Presse néerlandaise du vendredi 31 mai 2002

Nouvelles mesures contre l’alcool au volant, activités spéciales de la
police, "état des lieux" de la Unit Synthetische Drugs d’Eindhoven,
politique européenne contre l’immigration clandestine : la une des quotidiens
se diversifie, en l’absence de nouveaux progrès dans la formation du
gouvernement, hier.

Sur le plan international, la presse à grand tirage évoque la Coupe du
monde de football 2002, tandis que le Trouw
et le Volkskrant publient une grande
photo de la cérémonie de fin des travaux de déblaiement de "Ground
Zero", à New York.

 

NRC Handelsblad
d’hier soir : "Mise au rencart rapide des décisions de Paars – Borssele
restera ouverte, égalisation des cotisations d’assurance maladie",
"Le FBI met l’accent sur la lutte contre le terrorisme"

de Volkskrant
 : "La police en a assez de l’effet des boulots supplémentaires",
"Ground Zero reste vide et silencieux", "Gretta Duisenberg menacée
de mort"

Trouw  : "Europe : la lutte contre l’immigration
clandestine est prioritaire", "Le retard subsiste dans
l’enregistrement des produits homéopathiques"

Algemeen Dagblad
 : "Le crime organisé se regroupe – Les bandes de trafiquants de drogue
mettent leurs filières en commun", "L’Asie jubile et les Pays-Bas
travaillent" (Mondial 2002)

De Telegraaf
 : "Alcoométrie : blocage de toute une autoroute", "Zalm :
Paars II était un gouvernement de rien du tout – Une note confidentielle du
président du VVD", "La Coupe du monde de football commence : à
l’assaut !"

 

 * * *

 Le
dossier du jour : Drogue

" Les producteurs de drogues
synthétiques
, comme les pilules d’ecstasy et les tablettes d’amphétamines,
tablissent leurs laboratoires de plus
en plus souvent dans les quartiers d’habitation
", rapporte le NRC Handelsblad
(p.3) d’hier soir. "Dix-neuf des trente-cinq lieux de production découverts
par la police l’an dernier se trouvaient dans des quartiers d’habitation. C’est
ce qui ressort du rapport annuel présenté [hier] après-midi par la Unit
Synthetische Drugs (USD)
."

"Le nombre de ’petites fabriques de drogue’ découvertes dans des
quartiers d’habitation est passé de quatre en 1999 à huit en 2000, et
finalement à dix-neuf l’an dernier La
USD qualfie ce développement de préoccupant, ’étant donné que le production
de drogues synthétiques présente d’énormes risques pour le voisinage et que
le danger d’explosion est grand’
. L’an dernier, quatre telles explosions se
sont produites. Une explosion à Delft a fait deux blessés graves. Douze des
dix-neuf laboratoires situés dans des quartiers d’habitation étaient en
activité au moment de leur démantèlement."

"Les criminels préfèrent les quartiers d’habitation aux villages
isolés et aux zones industrielles parce que cela réduit le risque de découverte,
déclare P. Reijnders, le chef de la USD. ’Un inconnu qui transporte des
produits chimiques dans un village où tout le monde se connaît se fait évidemment
remarquer plus vite’."

"Une autre constatation ’frappante’ de la USD, selon Reijnders, est
ce qu’on appelle les livraisons cocktail .
Les services de dépistage rencontrent de
plus en plus fréquemment des chargements composés de plusieurs sortes de
drogue
, allant de la cocaïne aux drogues douces en passant par les pilules
d’ecstasy et l’héroïne. Ces transports sont remarquables, car les drogues
viennent de différents pays de production. Reijnders soupçonne un troc
international intensif entre criminels."

" De
toutes les pilules saisies dans le monde entier (environ 27 millions) 85 %
venaient des Pays-Bas
. Bien que les Pays-Bas fournissent donc de loin le
plus de drogues synthétiques, la production se délocalise de plus en plus vers
d’autres pays. Des laboratoires de
criminels néerlandais ont été démantelés en Allemagne, en Belgique et en
Pologne
."

