Presse néerlandaise du vendredi 5 septembre 2008

Selon le quotidien à grand tirage AD, le gouvernement, dans une vision d’avenir dont il débattra aujourd’hui, prévoit de construire au moins 500 000 nouveaux logements dans la Randstad, d’ici 2040. Cette grande conurbation compte actuellement un peu plus de trois millions de logements. Une grande partie des nouveaux logements devra être réalisée dans les limites actuelles des communes, ce qui n’est possible que si l’on démolit d’anciennes zones industrielles et construit en hauteur.
Amsterdam doit renforcer son profil de métropole, de ville où les entreprises internationales veulent établir leur siège social. Utrecht, avec son université renommée, doit devenir la ville de la connaissance et des nouvelles technologies de l’information et de la communication de la Randstad. La Haye doit renforcer sa position de ville internationale du "droit et de la gestion", tandis que le principal atout de Rotterdam reste son port.

NRC Handelsblad (indépendant) d’hier soir : "Des interrogations sur le financement des projets Delta – 1,5 milliard par an pendant cent ans", "Moins de traitements à cause de la pénurie d’isotopes" (arrêt jusqu’à fin octobre du réacteur nucléaire de Petten)
AD Haagsche Courant (indépendant populaire) : "Mégaconstruction de logements dans la Randstad – Au moins un demi-million de logements de plus d’ici 2040"
Trouw (chrétien progressiste) : "’Les politiques font pression sur les juges’ – Les députés sont souvent trop émotionnels" (soutenance de thèse d’un juriste), "Palin se présente avec un show familial sans risque" (correspondance de St. Paul, Minnesota)
de Volkskrant (centre gauche) : "’Le CDA, avec son approche sur l’AOW [retraite de base], rompt une ancienne promesse’ – Les syndicats du troisième âge protestent vivement"
De Telegraaf (populaire) : "Greenpeace poursuit son dumping – De nouveaux blocs de granit chargés en Norvège", "Cohen : bas les pattes ! Le maire en a plus qu’assez de l’agressivité contre les personnels d’aide" (nouveaux incidents à Amsterdam)

* * *

ACTUALITE INTERIEURE

Retraite de base AOW

"Les syndicats du troisième âge jugent inacceptable que le gouvernement veuille faire contribuer au financement de l’AOW les plus de 65 ans qui se sont constitués eux-mêmes une retraite [complémentaire] de plus de 18 000 euros", relève le Volkskrant dans son grand article à la une. "’Ce groupe a déjà payé une fois pour ’AOW’, déclare Frank van der Aa, du syndicat ANBO. Van der Aa doute que la nouvelle promesse du CDA – l’âge de la retraite de base restera 65 ans – tienne. ’Croyez-moi, l’AOW, à l’avenir, passera à 67 ans’."
"Les syndicats en ont assez de voir les politiques invoquer constamment le vieillissement de la population pour faire des économies. ’Cela me met de mauvaise humeur. Presque tout ce qui va de travers est imputé au vieillissement, alors que ce sont des choix politiques, comme la ligne de Betuwe et la mission en Afghanistan’."
"Le CDA, qui a traditionnellement une forte base âgée, est sensible à ces critiques. ’Ce reproche fait mal. C’est vrai, nous n’avions absolument pas prévu cela dans notre programme électoral’, réagit Liesbeth Spies, vice-présidente du groupe parlementaire CDA. Le parti, lors de la formation de gouvernement avec le PvdA et la ChristenUnie, début 2007, a dû faire une concession."

Islam néerlandais

"Dans le quartier amstellodamois de Slotervaart s’ouvre aujourd’hui la Mosquée polder", annonce le Trouw (p.5). "Hommes et femmes prieront ensemble et on pourra s’y décontracter. Le recteur sera une femme. On y prêchera en néerlandais, il y aura des conférences et on discutera de tout."
"La Mosquée polder – ’pour les jeunes musulmans intégrés’ – est une initiative de Mohammed Cheppih."

Energie nucléaire

Les lecteurs du Telegraaf, sollicités chaque jour de donner sur Internet leur avis pour ou contre une "thèse" du journal populaire, se sont prononcés en grande majorité en faveur de l’extension du nucléaire aux Pays-Bas. A la thèse : "De nouvelles centrales nucléaires doivent pourvoir les Pays-Bas en énergie", 87 pour cent des répondants ont réagi par l’affirmative et 11 pour cent se sont déclarés en désaccord."
"Ce n’est pas seulement dans la politique qu’une majorité se dessine en faveur de la construction de nouvelles centrales nucléaires aux Pays-Bas, la société aussi commence lentement à changer d’avis. S’il ne tient qu’à ceux qui ont réagi à notre ’Stelling’ [thèse], il y aura certainement de nouvelles centrales nucléaires. La plupart des plus de 2 700 répondants se prononcent pour cette forme de production d’énergie."

