Retour sur la conférence dictée de Fouad Laroui (19 mai 2018, Amsterdam) [nl]

Fouad Laroui a donné une conférence sur son roman « Une année chez les Français » suivie d’une dictée sur un passage de son dernier roman : « L’Insoumise de la Porte de Flandre ».

JPEG

Il a débuté sa conférence par une série de dates importantes sur l’histoire du Maroc et a abordé une question importante : Pourquoi s’exprimer en langue française lorsque notre langue maternelle est l’arabe ?Il nous a dès lors expliqué le problème de la diglossie, division entre l’arabe classique très complexe et l’arabe dialectal et parlé. Il a insisté sur l’importance des établissements et instituts français au Maroc, gages de réussite et de diffusion de la culture.

Aussi, le livre de Fouad Laroui propose le ressenti personnel de l’auteur vis-à-vis de son rapport avec la France et les français à travers les aventures du jeune Mehdi. Il se cherche, il cherche sa place et parvient à trouver son identité et le bon équilibre, la parfaite distance entre lui et les français à l’issue du roman. Il est enfin en paix avec lui-même.

Après une brève pause et la distribution des copies, la dictée a ensuite démarré. Après 3 lectures du texte par l’auteur, Christine Vidon, professeure de français à l’Université de Groningen, a mis en lumière les subtilités du passage Finalement, nous avons procédé à une remise des prix pour les 3 meilleurs écrits autour d’une collation. Ce fut un moment très chaleureux et privilégié avec l’auteur. Un grand merci à tous les participants et à notre invité pour cet après-midi très joyeux bien que studieux.

- Photos : Facebook Institut français de Groningue

Dernière modification : 01/06/2018

Haut de page