Ce matin, L’ Algemeen Dagblad , à la une, insiste sur la coopération
internationale des trafiquants. " Les
producteurs de cocaïne, d’ecstasy, d’amphétamines et de drogues douces
regroupent souvent leurs transports pour faire passer la frontière à leur
marchandise
." "La cocaïne est souvent aux mains des Américains
du Sud. Les Européens du Nord et les Néerlandais s’occupent de l’ecstasy. Le
haschisch provient surtout des Asiatiques. Les analystes signalent déjà depuis
un certain temps que les grandes bandes criminelles enterrent la hache de
guerre. Au lieu de se faire concurrence, elles se répartissent les marchés. Au
besoin, elles coopèrent" ( Trouw
p.4, De Telegraaf p.9).

 

Actualité intérieure

Formation
de gouvernement

" La première grande
divergence d’opinion dans la formation d’un nouveau gouvernement est apparue
",
note l’ Algemeen Dagblad (pp.1 et 22).
" Le CDA, La LPF et le VVD n’ont pas
pu s’accorder hier sur le durcissement de la WAO
. La délicate question de
l’inaptitude au travail a été reportée à la semaine prochaine. Les
pourparlers de formation s’étaient déroulés avec une extrême souplesse
jusqu’à présent, mais le CDA semble trouver problématiques quelques mesures
proposées par le VVD pour mettre fin à la croissance du nombre
d’inaptes."

"Les négociateurs Balkenende (CDA), Herben (LPF) et Zalm (VVD) se
sont entretenus hier de l’emploi et des économies à faire. Ils s’accordent à
dire qu’il faudra économiser environ six milliards d’euros durant la prochaine
législature." "Tous les partis reconnaissent que la WAO pose un problème.
Le nombre d’indemnisés approche du million. Les trois partis estiment que ce
nombre doit baisser, de préférence de quelques centaines de milliers."

" Les négociateurs parlent
aujourd’hui de l’enseignement et de la rénovation administrative
. Il
n’est pas exclu que, dans ce dernier domaine, on laisse à la LPF quelques
dossiers comme l’élection du maire
. Le parti pourra alors inscrire quelques
points ’à lui’ dans l’accord de gouvernement. On pense en milieu VVD que, dans
le cas contraire, la LPF trouvera une majorité de gauche à la Deuxième
Chambre pour régler ces questions. Il vaut donc mieux s’accorder au sein de la
coalition."

" On
apprenait
hier que notre pays sera
dotée d’une police judiciaire nationale, à l’instar du FBI américain
",
ajoute le journal de Rotterdam. "Le Ministère public a une nette préférence
pour une police judiciaire nationale faisant partie du Corps des services
nationaux de police (KLPD). Sous la direction du Ministère public, cette
nouvelle police judiciaire nationale devrait s’attaquer à la grande criminalité
et s’occuper des demandes d’assistance juridique internationales."

" L’élargissement
des autoroutes existantes et la construction de nouvelles routes ne résoudra
pas le problème des bouchons
, certainement pas si l’on déclare tabou des
mesures comme la taxe kilométrique", souligne le Volkskrant (p.2). "En investissant uniquement dans la
construction de routes on accroît même le risque de formation de bouchons.
C’est ce que déclare le professeur B. van Wee, directeur de la section
circulation et transports du bureau de planification environnementale RIVM et
professeur à l’Université d’Utrecht (circulation, environnement et
espace)." D’autres spécialistes lui font écho, souligne le journal de
centre-gauche.

"Le gouvernement en cours de formation
veut étendre considérablement le réseau routier durant les quatre prochaines
années", note aussi le Trouw
(p.3). "L’élargissement des routes est-elle la solution du problème des
bouchons ? Selon les spécialistes de la
circulation, nous pourrons bientôt appuyer sur l’accélérateur sur
l’autoroute, mais nous continuerons à freiner et à rouler au pas autour des
villes
."

 

Antisémitisme

" Le
nombre d’incidents anti-juifs a fortement augmenté aux Pays-Bas
",
rapporte l’ Algemeen Dagblad . " L’antisémitisme
s’exprime en outre de plus en plus violemment
 : menaces avec un
pistolet, menaces de mort, violence physique et insultes dans la rue, e-mails,
lettres et fax. C’est ce que conclut le Centrum Informatie en Documentatie Israël
(CIDI), dans son aperçu annuel des incidents anti-juifs." " Les auteurs sont en grande partie de jeunes Marocains . Selon
le CIDI, il y a un rapport avec la violence entre Israël et les Palestiniens
.
Le centre d’information a fait connaître sa préoccupation dans une lettre à
l’informateur Donner et aux leaders des groupes parlementaires CDA, LPF et
VVD" (également Trouw p.3)

 

Presse hebdomadaire
HP/De
Tijd
décrit
dans son article de tête, intitulé "Après le meurtre", une société
en désarroi : "Nous avons les yeux rouges de deuil, la sueur perle
sur nos têtes à cause du règlement de compte avec Paars, nous en avons plus
qu’assez de la diabolisation et le brusque virage à droite nous a donné le
vertige."