Dans un éditorial sur la rentrée parlementaire, le Volkskrant remarque que "ce gouvernement a formulé de fortes ambitions : il veut faire des Pays-Bas, qui est actuellement dans le peloton de queue en Europe, un des pays les plus efficaces en matière d’énergie durable". "Pour réduire notre dépendance des sources d’énergie fossiles et rejeter moins de CO2, l’économie d’énergie et l’emploi de sources durables comme le soleil et le vent méritent notre préférence. Mais à moyen terme ce ne sera pas suffisant, c’est pourquoi les plaidoyers en faveur de l’énergie nucléaire se font de plus en plus insistants. Que ce soit une option souhaitable ou non, il est préférable d’adopter en l’occurrence une approche pragmatique plutôt que de s’enfermer dans un refus dogmatique."

PRESSE HEBDOMADAIRE

Vrij Nederland consacre un dossier en plusieurs volets au débat sur les années quatre-vingts et le mouvement squatter qui s’est déroulé dans les médias ces deux dernières semaines : "Bluff de la droite ! Crispation de la gauche". Le député PvdA Stef Depla (Logement) évoque le projet d’interdiction du squattage du CDA, de la ChristenUnie et du VVD – "ne vaut pas une crise ministérielle" – et l’agitation suscitée par la découverte que la ministre PvdA Jacqueline Cramer, en 1986, a cosigné une déclaration de soutien à un périodique militant menacé de poursuites. Trois anciens rédacteurs du magazine, qui l’ont également signée, expliquent qu’ils le referaient pour défendre la liberté de presse. L’historien Geert Mak ne le regrette pas non plus.

HP/De Tijd, sous le titre "Vous conduisez plus mal que vous ne le pensez", résume l’ouvrage de l’Américain Tom Vanderbilt Traffic –Why We Drive The Way We Do (and What It Says About Us).
L’hebdomadaire critique par ailleurs un programme télévisé de la chaîne commerciale RTL. "Dans Het zesde zintuig [Le sixième sens], des voyants peuvent aider à résoudre des crimes. Ils n’en sont guère capables, ainsi qu’il est apparu depuis longtemps, mais la progression de la télévision ’planante’ semble inéluctable."
"Le VVD a découvert la politique verte et cette nouvelle a été accueillie avec des sentiments mitigés par GroenLinks", écrit HP/De Tijd dans le chapeau d’un entretien avec l’europarlementaire GroenLinks Kathalijne Buitenweg sur la réduction de la consommation, l’innovation et la coopération avec les libéraux. "Nous avons vraiment besoin d’eux pour rendre contraignantes les normes automobiles européennes."

Elsevier publie sa treizième liste annuelle des "meilleurs hôpitaux". A l’occasion de la rentrée parlementaire, il présente "ceux qui montent et ceux qui descendent" au Binnenhof. Parmi ceux dont l’étoile brille de plus en plus fort il y a tout d’abord le premier ministre Jan Peter Balkenende, qui "semble maintenant un éternel chancelier", le ministre de la Justice Ernst Hirsch Ballin, "le cerveau de ce gouvernement", et la ministre de l’Intérieur Guusje ter Horst, "une dame de fer". Les vice-premiers ministres Wouter Bos – "caché" – et André Rouvoet – "cherche toujours" – sont en baisse selon les spécialistes de la politique haguenoise consultés. De même que Piet Hein Donner, Jacqueline Cramer et Maria van der Hoeven.

AFFAIRES FRANÇAISES

Le journal d’affaires Het Financieele Dagblad (p.2) signale la présentation, hier, des lettres de créance du nouvel ambassadeur de France à La Haye, M. Jean-François Blarel.

Le NRC Handelsblad (p.2) d’hier soir rend compte de la visite aux Pays-Bas de parlementaires français venus s’informer de l’aide aux mourants. "L’euthanasie est appliquée moins, alors que la sédation palliative est plus fréquente. Cela suscite de l’intérêt à l’étranger, où l’euthanasie est encore souvent taboue. Les Français veulent en tirer des leçons."

Le Volkskrant (p.5) et le Telegraaf (p.11) annoncent que la "charmante ministre" Rachida Dati est enceinte.

Dernière modification : 22/09/2008

Haut de page