Visite de l’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la marine française, aux Pays-Bas (27-29 mai 2021) [nl]

JPEG

L’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la marine française, s’est rendu aux Pays-Bas du 27 au 29 mai 2021. Au cours des trois jours sur place, il était accompagné d’une délégation de l’état-major de la marine et de l’officier d’échange en poste à Den Helder.

La France et les Pays-Bas sont des partenaires stratégiques, partagent les mêmes valeurs, font partie des mêmes alliances et sont engagés ensemble sur les mêmes théâtres d’opérations. À l’instar de la rencontre de Son Excellence Luis Vassy, Ambassadeur de France aux Pays-Bas avec madame Barbara Visser, secrétaire d’Etat à la Défense du gouvernement néerlandais le 23 février, de la rencontre de madame Florence Parly, ministre française des armées, avec madame Ank Bijleveld, ministre néerlandaise de la Défense le 16 mars, ainsi que le déplacement du 18 au 21 mai du contre-amiral Éric Janicot, commandant la force de l’aéronautique navale, la venue de l’amiral Pierre Vandier avait pour finalité de marquer un cap de plus dans la coopération militaire franco-néerlandaise.

La visite du chef d’état-major de la marine française n’est pas un hasard. En effet, la marine revêt un enjeu d’une haute importance dans les relations militaires entre les deux pays. Les Pays-Bas prévoient le remplacement des quatre sous-marins conventionnels de la classe Walrus, prospect dans lequel l’entreprise française Naval Group est en lice. Une opportunité pour la France de développer plus encore, au cours des prochaines années, son partenariat stratégique dans le domaine maritime avec les Pays-Bas.

La délégation de l’amiral Vandier a été accueillie sur la base navale de Den Helder par l’amiral Kramer, chef d’état-major de la marine royale néerlandaise et par l’amiral van de Sande, commandant des forces maritimes néerlandaises (COMNLMARFOR). Ils ont pu échanger sur l’interopérabilité des F-35 néerlandais avec les Rafale français, la coopération NH90, les possibilités de déploiements à venir et sur la préparation opérationnelle d’exercices conjoints. L’objectif étant d’améliorer la coopération dans les domaines opérationnels et capacitaires.

L’amiral Vandier a profité de sa venue pour visiter le Hr.Ms. Tromp, frégate de la classe De Zeven Provinciën, où il a assisté à une présentation de la marine néerlandaise sur le radar SMART-L. Le chef d’état-major de la marine a également profité de son passage aux Pays-Bas pour remettre les médailles de la défense nationale argent au capitaine de vaisseau Vergroesen, au capitaine de vaisseau Montsma et au capitaine de frégate van Heusden.

Le chef d’état-major de la marine a ensuite participé à une conférence à la Résidence de France en compagnie de Son Excellence Jens-Otto Horslund, Ambassadeur du Danemark aux Pays-Bas, de Frank Bekkers, directeur du programme de sécurité du think tank HCSS et de Han ten Broeke, directeur des affaires politiques de HCSS. Intitulée « Why does Europe need to care about blue waters ? », cette conférence portait sur le rôle de l’Union européenne face aux tensions croissantes dans l’environnement maritime et à la montée en puissance des questions maritimes stratégiques telles que le contrôle des lignes de communication, la liberté d’accès aux espaces communs et le contrôle des ressources.

JPEG

Enfin, la dernière journée a été marquée par la visite de Thales Nederland à Hengelo pendant laquelle les derniers systèmes radars navals ont été présentés à la délégation française.

La visite de l’amiral Vandier est le témoignage d’une volonté commune des marines française et néerlandaise de travailler encore plus étroitement dans tous les domaines.

Dernière modification : 28/10/2021

Haut de page