Hans Hillen, le nouveau chroniqueur politique
d’ Elsevier , est moins pessimiste :
les politiques haguenois n’ont tout simplement pas vu que la société avait
changé. L’establishment politique a un problème d’offre : "Les partis
proposent des articles dont les clients ne veulent plus. Et donc les clients
s’adressent à d’autres fournisseurs." Il n’y a aucune raison d’admettre
que les nouveaux sèmeront la pagaille, selon le magazine conservateur.

Elsevier
s’interroge une fois de plus sur la diabolisation de Fortuyn par ses
adversaires, pour conclure après une série de citations qu’elle a
effectivement eu lieu. S’agissant des déclarations de Fortuyn lui-même, le
jugement est beaucoup plus clément : "Alors que ses remarques
personnelles à l’adresse des politiques étaient une sorte de revue (un genre
qu’il faut aimer), l’offensive de ses adversaires manquait remarquablement
d’humour et était surtout monotone. Fasciste et fasciste : il n’y avait pas
d’autre parfum en stock les derniers mois." Pourtant, Elsevier
n’est pas satisfait de la plainte déposée par les avocats Spong et
Hammerstein. Il y a eu une "hallucination passablement collective dans la
politique et les médias". "Tant de personnes y ont contribué qu’il
est absurde de désigner quelques coupables."

Sur le plan bilatéral, on notera un entretien
avec le philosophe Pascal Bruckner, de passage à la Maison Descartes
d’Amsterdam à l’occasion de la parution de la traduction néerlandaise de son
ouvrage L’Euphorie perpétuelle.

Vrij
Nederland
étudie la mentalité du Front de libération des bêtes (DBF), en la
personne d’un certain Mark (26 ans), qui a passé six mois dans une prison
danoise pour "tentative de libération
de visons". Mark se fait le porte-parole du DBF, dont il connaît à peine
les membres. Il n’approuve pas les actions violentes, mais peut comprendre qu’on
incendie une installation, à condition de vérifier s’il n’y a pas d’humains
dans les parages.

L’hebdomadaire
progressiste publie par ailleurs son 23e guide des romans policiers et à
suspense.

 

Economie, Finances

Gaz

Le Trouw
(p.5) annonce la signature d’un contrat entre la Gasunie et Gaz de France, pour
la livraison d’environ 20 milliards de mètres cubes de gaz néerlandais sur une
période de dix ans, à partir de 2003. L’entreprise néerlandaise, un
consortium formé par l’Etat néerlandais et les compagnies pétrolières Shell
et ExxonMobil, livrera au maximum 2,5 milliards de mètres cubes de gaz par an.
Selon un porte-parole de Gasunie NV, le contrat a une valeur globale "de
quelques milliards d’euros".

Temps
de travail

L’association
patronale limbourgeoise LWV, dans une lettre adressée hier à l’informateur
Donner, recommande une semaine de travail de 40 à 44 heures, pour lutter contre
la pénurie de personnels dans l’enseignement, les soins et la sécurité.
"Cette recommandation vient juste un jour après que le syndicat de la
police néerlandaise (NPB) a lâché un ballon d’essai dans le quotidien Trouw,
en plaidant en faveur de la prolongation de la semaine de travail des agents de
police, de 36 à 40 heures" (également Algemeen
Dagblad
p.1, Trouw p.5).

 

Affaires françaises 
Dans
le journal d’affaires Het Financieele
Dagblad
(p.7), Jean Vanempten relève que "la droite démocratique a
l’intention de s’écarter du Pacte de stabilité et de croissance de l’UE".
"Assouplissement de la semaine de 35 heures, davantage de fonds pour les
services d’ordre et le secteur social : ce sont des promesses électorales
du gouvernement français. De l’avis de l’opposition, elles mettent en danger le
Pacte de stabilité de l’UE." 

Dernière modification :

Haut de page