurait dû ajouter un peu de texte sur l’effet des spots télévisés.
Pour autant qu’on sache il est réduit."

HP/De
Tijd
,
sous le titre persifleur Het koldermodel,
c’est-à-dire "le modèle loufoque", publie un portrait compatissant
et amusé de l’ex-porte-parole de la LPF, Ines Scheffers, qui s’appelle en fait
Ines Bezem-Scheffers ("Mais une Mme Bezem [balai], ça ne va pas en
politique"). Scheffers regrette amèrement d’avoir joué à Mme Propre, en
appelant le ministre LPF Bomhoff à agir contre un médecin qui aurait gaffé en
traitant son frère. Une secrétaire occupe maintenant son bureau au Binnenhof.
"Harry et Mat" lui ont dit qu’elle ferait mieux de "travailler à
la maison". Elle va voir régulièrement Herman, le majordome et chauffeur
de Pim, pour veiller avec lui sur l’héritage de la tête de liste assassinée.

Elsevier
se demande ce qu’il y a derrière l’ambition de Wouter Bos, le candidat à la
direction du PvdA. C’est en tout cas un politique PvdA moderne et roué, à en
croire le magazine conservateur. Il y a aussi un article passionnant sur la
tique, un minuscule acarien de plus en plus courant aux Pays-Bas. Cette bestiole
s’avère extrêmement "avancée", nous apprend Elsevier. C’est un "champion de la technique Stealth",
capable de "sentir" et de "produire" une gamme de substances
chimiques pour rechercher, anesthésier et ensuite tranquillement sucer ses
petites proies, quand il ne s’accroche pas à un vertébré de passage.

 

Economie,
Finances

Lutte
contre les cartels

"L’autorité néerlandaise de
surveillance de la compétitivité (NMa) a infligé une amende de 9,7 millions
d’euros, la plus forte amende jamais infligée, au commerce de gros Coöperatieve
Veterinair-Farmaceutische Groothandel A.U. (AUV)", relève le Telegraaf
(p.7). "Le grossiste de médicaments vétérinaires Aesculaap, lui, devra
payer 750 000 euros. Les commerces de gros se sont vu infliger ces amendes
pour avoir transgressé l’interdiction des cartels."

"90 % des vétérinaires néerlandais
sont affiliés à la coopérative d’achat AUV, dont l’assortiment comprend plus
de 90 % des produits pharmaceutiques vétérinaires disponibles sur le
marché national. Aesculaap, qui vend aussi des produits distribués par AUV,
est le seul autre commerce de gros des Pays-Bas à avoir un assortiment complet
de médicaments pour animaux. Les membres d’AUV profitent de l’achat à grande
échelle : les médicaments deviennent ainsi moins chers."

"AUV
et Aesculaap décidaient entre eux quels vétérinaires ils fournissaient. Tous
deux refusaient de fournir des produits aux vétérinaires ’indépendants’ qui
s’étaient établis dans une région où un vétérinaire AUV était déjà
actif."

 

Affaires françaises 

Le
Trouw (p.8) note brièvement que
l’Eglise catholique a mis au point un plan d’action contre les abus sexuels.

Sur
le plan culturel, le Volkskrant
(p.19) évoque les Lettres persanes de
Montesquieu, dont une nouvelle traduction néerlandaise vient de paraître (Ed.
Wereldbibliotheek).

Dernière modification :

Haut de page